05 août 2016

..Hummus aux champignons et aux oignons caramélisés..

Je vous avais dit que le hummus allait probablement devenir mon obsession de l'été... c'est chose faite ! Les versions se succèdent pour notre plus grand plaisir. C'est tellement bon !

Cette version aux champignons est de très loin ma préférée ! Ce hummus était à tomber et on s'est presque battu pour finir le bol. Si j'ai d'autres variantes en tête, je pense que la recette d'aujourd'hui sera difficile à détrôner. 

En plus, cette fois, j'ai pris la peine de peler les pois chiches (avec l'aide précieuse de Mr Pomme). En réalité, c'est très simple à faire. Il suffit de les faire tourner entre les doigts et la peau part toute seule. C'est un peu long, mais avec de l'aide, ça passe bien. Et ça fait une grande différence : la texture est d'une douceur incroyable ! Ultra crémeuse.

DSC_0081-2-2

Pour un bol :

  • pois chiches en conserve : 230 g (poids net égouttés)
  • champignons de Paris : 80 g
  • oignons doux : 80 g
  • sucre en poudre : 1/2 cuillère à café
  • tahini : 20 g
  • jus de citron jaune : 20 g
  • huile d'olive : 2 cuillères à soupe
  • ail : 1 gousse d'ail
  • persil : 6 cuillères à soupe de persil frais haché
  • poivre au goût 
  • sel au goût (si la conserve ne contient pas déjà du sel)

Pour décorer :

  • huile d'olive
  • noix de grenoble grossièrement hachées

On commence par peler les champignons que l'on tranche. On tranche également l'oignon. On fait chauffer une poêle avec un peu de beurre et on fait dorer dedans l'oignon avec le sucre pour les faire fondre et leur permettre de caraméliser. On ajoute ensuite les champignons. On cuit quelques minutes jusqu'à ce qu'ils soient bien tendre. On stoppe la cuisson. On sale, on poivre, on ajoute le persil. On mélange bien et on laisse refroidir.

On rince ensuite soigneusement les pois chiches que l'on pèle. On dépose dans le bol du robot mixeur un tiers des pois chiche avec l'huile d'olive, le tahini, le jus de sucre, l'ail écrasé. On mixe jusqu'à obtenir une purée bien lisse. Puis on ajoute le tiers suivant de pois chiche. On mixe à nouveau. Puis le dernier tiers et on mixe. Et enfin le mélange champignon/oignon/persil (en gardant 2 grosses cuillères à soupe pour la déco). On mixe à nouveau pour obtenir une texture lisse et homogène.

On rectifie l'assaisonnement si nécessaire et on ajoute de l'eau (je n'en ai pas eu besoin) si le hummus est trop épais.

On verse la purée dans un bol. On creuse des sillons dans lesquels on verse de l'huile d'olive. On dépose dessus le mélange champignon/oignon/persil réservé et quelques noix de grenoble grossièrement hachées.

On déguste ensuite cette tuerie autour d'un bon verre avec des chips de maïs ou du pain plat grillé.

DSC_0124-2

Maintenant, à vous de jouer !


24 juillet 2016

..Hummus aux poivrons rouges grillés..

Et voilà donc mon autre marotte de l'été : après les glaces, les smoothies et les BBQ, voici venus les hummus. Et oui... je fonctionne de manière assez cyclique hein... Mais notez que contrairement à ce que l'on dit de la folie, en cuisine, on peut continuer à faire et obtenir des résultats toujours différents. Il suffit du petit plus qui fait la différence. Et cette fois, mon petit plus c'était un peu de poivron rouge grillé (un poivron simplement grillé au BBQ et débarrassé ensuite de sa peau) et du tabasco. 

Je vous livre sans attendre cette recette qui a fait mon bonheur (comme quoi il n'y a pas que le chocolat pour me combler... quoique j'ai vu un hummus de chocolat que je vais certainement bientôt tester... on s'en reparle ! ^-^)

DSC_0025-2

Pour un bol :

  • pois chiches en conserve : 230 g (poids net égouttés)
  • poivrons rouges grillés : 100 g
  • tahini : 20 g
  • jus de citron jaune : 20 g
  • huile d'olive : 2 cuillères à soupe
  • ail : 1 gousse d'ail
  • paprika : 0.5 cuillère à café
  • tabasco : 12 gouttes
  • poivre au goût 
  • sel au goût (si la conserve ne contient pas déjà du sel)
  • eau : 1 à 2 cuillères à soupe

Pour décorer :

  • huile d'olive
  • paprika
  • persil frais émincé
  • pignons de pin

On commence par rincer soigneusement les pois chiches que l'on dépose ensuite dans le bol du robot mixeur avec tous les ingrédients sauf l'eau. On mixe jusqu'à obtenir une purée bien lisse.

On ajoute alors 1 cuillère à soupe d'eau puis on mixe à nouveau. On verse encore de l'eau si nécessaire, jusqu'à obtenir la texture qui convienne.

On verse la purée dans un bol. On creuse des sillons dans lesquels on verse de l'huile d'olive. On saupoudre avec du paprika et on parsème avec un peu de persil finement haché et quelques pignons de pin.

On déguste ensuite autour d'un bon verre avec des chips de maïs ou du pain plat grillé.

DSC_0005-2

Maintenant, à vous de jouer !

18 juillet 2016

..Hummus à l'ail rôti et au basilic..

Je suis une grande fan de hummus et si j'avais pu penser que c'était si simple à faire et si rapide, je me serai lancée depuis longtemps, abandonnant les préparations du commerce (bien que certaines soient délicieuses et sans cochonnerie ajoutée). On a d'autant plus avantage à réaliser son hummus soi-même que l'on peut l'agrémenter à l'infini. Et je peux vous dire que quand on voit toutes les déclinaisons possibles sur pinterest, c'est comme si un nouveau monde venait de s'ouvrir à moi.

Pour cette première tentative, je suis restée assez basique, même si je l'ai agrémenté de basilic (ce qui n'est pas le cas de la recette classique). Il faut dire que mes deux pieds de basilic sont tellement généreux que j'ai attrappé la manie d'en mettre un peu partout ces derniers temps. Le mariage est parfait. Et maintenant que j'ai ma recette de base, tout un tas de versions sont à venir... croyez moi !

DSC_0040-2

Pour un gros bol :

  • pois chiches en conserve : 380 g (poids net égouttés)
  • tahini : 30 g
  • citron jaune : 1/2
  • huile d'olive : 4 cuillères à soupe + 1 cuillère pour la décoration
  • ail : 2 gousses d'ail rôties
  • basilic : 15ne de feuilles + 2 feuilles pour la décoration
  • cumin : 0.5 cuillère à café
  • paprika : 0.25 cuillère à café + un peu pour la décoration
  • poivre au goût 
  • sel au goût (si la conserve ne contient pas déjà du sel)
  • eau : 4 à 6 cuillères à soupe

On commence par rincer soigneusement les pois chiches que l'on dépose ensuite dans le bol du robot mixeur avec tous les ingrédients sauf l'eau. On mixe jusqu'à obtenir une purée bien lisse.

On ajoute alors 3 cuillères à soupe d'eau puis on mixe à nouveau. On verse le restant d'eau progressivement jusqu'à obtenir la texture qui convienne.

On verse la purée dans un bol. On creuse des sillons dans lesquels on verse de l'huile d'olive. On saupoudre avec du paprika et on parsème avec un peu de basilic finement haché.

On déguste ensuite autour d'un bon verre avec des chips de maïs ou du pain plat grillé.

DSC_0009-2

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 07:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

21 août 2013

..Biscuits apéro aux olives et à la purée d'amandes..

Voici de petits biscuits parfaits pour les apéros si vous aimez les olives, et surtout ultra rapides à préparer, donc parfaits pour les soirées improvisées. Je suis partie d'une recette trouvée sur internet que j'ai un peu modifiée, mais impossible de remettre la souris dessus donc si jamais vous vous reconnaissez, faites-moi signe et je mets le lien avec plaisir ! En attendant, on trinque ?

P1780789

Pour environ 20-22 biscuits :

  • 100 g d'olives vertes
  • 40 g de purée d'amandes
  • 100 g de farine
  • 20 g de cheddar
  • 1 oeuf
  • 1 cuillère à soupe de graines de sésame

On préchauffe le four à 180°C.

On commence par mixer ensemble les olives et la purée d'amandes jusqu'à obtenir une pâte relativement lisse, mais avec quelques morceaux, c'est mieux.

On mélange ensemble cette pâte avec la farine, le cheddar râpé, l'oeuf et le sésame.

On prélève des portions que l'on dépose sur une plaque allant au four et chemisée de papier sulfurisé.

On enfourne pour 15 minutes. On laisse refroidir sur une grille et on partage !

P1780833

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

01 juillet 2013

..Cake au confit de poivron et fromage de chèvre..

Et voilà le mois de juillet qui démarre... Les vacances pour certains, le travail pour les autres... Mais histoire de se sentir un peu vacances (et c'est vraiment pas difficile à Montréal), il suffit parfois de peu : un petit pique-nique au soleil dans le parc Jarry, et hop, le tour est joué ! Un bon cake aux saveurs du soleil fait alors merveilleusement "la job" comme on dit ici.

P1700638

Pour un cake :

  • 2 oeufs
  • 100 g de fromage blanc
  • 30 g de ricotta
  • 2 cuillères à soupe de lait
  • 150 g de farine T65
  • 50 g de confit de poivrons rouges
  • 1 tranche de jambon
  • 50 g de bûche de chèvre
  • 50 g de fromage râpé
  • poivre
  • graines de sésame blond complet
  • 6 g de poudre à lever

On commence par préchaffer le four à 200°C.

On battre les œufs en omelette. On ajoute le fromage blanc et la ricotta, puis le lait. On verse la farine et la levure, et on mélange bien pour ne pas faire de grumeaux. On ajoute le fromage râpé.

On ajoute le confit de poivrons, le jambon coupé en petits morceaux, le fromage de chèvre coupé en cubes et le poivre, et on mélange bien.

On verse la préparation dans un moule à cake, puis on saupoudre avec les graines de sésame. On place au four pour 35 à 40 minutes.

On démoule immédiatement à la sortie du four. On emballe soignement, on prépare le panier et la nappe. Puis on part pour une après-midi sous le soleil... puis on sert avec une salade. Et là, c'est le soleil, l'été, les vacances... le rêve en quelques sortes !

P1700633

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


04 février 2013

..Quenelles à la farine de seigle et aux olives vertes..

S'il y a bien un repas que Mr Pomme adore lui c'est le diner... surtout quand il y a un petit quelque chose plein de fromage et de sauce qui l'attend tout chaud dans le four ! Une recette faite également avant notre départ pour le Québec, mais là, avec le froid qu'il fait, elle est tellement de saison que je peux la publier !

Les quennelles, c'était pas trop mon trux avant ça : les quenelles de Mr Pomme ! Depuis, je suis fan et d'ailleurs j'me dis qu'une petite version au cheddar pourrait être la bienvenue un de ces soirs ! Mais là, ça sera une autre histoire !

P1710188

Pour 2 personnes (soit 4 grosses quenelles) :

Pour les quenelles :

  • 70 g de farine T65
  • 30 g de farine de seigle
  • 2 oeufs
  • 75 g de lait
  • 75 g d'eau
  • 35 g de beurre salé
  • 2 cuillères à soupe d'olives vertes finement émincées
  • poivre

Pour la sauce :

  • 200 g de pulpe de tomate
  • 100 g de crème liquide
  • 50 g de gruyère râpé
  • 1 cuillère à soupe de marjolaine
  • graines de sésame
  • sel
  • poivre

1- Préparation des quenelles :

On commence par mélanger ensemble l'eau, le lait, le beurre et le poivre dans une casserole. On fait fondre le beurre et quand ça commence à bouillonner, on verse les farines en une seule fois.

On remue à feu doux jusqu'à ce que la pâte se détache des parois de la casserole (soit environ 2 minutes).

Hors du feu, on ajoute les oeufs l'un après l'autre en veillant à ce que le premier oeuf soit bien incorporer avant d'ajouter le second, idem après le dernier. Puis on incorpore les olives.

On farine ensuite un plan de travail et on prélève des quenelles de pâte qu'on enrobe dans la farine et qu'on roule pour former des boudins. On les dépose ensuite sur une assiette farinée et on place l'assiette au frais pendant 1 heure.

Puis on les poche dans l'eau bouillante. Quand elles remontent à le surface, on attend 2 minutes avant de les sortir de l'eau, puis on les réserve.

2- Préparation de la sauce :

On préchauffe le four à 200°C.

On mélange ensemble la crème, la pulpe de tomate et la marjolaine. On sale légèrement et on poivre.

On récupère les quenelles qu'on dépose dans un plat allant au four. On recouvre de sauce, de fromage fraîchement râpé et on saupoudre de graines de sésame.

On place enfin le tout au four pour 20 minutes et on ait gratiner ensuite 5 petites minutes.

Un vrai délice ! D'ailleurs en fait, c'est ce soir que je vais donner naissance à la version au cheddar ! Allez !!!

P1710217

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

16 mai 2012

..Elle est pour qui la fève ?..

Voilà une tarte vide congélo... enfin, pour nous ça a plutôt été "sauve congélo", ou du moins ce qui pouvait en être sauvé... Nous avons eu en effet un petit soucis avec notre congélateur acheté il y a quelques mois et j'ai mis un peu de temps à m'en rendre compte. Dire que l'ancien fonctionnait très bien mais qu'il consommait un peu trop à cause des joints défectueux. Et comme changer les joints coûtait plus cher que changer le congélo (bienvenue dans le monde de l'hyperconsommation...), notre conscience écolo nous a sussuré que c'était le bon moment pour investir dans un appareil basse consommation... Quelle belle idée quand je vois tout ce qui est parti à la poubelle !

En fait, c'est en voulant faire une glace (qui a dit que la gourmandise était un vilain défaut ?!) que je me suis aperçue que quelque chose clochait puisque quand j'ai voulu récupérer l'accumulateur de froid déposé 5 jours plus tôt, l'eau n'avait toujours pas pris dedans... On a mesuré la température et on s'est rendu compte qu'il faisait seulement -10° dedans... Et quand on a commencé à farfouiller, on a trouvé des morceaux de viande franchement pas appétissants, mais alors pas du tout... Du coup, on a quasi tout jeté (dont 1 magret et 2 foie gras... mais aussi pas mal de viande plus ordinaire)... Au-delà de l'argent mis en l'air, jeter de la nourriture reste une chose à laquelle je n'arrive pas à m'habituer, mais bon, ne sachant pas depuis combien de temps la bête disfonctionne... hein ! Rendez-vous dans 2 mois pour savoir si on est mort... Paraît que la listeria peut mettre 70 jours avant de manifester le bout de son nez... Je peux vous dire que le magret dont je vous faisais des éloges hier encore me laisse un amer goût à la lumière des événements d'aujourd'hui...

Bref, ces fèves ont été sauvées parce qu'elles n'étaient dans le congélateur que depuis 4 jours... C'est toujours ça de pris...Enfin, cette tarte reste délicieuse malgrè tout ! Même si à l'heure où je vous écris, j'ai la nausée... faut dire que j'ai une légère tendance à la somatisation... ah... ils vont être longs ces prochains 70 jours pour l'hypocondraique que je suis...

P1680062

Pour 6 personnes :

Pour la pâte :

  • 160 g de farine
  • 1 pincée de sel
  • 3 petits Suisses
  • 30 g d'huile d'olive
  • 1 cuillère à café de cumin

Pour la garniture :

  • 200 g de mascarpone
  • 150 ml de lait
  • 2 oeufs
  • 200 g de fèves pelées et cuites
  • 150 g de lardons allumettes nature
  • poivre
  • 100 g parmesan
  • 1 cuillère à soupe de garines de sésame

1-Préparation de la pâte à tarte :

Pour cette pâte à tarte, rien de bien compliquer puisqu'il suffit de mélanger tous les ingrédients. On travaille la pâte avec les doigts sans trop malaxer quand même, il faut juste amalgamer les ingrédients.

Puis on laisse reposer au frais pendant 3 heures.

Puis on récupère la pâte, et on l'étale finement en farinant légèrement. On chemise un moule avec la pâte.

2- La garniture :

On commence par préchauffer le four à 200°. On garnit le moule avec la pâte.

On bat ensemble les oeufs et le mascarpone jusqu'à obtenir un appareil bien crémeux. On verse petit à petit le lait. Puis on incorpore le parmesan. Et on poivre.

On place sur le fonde la pâte les fèves et les lardons, puis on recouvre avec l'appareil. On saupoudre avec les graines de sésame.

On fait cuire 40 minutes.

A la sortie du four, on laisse reposer une dizaine de minutes avant de découper et de servir aussitôt avec une bonne salade. Délicieuse chaude, elle l'est encore tiède et tout autant froide le lendemain.

P1680055

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

02 mai 2012

..Carrés croustillants à la marmelade de clémentines et oranges de Corse..

Alors pendant que je souffre en raison d'une nouvelle séries d'affres qui ponctuent régulièrement la palpitante carrière de galèrienne que je me suis choisie (masochisme quand tu nous tiens ! ^-^), je vous propose de vous régaler avec ces petits carrés aux agrumes... Et oui, vous savez que quand je tiens une recette qui marche, je décline, je décline, je décline...

P1670811 

Pour un moule de 20x20 :

  • 190 g de farine
  • 140 g de petits flocons d'avoine
  • 180 g  de sucre
  • 0,5 cuillère à café de bicarbonate de soude
  • 1 pincée de sel
  • 180 g de beurre
  • 315 g de marmelade de clémentines et oranges de Corse
  • 1 grosse cuillère à soupe de graines de sésame doré

On commence par préchauffer le four à 180°.

On mélange dans un grand saladier l'ensemble des ingrédients secs à l'exception des graines de sésame.

On coupe le beurre en morceaux et on l'incorpore dans le mélange précédent, en procédant avec les doigts à la manière d'un crumble.

Dans un moule carré, on verse la moitié de la préparation et on tasse bien avec une cuillère. On nappe avec la marmelade, puis on éparpille le restant de pâte dessus. On saupoudre avec les graines de sésame.

On place au four pour 50 minutes ou jusqu'à ce que le dessus colore.

On laisse refroidir sur une plaque avant de démouler, puis on coupe en carrés (c'est quand même plus facile quand il est bien froid. Le soir-même, c'était un carnage, mais le lendemain j'ai pu faire de jolis carrés bien nets).

Comme toujours, ça reste délicieux à toutes les étapes : chaud, tiède ou froid... C'est toujours fondant à l'intérieur et croustillant à l'extérieur, et le contraste entre le sucré de la pâte à biscuit et l'acidulé des fruits est à tomber ! A bientôt pour une nouvelle variante...

P1670823

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

28 février 2012

..McHome : la version burger Ch'ti..

Régulièrement, je suis "titillée" par une irrépressible envie de burger. Et temps qu'elle n'a pas été comblée, l'image d'un joli pain rond et dodu, étreignant un délicieux steak cuit à point, enjolivé par du fromage fondant hante mon esprit... ou plutôt mon estomac. Je ne sais pas pourquoi, je n'ai pas été élevée aux hamburgers. Ma première rencontre avec le monument américain doit dater de mes 20 ans à peu près... sans rire ! Et j'ai failli en faire une overdose après en avoir préparer pendant plus de deux ans pour le géant jaune et rouge... Enfin... Quand ce désir m'envahit, je lutte donc quelques temps avant de succomber avec délice. Comme un certain dimanche de février...

P1660401
 

Pour 8 hamburgers :

Ingrédients pour les buns :

  • 500 g de farine T65
  • 2 cuillères à café de levure sèche
  • 10 g de sel
  • 25 g de sucre
  • 1 cuillère à café d'herbes de Provence
  • piment d'Espelette
  • 200 ml d'eau tiède
  • 75 ml de lait
  • 1 oeuf + 1 jaune
  • 30 g de beurre ramolli
  • graines de sésame + herbes de Provence pour la déco

Ingrédients pour la garniture (pour 2 personnes) :

  • 2 steaks hachés
  • 1/2 oignon
  • 50 g de poivrons
  • 80 ml de crème liquide
  • 20 g de gruyère râpé
  • 2 grosses tranches de maroilles
  • sel
  • poivre

1- Préparation des buns :

Dans la cuve du robot prétrisseur, placer la farine, la levure, le sel et le sucre et mélanger avec une cuillère en bois. Creuser un puits et verser le lait et l'eau tièdis et l'oeuf légèrement battu.

Lancer le pétrissage avec le robot en démarrant à faible vitesse pour amalgamer les ingrédients.

Quand la pâte commence à être homogène, ajouter les herbes de Provence et le piment ainsi que le beurre coupé en morceaux en plusieurs fois (en veillant bien à ce que le beurre soit totalement absorber avant d'en ajouter de nouveau).

On monte un peu la vitesse du robot et on pétrit la pâte 10 minutes jusqu'à ce que celle-ci devienne souple et élastique.

On place la pâte façonnée en boule dans un saladier légèrement huilé que l'on couvre. On laisse reposer 1h30, à 2h, le temps que la pâte double de volume.

On récupère la pâte que l'on dépose sur un plan de travail fariné. On la replie 2 ou 3 fois sur elle-même et on la divise en 8 (110 g pour chaque pâton).

On recouvre avec un torchon propre et on laisse reposer 5-10 minutes environ.

On récupère chaque pâton que l'on façonne en boule régulière. Puis on les dépose sur une plaque de cuisson recouverte d'une feuille de papier cuisson.

On recouvre avec un torchon et on laisse lever à nouveau 1h-1h30, les buns ayant à la fin de la lever 1 fois et demi leur volume initial.

On dore ensuite délicatement les buns avec un jaune d'oeuf battu additionné d'un peu d'eau. On saupoudre avec des graines de sésame et des herbes de Provence et on place au four préalablement préchauffer à 200°C.

On les fait cuire 20 minutes pour obtenir des buns bien dorés. On les laisse refroidir sur une plaque.

2- Préparation des burgers :

Quand les pains sont cuits, on prépare la sauce au fromage en faisant fondre dans une casserole la crème et le fromage râpé. On assaisonne avec un peu de poivre et on sale légèrement. On réserve au chaud.

On fait revenir dans une poêle avec un peu d'huile d'olive les oignons et les poivrons. Quand ils sont bien dorés, on les réserve au chaud.

On coupe les buns en deux. On les place au four quelques instants en position grill pour faire griller l'intérieur des pains.

Pendant ce temps, on faire cuire les steaks, on les sale légèrement.

Et dès qu'ils sont prêts, on monte les burgers : sauce au fromage sur la moitié "plate" du burger, mélange oignon/poivron dessus, le steak dessus puis le maroilles et on referme avec la moitié bombée du bun.

On sert avec des frites maison cuites au four avec un peu d'huile d'olive, des herbes de Provence et du cumin. Et là franchement, on est content d'avoir succombé à la tentation et d'avoir pris la peine de le faire version McHome !!!

P1660415

Maintenant, à vous de jouer !

Source pour la recette des buns : Le pétrin

25 février 2009

..(Hot) Curry de porc..

Ce week-end, j'ai décidé de faire un curry de porc avec du hot curry, un peu plus relevé car plus pourvu en poudre de piment dans sa composition me semble-t-il. Délicieusement relevé, ce plat a été un beau succès a en croire la méticulosité avec laquelle mon chéri a saucé son assiette...

36340401-2

Pour 6 personnes :

  • 1,2 kilos de sauté de porc
  • 1 litre d'eau
  • 4 carottes
  • 1 blanc de poireau
  • 2 cuillères à soupe de farine
  • 1 cuillère à café de fécule de maïs
  • 25 g de beurre
  • 1 cuillère à soupe de crème épaisse
  • 1 cuillère à soupe de miel
  • 1 cuillère à café de sauce soja
  • 1 cuillère à soupe d'huile de sésame
  • 2 cuillères à café de poudre de hot curry
  • 1 cuillère à café de paprika
  • 1/2 cuillère à café de piment d'Espelette
  • 1/2 cuillère à café de 5 épices chinoises

On commence par préparer le porc. On le dégraisse et on coupe en morceaux. Ensuite on prépare une marinade avec l'huile de sésame, la sauce soja, le miel, les 5 épices chinoises et 1 cuillère à café de hot curry. On met le porc dedans, on mélange pour bien enrober chaque morceau, on couvre et on place au frigo pour 1 heure.

Quand la viande a bien mariné, on la place dans une grande casserole et on verse dessus le litre d'eau bouillante (enfin, moi j'ai utilisé environ 1 litre mais ça dépend. Ce qu'il faut c'est que la viande soit juste recouverte d'eau). On cuit quelques minutes sur feu doux et on écume régulièrement. Pendant ce temps, on prépare les légumes. On pèle et on coupe en morceaux les carottes et on émince le poireau. Puis on ajoute ça à la viande. On couvre et on laisse cuire à feu doux une demie heure.

Une fois que c'est cuit, on sort du feu. On égoute la viande et les légumes et on réserve le bouillon.

Dans une cocotte, sur feu doux, on prépare un roux avec le beurre et la farine. Puis on mouille avec 1/2 litre de bouillon. Séparément on prélève un peu du bouillon qu'on mélange avec la fécule de maïs puis on remet ça dans la sauce pour bien l'épaissir et on garde sur le feu quelques minutes sans cesser de remuer jusqueà ce que la sauce épaississe. On ajoute alors la crème, le reste des épices à savoir le restant de hot curry, le paprika et le piment d'Espelette. On sale un petit peu. On goûte, on ajuste l'assaisonnement (moi j'ai rajouté encore un peu de hot curry). Puis on verse cette sauce sur la viande et les légumes.
On sert le tout bien chaud.

Et pour faire équilibrer, mais aussi parce qu'on adore ça, je l'avais accompagné avec des haricots (surgelés) juste cuits à la vapeur.

Et bien, c'était pas mal ma foi !!

36340542-2

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,