08 décembre 2014

..Cookies au beurre d'amandes (sans gluten)..

Il y a des moments où on a beau être dimanche soir, il a beau être 19h30, faire nuit noire et être plus l’heure de dîner qu’autre chose (à moins que ça ne soit justement parce qu’on est dimanche soir, qu’il est 19h30 et qu’il fait nuit noire !!!), on a envie de sucré… mais une envie qui ne vous quitte pas, une obsession à laquelle la raison succombe… du sucre… Il paraît que souvent les envies irrépressibles de certains aliments sont en fait une manière subtile pour notre organisme de nous faire comprendre que nous avons des carences alimentaires, qu’il faut lui apporter un carburant spécifique pour l’aider à fonctionner… Je trouve cette idée vraiment intéressante… une envie de chocolat… c’est parce que mon corps a besoin de magnésium… une envie de panna cotta, c’est mon corps qui manque de calcium… et une envie de cookies… ça identifie quel besoin selon vous ? Je me questionne encore je dois dire, mais comme je ne prends aucun risque quand il s’agit de ma santé, je ne vais pas attendre de trouver la réponse pour offrir à mon corps ce dont il a besoin… aux fourneaux !

DSC_0144b

Pour 16 cookies :

  • beurre d’amandes crémeux : 250 g
  • sucre : 100 g
  • œuf : 1
  • extrait de vanille liquide : 1 cuillère à café
  • bicarbonate de soude : 1 cuillère à café
  • sel : 0,25 cuillère à café
  • pépites de chocolat noir à 70% : 80 g

On commence par préchauffer le four à 180°C.

Dans le bol du robot, on bat ensemble le beurre d’amandes et le sucre.

On ajoute ensuite l’œuf, la vanille, le bicarbonate de soude et le sel. On mélange bien jusqu’à obtenir une pâte homogène dans laquelle on incorpore enfin le chocolat.

Avec une grosse cuillère, on prélève des portions de pâte. On les roule pour obtenir de belles boules que l’on place sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier cuisson. Attention à bien les espacer parce que les cookies vont beaucoup s’étaler à la cuisson.

On place au four pour 10 minutes de cuisson. Une fois ce temps passé, on sort les cookies du four et on les laisse refroidir sur la plaque avant de les déposer sur une grille. C’est un peu troublant parce qu’ils semblent à peine cuits à la sortie du four et sont très très fragiles (d’où la nécessité de les laisser refroidir avant de les manipuler). Mais éviter la tentation de les remettre à cuire au risque d’obtenir des blocs de béton à la place de ces délicieux cookies ultra cheewy.

En effet, vous verrez que sous la couche croustillante se cache un cœur ultra moelleux ultra cheewy comme je les aime. Ces cookies sont donc parfaits ! Sans gluten en plus… bon on s’entend qu’on se limite à un ou deux étant donné la quantité un peu flippante de beurre d’amandes… mais bon, suffit de se dire que c’est une matière grasse super bonne pour la santé pour se déculpabiliser un peu… ^-^

DSC_0197b

Maintenant, à vous de jouer !

 Source : Pastry Affair

Posté par Pour ta pomme à 14:38 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


01 décembre 2014

..Tarte tatin selon Ph. Conticini (version sans gluten)..

Si la gourmandise était une religion, Mr Conticini en serait le Dieu ! C'est un peu déjà le cas en ce qui me concerne, et je sais que vous êtes plusieurs à partager cette pensée... Je suis en totale admiration devant son travail et la simplicité de ce grand monsieur, maître dans l'art de sublimer les saveurs. Cette tarte tatin en est un bel exemple... Tout en simplicité mais en même temps très élégante en bouche. Et croyez bien que si je suis toujours en train de modifier ceci et cela dans les recettes habituellement, quand je suis face à Mr Conticini, je ne touche presque jamais rien... quand même, faut pas abuser non plus ! La seule chose que je n'ai pas réaliser c'est le steusel noisette, et puis j'ai fait une pâte à tarte sans gluten, mais sinon, tout est là et je dois dire qu'elle rappelle vraiment celle que j'avais eu la chance de déguster avec mes deux super copines il y a quelques mois à Paris... yummy !

DSC_0288b

Pour la pâte sans gluten (vous pourrez faire 2 tartes avec ces quantités) :

  • farine de sorgho : 20 g
  • farine de riz : 50 g
  • farine de riz gluant : 80 g
  • fécule de tapioca : 65 g
  • sel : 4 g
  • beurre : 110 g
  • oeuf : 1
  • eau froide : 2 cuillères à soupe

Pour la garniture :

  • Pommes : 8 à 12 selon la grosseur

Pour le caramel :

  • sucre : 80 g
  • glucose : 20 g
  • eau : 20 g

Pour le sirop :

  • eau : 20g
  • sucre : 25 g
  • beurre : 20 g
  • jus de citron : 1 cuillère à soupe
  • sel : 1 pincée
  • vanille : 1 gousse

1- Préparation de la pâte :

On commence par mélanger toutes les farines avec le sel. On ajoute le beurre coupé en morceaux et on sable du bout des doigts pour bien les amalgamer aux farines.

On ajoute ensuite l'oeuf et l'eau, et on pétrit jusqu'à obtenir une pâte homogène.

On étale la pâte sur un plan de travail fariné. Personnellement, je l'étale directement sur une feuille de papier sulfurisé. Elle se travaille très facilement, c'est un plaisir ! Puis on découpe un joli cercle dedans (avec un moule à tarte comme modèle par exemple) en prenant soin de découper un cercle plus grand que le diamètre du moule qui sera utilisé pour cuire les pommes. On couvre et on réserve au frais.

2- Préparation de la garniture :

On commence par préparer le caramel. Pour cela, on fait chauffer ensemble dans une casserole l’eau, le sucre et le glucose jusqu’à obtenir un caramel assez foncé.

On verse le caramel immédiatement dans le moule dans lequel on va faire cuire la tarte. Personnellement, j’ai choisi un moule à manquer en silicone pour faciliter le démoulage. On répartit bien le caramel sur toute la surface du moule.

On prépare ensuite le sirop. J’ai utilisé la même casserole, mais vous pouvez en prendre une nouvelle. Dans cette casserole, on met l’eau et le sucre à chauffer. On porte à ébullition. On retire alors du feu et on ajoute le citron et les graines de la gousse de vanille, le sel et le beurre. On mélange bien jusqu’à obtenir un sirop bien homogène. On réserve. On met le four à préchauffer à 180°C.

On prépare enfin les pommes. Pour cela, il faut les éplucher puis les évider avec un vide-pomme. Puis avec une mandoline, on détaille des tranches de 2 mm d’épaisseur. On dispose les pommes en rosace dans le moule sur le caramel, et on remplit celui-ci jusqu’au bord.

Quand le moule est rempli, on arrose les pommes avec le sirop réservé. Puis on enfourne pour 50 minutes. A la sortie du four, les pommes doivent être très fondantes. On laisse refroidir.

Quand les pommes sont froides, on pose la pâte dessus en s’aidant du papier sulfurisé parce que la pâte sans gluten, c’est fragile ! On glisse la pâte entre les pommes et le rebord du moule. Puis on enfourne pour 30 minutes à 190°C, jusqu’à ce que la pâte soit bien dorée. On laisse ensuite refroidir dans le moule à température ambiante. Et quand elle est assez froide, on couvre et on place au frais  pour toute la nuit.

Le lendemain, environ une heure avant de la déguster, on sort la tarte, puis on la démoule sur une assiette. C’est là qu’on est vraiment content d’avoir utilisé un plat en silicone parce que ça se décolle tout seul malgré le caramel…

On peut la réchauffer légèrement si on l’aime tiède ou bien la manger froide mais en la laissant revenir un peu à température ambiante. Toute seule, avec une boule de glace à la vanille, un peu de chantilly, c’est vraiment comme on veut puisque de toute façon, elle est délicieuse !!!!! 

DSC_0291b

Maintenant, à vous de jouer !

Source : Best of Conticini

Posté par Pour ta pomme à 00:25 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

04 novembre 2014

..Croustillant aux pommes et au sarrasin sans gluten..

J'ai du mal à suivre un rythme régulier dans mes publications en ce moment... enfin, un rythme tout court serait déjà bien et au-delà juste un peu de temps et d'énergie pour publier. Mais comme pour chacune de mes drogues, le sevrage est impossible et je replonge toujours pour mon plus grand plaisir puisque je dois dire que j'aime ça quand même, partager avec vous mes trouvailles (et accessoirement me faire revivre virtuellement des souvenirs gourmands). Bon pour ma décharge, je n'ai pas passé beaucoup de temps en cuisine ces derniers mois, et ce préalable est plutôt indispensable pour avoir de quoi photographier et publier (quoique vu les fichiers qui s'entassent dans les tréfonds de mon disque dur, il semblerait que je puisse me passer de cuisiner pendant quelques mois avant que vous ne vous en aperceviez ici...)... mais je retrouve le chemin de ma cuisine alors me revoilà parmi vous, pleine de motivation et de promesse envers moi-même que je ne manquerai pas de bafouer dès la semaine prochaine ! ^-^ En attendant, voici une recette pile poil dans la saison et délicieuse !!! Vraiment délicieuse !!! Et je le dis d'autant plus facilement qu'elle n'est pas de moi. Samedi soir, nous avons fait un repas entre collègues et une amie avait préparer ce qui ressemble à un crumble mais n'est pas un. Comme il y a plusieurs glutinochiantes parmi nous, elle avait utilisé de la farine de sarrasin pour le croustillant. Terrible ! Le lendemain, je piquais sa recette, la modifiais un peu pour l'adapter à mon placard et tadam... la voilà ! Total réconfort !

Et vous l'aurez peut-être deviné grâce à mes magnifiques photos aux effets vintage, mais ça y est, à Montréal, il fait nuit à 17 heures (parfait pour prendre de belles photos aux couleurs éclatantes !)... Alors du réconfort, on va en avoir besoin pour affronter le froid de cet hiver qui s'annonce déjà !!!

DSC_0205-2b-2

Pour 6 à 8 personnes :

  • pommes biologiques coupées en cubes : 850 g (donc sans la peau et les trognons que l'on garde bien sûr pour faire de la gelée, mais ça, c'est une autre histoire)
  • raisins secs : 75 g
  • jus d'un citron
  • sucre : 15 g + 80 g
  • mélasse de grenade : 1 cuillère à soupe
  • fécule de maïs : 2 cuillères à soupe
  • farine de sarrasin : 50 g
  • beurre mou : 50 g
  • beurre d'amandes : 50 g
  • noix de pécan concassées : 50 g
  • noix de grenoble concassées : 50 g
  • amandes effilées : 1 poignée

On commence par peler, épépiner et couper les pommes en dès.

On préchauffe le four à 190°C.

Dans un saladier, on mélange les pommes, les raisins secs, la fécule de maïs, le jus de citron, les 15 g de sucre et la mélasse. Puis on transvase dans un plat allant au four.

Dans le même saladier (on s'économise un peu de vaisselle !), on verse le beurre et le beurre d'amande, les 80 g de sucre, la farine de sarrasin et les noix de pécan et de grenoble grossièrement concassées, et on mélange avec les doigts pour bien amalgamer tous les ingrédients ensemble. On dépose ensuite des morceaux de pâte sur les pommes, on recouvre avec les amandes effilées et on place au four pour 35 minutes, jusqu'à ce que les pommes soient légèrement compotées et le croustillant bien doré.

Ca se déguste chaud, tiède ou froid ! C'est tout bon !

DSC_0265-2b-2

Maintenant, à vous de jouer !

18 septembre 2014

..Mi-cuit au chocolat. Le classique qui séduit à tous les coups !..

Avec le rhythme un peu fou de cette rentrée, les jours passent sans que j'ai le temps d'aller faire un tour sur mon blog et sur les vôtres... pff... Mais comme toujours cela ma manque, alors je profite de quelques minutes pour poster une petite recette ultra rapide à faire, à manger et à publier ! ^_^ Un mi-cuit au chocolat. Rien de bien original c'est vrai, mais avec ce temps tout pourri qui nous a fait passer de l'été à l'hiver en un jour ici à Montréal, un peu de réconfort ne fait pas de mal, croyez-moi !

DSC_0153-2b

Pour deux mi-cuits au chocolat :

  • chocolat : 60 g + 2 carrés pour le coeur
  • oeuf : 1
  • sucre : 20 g
  • fécule de maïs : 15 g
  • beurre : 40 g

On commence par faire fondre le chocolat et le beurre ensemble. On mélange le sucre et l'oeuf en fouettant assez fort pour blanchir l'oeuf. On ajoute ensuite la fécule et le mélange chocolat/beurre.

On verse la préparation dans des moules en silicone ou bien dans des moules à muffin bien beurrés. On enfonce le carré de chocolat au coeur de la préparation. On peut les conserver ainsi au frais jusqu'au moment de la cuisson.

Pour la cuisson, c'est facile. On fait chauffer le four à 200°C, et quand il est chaud, on enfourne les mi-cuits pour 10 minutes.

A la sortie du four, on démoule aussitôt déliquatement. Et on sert avec ce qui fait plaisir : ici, des cerises confites maison (va falloir que je vous propose la recette un de ces jours d'ailleurs), une chantilly au praliné, un peu de crème anglaise et du pralin bien croquant ! Y'a pas à dire, c'est simple, mais d'une efficacité redoutable !

DSC_0186-2 (2)c

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 02:03 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,

03 septembre 2014

..Tartelettes choco-noisettes (sans gluten)..

Je ne sais pas si c'est le manège des écureuils qui courent partout pour planquer leurs réserves pour l'hiver (dont ils auront oublié la cachette le moment voulu !) auquel nous assistons depuis quelques temps, mais en ce moment, je suis obsedée par les noisettes ! Des noisettes, des noisettes, je veux des noisettes ! Et forcément, qui dit "noisette", dit "chocolat"... Logique ! Cette association est toujours gagnante et ça se confirme dans ces tartelettes où l'on retrouve une pâte légèrement sablée aux noisettes, une ganache fondante chocolat-praliné, un coeur praliné à tomber à la renverse, et des brisures de pralin pour un côté croquant... Vous aurez compris que je suis ultra fan et que mon envie de noisettes est comblée. Attention tout de même, c'est à tomber, mais c'est riche. Cette recette est donc à réaliser préférentiellement en petite portion pour profiter pleinement de sa gourmandise. En outre, la ganache n'est pas très compacte alors je doute que cela donne une jolie découpe si vous faites une grande tarte à partager, mais bon, pourquoi pas après tout.

DSC_0473-2b

Pour 18 mini-tartelettes :

Pour la pâte sucrée aux noisettes sans gluten :

  • farine de riz complet : 100 g
  • farine d'avoine : 50 g
  • fécule de maïs : 50 g
  • poudre de noisettes : 50 g
  • beurre : 70 g
  • beurre de noisettes : 50 g
  • oeuf : 1
  • eau froide : 2 cuillères à soupe
  • sel : 1 pincée

Pour la garniture :

  • pâte de praliné : 200 g
  • pralin concassé : 75 g + selon vos goûts pour la déco
  • chocolat praliné : 200 g
  • chocolat noir 70% : 100 g
  • crème liquide : 100 ml
  • lait entier : 100 ml

1- Préparation de la pâte :

C'est très simple. On commence par mélanger toutes les farines avec le sel et la poudre de noisettes. On ajoute le beurre de noisettes et le beurre coupé en morceaux et on sable du bout des doigts pour bien les amalgamer aux farines.

On ajoute ensuite l'oeuf et l'eau, et on pétrit jusqu'à obtenir une pâte homogène. On laisse reposer 30 minutes au frais.

On étale ensuite la pâte sur une plan de travail fariné. Personnellement, je l'étale directement sur une feuille de papier sulfurisé. Puis on découpe des cercles de la taille des petits moules à tarte que l'on chemise avec la pâte.

On place au four pour 15 minutes de cuisson à blanc.

2- Préparation de la garniture :

On commence par mélanger ensemble la pâte de praliné et les 75 g de pralin. On réserve au congélateur le temps de préparer la ganache et que les fonds de pâte cuisent.

On prépare ensuite la ganache praliné-chocolat. Pour cela, on hache le chocolat. On fait chauffer la crème avec le lait, jusqu'à ébullition, puis on les verse sur le chocolat en trois fois en remuant bien jusqu'à ce que tout soit bien lisse. On réserve à température ambiante.

3- Montage des tartelettes :

Quand les fonds sont prêts, on les récupère et on les laisse refroidir quelques minutes.

On récupère le praliné placé au congélateur pour le faire durcir et on prélève une cuillère à café que l'on dépose au centre de chaque tartelette. On recouvre avec la ganache.

On laisse prendre au frais pendant au moins 3 heures, puis avant de servir on saupoudre très généreusement de pralin concassé. Et là, on se dit qu'on est bien content de pas être des petits écureuils et de devoir courir après nos noisettes pour se faire plaisir !!!

DSC_0488-2b

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


25 août 2014

..Carré d'agneau du Québec, croûte de Parmesan..

Je vous parlais la semaine dernière de ces cassolettes de pétoncles qui avaient ouvert le bal de notre repas en namoureux. La suite était plutôt agréable... Carré d'agneau, croûte de parmesan. Depuis deux ans presque que je vis au Canada, il serait temps que je fasse référence à des cuisiniers d'ici non ? Parce qu'il y en a pas mal. Aujourd'hui, c'est Louis-François Marcotte qui m'a inspirée, un jeune chef bien dynamique et sympathique qui a pour crédo "Des recettes simples qui font plaisir". Et des recettes simples et ultra goûteuses, son livre Sexy : Cuisiner pour deux n'en manque pas ! La recette qui m'avait tapé tout de suite dans l'oeil dès que j'ai commencé à le feuilleter, c'était le carré d'agneau, croûte de parmesan et citron confit. Je savais que je la ferais, il fallait juste que l'occasion se présente. Je n'ai pas suivi la recette complètement : je n'ai pas mis le citron parce que Mr Pomme n'est pas fan (mais moi j'aurais quand même bien aimé... pour une prochaine fois), j'ai rajouté un peu de beurre pour que la croûte soit plus facile à manipuler et tienne bien sur le carré. Mais franchement : quel délice ! Je pense que c'est un des meilleurs plats que j'ai mangé ! Avec une mention spéciale pour l'agneau du Québec de Kamouraska ! Une viande ultra tendre, très douce et fine... bref, vous avez compris que c'est le top cette recette ! Comme pour les pétoncles, les photos ont été prises presto sur le coin de la table... pas question de passer à côté de ce délice pour une séance photo, vous êtes bien d'accord !

DSC_0079-4b

Pour deux personnes :

  • carré d'agneau (avec deux à trois côtes parées par personne selon vos envies et votre appétit !)
  • moutarde : 1 cuillère à soupe
  • chapelure (sans gluten pour moi, ça marche super bien !) : 4 cuillères à soupe
  • parmesan râpé : 40 g
  • persil hâché : 4 cuillères à soupe
  • beurre mou : 30 g
  • poivre concassé, sel

On commence par retirer la couche de gras sur la viande si nécessaire pour bien découvrir la chair. On sale et on poivre généreusement.

On met le four à préchauffer à 220°C.

Pendant ce temps, on saisit le carré d'agneau dans une pôele passant au four avec un peu de beurre et d'huile. Quand la viande commence à dorer, on stoppe la cuisson.

On retire le carré de la poêle et on le badigeonne avec la moutarde.

On mélange rapidement à la main tous les ingrédients pour la croûte, à savoir : la chapelure, le parmesan, le persil, le beurre et un peu de poivre. On malaxe pour obtenir une pâte qui se tient. Puis on la dépose sur le carré d'agneau et pressant légèrement pour faire adhérer le mélange à la viande.

On replace le carré d'agneau dans la poêle et on enfourne pour 12 à 15 minutes.

Quand la viande est cuite, on laisse reposer quelques minutes hors du feu sous un papier aluminium avant de découper et de servir...

Régal assuré !

DSC_0133-3b

Maintenant, à vous de jouer !

Source : Sexy : Cuisiner pour deux de Louis-François Marcotte

Posté par Pour ta pomme à 15:19 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

22 août 2014

..Crêpes illusion, sans gluten..

Une recette qui ne figurait pas encore sur ce blog, mais dont je raffole ! Vous pensez bien que ce n'est pas parce que je ne mange plus de gluten que je suis privée de ce souvenir d'enfance... les crêpes. Tout le monde a une pensée tendre pour les crêpes de son enfance, et je suis loin de faire exception. Surtout que ma maman est LA REINE des crêpes et qu'elle en avait fait presque une tradition pour le dimanche soir lorsque j'étais plus jeune. Pour moi qui ai toujours (pohhhh... et dire que c'est encore le cas... on grandit jamais vraiment) eu l'angoisse du dimanche soir, ses crêpes aux pommes étaient vraiment un beau moyen de clôturer ces deux jours à la maison avant le retour à l'internat. Et conditionnement oblige, les crêpes restent une gourmandise du dimanche... pourtant, elles sont bonnes tous les jours de la semaine !

DSC_0266-2b

Pour 12 crêpes environ :

  • farine de riz brun : 120 g
  • fécule de pomme de terre : 35 g
  • fécule de tapioca : 45 g
  • farine de teff : 50 g
  • oeufs : 3
  • lait : 400 ml
  • sel : 1 pincée
  • sucre : 1 cuillère à soupe

On commence par mélanger ensemble les farines et fécules (on peut utiliser un mixeur de manière à bien tout amalgamer, mais à la main ça marche aussi). On ajoute le sucre et le sel. On creuse un puits et on y casse les œufs. On mélange doucement en ajoutant petit à petit le lait. Il faut y aller progressivement pour ne pas faire de grumeaux.

On laisse la pâte reposer une trentaine de minutes, puis on fait cuire une louche de pâte dans une crêpière bien chaude, légèrement beurrée.

Et voilà ! C'est tout pareil que quand on mange du gluten... Y'a pas de raison qu'on soit puni quand même !!

DSC_0277-2b

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

04 août 2014

..Clafoutis aux cerises jaunes (sans gluten et bluffant !)..

Rien de plus simple qu'un clafoutis. Et pourtant... Quand on a banni le gluten de son alimentation, même un clafoutis peut s'avèrer compliqué... Bon, pas autant qu'une brioche, mais quand même ! ^_^ Moi qui suis une grande fan de clafoutis, comme le démontre le nombre de versions testées sur ce blog, il n'était pas question que je renonce à ce dessert que j'aime tant. Pourtant, la simple substitution de la farine par de la farine sans gluten ne fonctionne pas toujours très bien, et même après différentes variantes, j'ai parfois eu du mal à obtenir la texture que j'aime : ferme mais tout en étant souple, proche du flan, mais avec un petit côté far... vous y êtes hein, vous me suivez... Enfin, ça c'était avant que je teste cette recette de Bernard, découverte grace à Ana de Mes brouillons de cuisine. Là, franchement, aucun défaut. C'est LE clafoutis 100% sans gluten qui ressemble à 200% aux clafoutis que j'aimais quand je glutenisais encore... Total in love ! Bon, la recette est un chouia modifiée pour la rendre un peu plus light, mais l'esprit est plus que là !

Alors ne vous y trompez pas, on dirait pas comme ça, mais c'est vraiment un clafoutis aux cerises. Cette année, nous sommes tombés sur des cerises jaunes supra délicieuses et on a fait presque toute la saison avec elle... et dans un clafoutis, elles restent bien fermes, top !

DSC_0373-2 (2)b

Pour 6-8 personnes :

  • cerises : 600 g
  • oeufs : 2
  • crème liquide : 100 g
  • lait entier : 200 g
  • sucre glace : 100 g
  • beurre fondu : 20 g
  • amandes en poudre : 50 g
  • fécule de maïs : 90 g
  • vanille

On commence par dénoyauter les cerises si on préfère le clafoutis comme ça... (C'est comme ça chez nous en tous cas. Je ne trouve pas la différence de goût assez prononcée pour risquer une de mes mollaires ! ^_^).

On préchauffe le four à 200°C.

On casse les oeufs dans un grand récipien. On ajoute le sucre glace, les amandes en poudre et la fécule de maïs et on mélange bien.

On incorpore ensuite doucement le lait et la crème sans cesser de remuer jusqu'à obtenir un appareil bien lisse en homogène. On ajoute enfin la vanille et le beurre fondu.

On dépose les cerises dans un plat allant au four et on verse dessus l'appareil à clafoutis.

Et on place au four pour 30 minutes.

On laisse bien refroidir avant de déguster... mais ça, c'est en théorie parce qu'en pratique, il est aussi délicieusement bon tiède !!

DSC_0412-2 (2)b

Maintenant, à vous de jouer !

Source : La cuisine de Bernard

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

30 juillet 2014

..I'm Back !.. Clafoutis sans gluten aux framboises..

Bon... je pensais faire une petite pause, juste une petite pause, je vous promets ! Et puis 5 mois ont passé... comment ? Je sais pas trop ! Pas mal de boulot, je dois l'avouer... Et donc pas trop de temps à passer derrière les fourneaux... J'avais donc passer le relais à Mr Pomme pendant quelques temps. Et Mr Pomme, il est loin d'être mauvais en cuisine, mais lui, ce qu'il vise, c'est l'efficacité. Le blog est vraiment loin de ses préoccupations. Et si j'avais pas vraiment le temps de cuisiner, autant dire que bloguer, c'était encore plus difficile. C'est qu'on dirait pas, mais vous, vous le savez, tenir un blog, c'est pas mal chronophage... enfin, le fait est que ça me manque quand même, alors j'ai décidé de me bouger un peu et de reprendre doucement. Je réapprivoise donc mes casseroles et reviens occuper mon espace dans le monde virtuel de la gourmandise ! Je démarre avec cette recette toute simple : un petit clafoutis aux framboises. Au marché, on a acheté une caisse énorme (bon, peut-être pas si énorme que ça, mais à côté des petites barquettes auxquelles je suis habituée, elle me paraît énorme !) de framboises. Elles sont super bonnes, mais comme toute bonne framboise, elles sont fragiles. Donc, même si je les avale par poignées, il en reste encore à cuisiner, et quand j'ai vu cette recette chez Réglisse et marmelade, j'ai tout de suite craqué. La recette est un peu  modifiée, mais l'esprit est là ! Et yummy ce que c'est bon !

DSC_0327-2b

Pour 6 petits clafoutis :

  • poudre d'amandes : 75 g
  • sucre : 60 g
  • fécule de maïs : 20 g
  • crème liquide : 3 cuillères à soupe
  • oeufs : 2
  • jaune d'oeuf : 1
  • framboises fraîches

On commence par préchauffer le four à 180°C.

Dans un saladier, on mélange bien ensemble la poudre d'amandes, le sucre et la fécule.

Dans un autre bol, on bat les oeufs en omelette, puis on ajoute la crème. On mélange bien. On verse ensuite le tout dans le premier saladier pour obtenir un appareil bien lisse et homogène. 

On verse l'appareil dans des empreintes à petites tartelettes, puis on dépose dessus les framboises. Et hop, au four pour 18 minutes ! C'est simple comme bonjour !!! Rapide mais surtout délicieux !!

Et oui, il en faut peu pour être heureux !!

DSC_0366-2b

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 00:21 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , ,

24 janvier 2014

..Cake salé aux olives, pesto et jambon, sans gluten..

J'adore les cakes salés... les quelques versions sur mon blog le prouve, et encore je peux vous dire que je ne vous ai pas proposé tous ceux que nous avons mangés depuis que je blogue... Mais depuis que je ne mange plus de gluten, je n'en avais pas refait, et ça commençait à me manquer. Il ne m'a pas fallu autre chose que le prétexte offert par un pot de pesto entamé pour m'y mettre, et tenter une version sans gluten. Je suis partie de la fameuse recette de Sophie, mais je pensais avoir à faire plusieurs essais de farine avant de trouver un bon équilibre. Le hasard a voulu que cette première version fonctionne parfaitement, alors ni une ni deux, je la partage.

Cakesansgluten_1

Pour un cake :

  • oeufs : 3
  • farine de riz : 50 g
  • fécule de maïs : 50 g
  • fécule de pommes de terre : 50 g
  • poudre à lever : 1 cuillère à soupe
  • gomme de guar : 0,75 cuillère à café
  • lait : 125 g
  • huile de pépins de raisin : 40 g
  • pesto : 1 cuillère à soupe bombée
  • jambon : 150 g
  • cheddar : 50 g
  • monterey jack : 50 g
  • olives vertes : 1 cuillère à soupe
  • sel, poivre

On commence par préchaffer le four à 180°C.

On fait tièdir le lait dans une casserole et on réserve.

Dans un saladier, on verse les farines, la gomme de guar et la poudre à lever que l'on mélange bien. L'idéal, c'est de la passer rapidement au mixeur, comme ça, non seulement cela permet de bien tout mélanger mais en plus ça évite l'étape du tamisage.

On creuse un puits dans lequel on casse les oeufs. On mélange bien au fouet.

On incorpore ensuite le lait et l'huile en alternance jusqu'à obtenir une pâte bien lisse en homogène.

On ajoute les fromages (cheddar et monterey jack) préalablement râpés, le pesto, le jambon coupé en petits morceaux et les olives vertes.

On verse la préparation dans un moule à cake, puis on place au four pour 40 minutes environ.

On laisse refroidir légèrement avant de démouler puis on découpe en tranche pour servir avec une salade verte ou de chou rouge. Et là, c'est presque comme si on était en été... sauf qu'on le mange bien au chaud à la maison, en regardant la neige tomber !!!

En tous cas, la différence est vraiment minime avec les cakes glutenisés, et ça c'est vraimentle top de se dire qu'on a pas à faire de concession sur le goût quand même !!

Cakesansgluten_2

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , ,