10 février 2017

..Gnocchi aux épinards et sel de citron (sans gluten)..

La semaine passée, j'ai renoué avec une petite obsession culinaire... et il ne s'agit pas de chocolat promis (et oui parce que pour renouer, il faut avoir rompu quelques heures au moins... avec le chocolat, cela ne m'arrive jamais pour être honnête) ! Non, cette petite rengaine tournait autour d'un plat salé que j'adore : les gnocchi. Pendant plusieurs jours, impossible de me sortir de la tête l'envie de bons petits gnocchi maison... alors j'ai fini par me lancer. Les gnocchi, c'est pas bien compliqué, mais c'est long. Pourtant, ça vaut la peine parce que les gnocchi maison, ça n'a vraiment rien à voir avec ceux que l'on achète dans le commerce. En plus, on peut les agrémenter comme on veut, les déclinaisons sont multiples. Cette fois, c'est une petite botte d'épinard qui m'a inspirée. Un délice !

DSC_2454-2 

Pour 4 personnes :

  • pommes de terre à chaire farineuse : 700 g
  • feuilles d'épinard fraîches : 120 g 
  • farine de riz complet : 200 g
  • fécule de pomme de terre : 50 g
  • sel aromatisé aux écorces de citron : 1 grosse cuillère à café

On commence par faire cuire les pommes de terre au four (il faut éviter de les cuire dans l'eau pour éviter qu'elles ne se gorgent d'eau justement) en les entourant de papier aluminium. Quand elles sont bien tendres, on les sort du four et on laisse refroidir.

Pendant ce temps, on lave les feuilles d'épinard, on les sèche bien et on les cuit à la poêle avec un peut d'huile d'olive pour les faire suer. Quand les épinards sont cuits, on les place entre deux feuilles de papier absorbant pour se débarrasse de l'excédant d'eau. On réduit ensuite les épinards en purée au mixeur. 

On épluche ensuite les pommes de terre que l'on réduit en une purée bien fine. On ajoute les épinards.

On incorpore d'abord 200 g de farine et de fécule, et on sale. On mélange bien le tout en utilisant les doigts. On ajoute ensuite le reste de farine et de fécule progressivement, jusqu'à obtenir une pâte lisse et homogène qui ne colle plus aux doigts et au plan de travail (ça peut demander un peu plus de farine que prévu en fonction de vos pommes de terre).

On place ensuite au frais pour 1 heure.

Une fois ce temps passé, on récupère la pâte. On la sépare en 4 et on forme avec chaque portion des boudins de 1,5 cm de diamètre environ, puis avec un couteau, on découpe des tronçons de 1 cm. On peut les utiliser directement comme ça, ça donne des petits coussins. On peut également essayer de les façonner en les appuyant et les roulant contre le dos d'une fourchette si on a la patience et le temps.

On pose les gnocchi sur un torchon propre légèrement fariné. Et on continue jusqu'à épuisement de la pâte. A cette étape, on peut choisir de les cuisiner immédiatement (enfin après un petit repos de 30 minutes au frais), ou bien de les congeler (et ensuite des les utiliser en les plongeant, encore congelés, dans de l'eau bouillante).

Pour les péparer, rien de plus simple. On porte un grand volume d'eau à ébullition. On jette les gnocchis dedans, et quand ils remontent à la surface, on compte 30 secondes, on égoutte et voilà.

Pour les assaisonner, c'est toujours une version assez simple que je privilégie. Là, je les ai fait revenir dans un peu d'huile d'olive avec deux échalotes émincées, puis j'ai réalisé une sauce toute simple avec un peu de crème et de parmesan. Un délice !!!

DSC_2505-2

Maintenant, à vous de jouer !

Inspiration : Ratatouille et Compagnie

Posté par Pour ta pomme à 15:06 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


28 juillet 2016

..Mousse vegan aux deux chocolats (au jus de pois chiches)..

Cela faisait plusieurs mois que ces mousses au chocolat végétales que l'on voit fleurir sur le net m'intriguaient... Autant dire que la réalisation de ce hummus était l'occasion rêvée de passer la recette par la case "test". Je prenais un "risque" parce que la mousse au chocolat est certainement l'un des desserts préférés de Mr Pomme. Mais fidèle à son tempérament aventureux, il m'a dit tout de suite "go !".

Si j'ai été totalement bluffée par la montée de ces faux blancs d'oeuf, j'étais plus inquiète au moment du mélange... Le chocolat avait du mal à se mélanger aux blancs (après coup, je me dis que je ne les avais peut-être pas assez montés même s'ils me semblaient bien fermes quand même) et il m'a fallu un moment pour trouver le bon coup de main avec la spatule... du coup, j'ai eu peur d'avoir un peu trop travaillé le tout quand j'ai constaté que la préparation était plutôt liquide au final... J'ai quand même tout versé dans des verres en attendant avec fébrilité le verdict deux heures plus tard... Et bien... bluffée... au bout d'une heure seulement la mousse était prise, et au bout des 2 heures, elle était parfaite. La texture est agréable, et pour les pois chiches... et bien il faut vraiment être au courant que cette mousse a un lien de parenté avec eux pour le savoir parce que sans ça, impossible de le deviner ! Autant dire que le succès a été au rendez-vous et que l'expérience sera renouvelée.

DSC_0075-2

Pour 4 mousses :

  • jus de pois chiches bio : 170 g
  • chocolat au lait (avec du lait de riz) : 100 g
  • chocolat noir : 110 g
  • cacao amer : 1 cuillère à soupe
  • rhum : 1 cuillère à soupe

On commence par faire fondre doucement les chocolats au bain-marie. Quand ils sont bien lisses, on ajoute le cacao. On mélange.

On met le jus de pois chiche dans le bol du robot et on fouette jusqu'à obtenir une neige bien ferme.

On procède ensuite comme on le fait classiquement avec de la mousse au chocolat : on verse un peu de blanc dans le chocolat et on mélange vivement pour détendre la préparation. On ajoute le rhum. Puis on incopore le restant de blanc en y allant doucement avec la spatule, en soulevant la masse.

On verse ensuite dans des verrines et au frais pour 2 heures !

DSC_0096-2

Maintenant, à vous de jouer !

17 juillet 2016

..Sorbet coco aux cerises noires..

Comme je fais des petites portions de glace, je peux varier régulièrement les plaisirs. Et les tournées se succèdent donc à un rythme effreiné ! ^-^ Il y a quelques temps, nous avions des amis à dîner, et pour A. les repas sont non seulement sans gluten, mais également sans lactose. Pas de soucis, la crème de coco se prête merveilleusement à la préparation des glaces et permet même d'obtenir une texture plutôt onctueuse sans préparer de crème anglaise. Du coup, d'ailleurs, il vaudrait mieux parler de sorbet puisque cette préparation glacée est sans crème, ni lait, ni oeuf. Comme nous sommes en plein dans la saison des cerises, j'ai décidé d'en glisser quelques unes dans la préparation. Je ne prenais pas beaucoup de risque, la coco et la cerise se marient avec délice.

DSC_0010-2

Pour 8 boules de glace environ :

  • crème de coco : 400 g
  • sucre de coco : 50 g
  • citron : le jus d'un demi citron
  • rhum ou kirsch : 1 cuillère à soupe
  • cerises noires : 20

1- Préparation de la base, J-1 :

On commence par dissoudre le sucre de coco dans le jus de citron. Puis on verse le tout dans la crème de coco. On mélange bien. On ajoute ensuite le rhum ou le kirsch. On mélange à nouveau puis on place au frais pour toute la nuit.

2- Préparation du sorbet, Jour J :

Le lendemain, on récupère le mélange et on donne quelques coups avec le mixeur plongeant pour bien homogénéiser la préparation.

On prépare la sorbetière et on turbine la préparation selon les instructions du fabriquant. Quand le sobet commence à prendre, on ajoute les cerises dénoyautées et préalablement découpées en petits morceaux.

Le sorbet mérite d'être passé quelques heures au congélateur avant d'être dégusté car la préparation manque quand même un peu de fermeté à la fin du programme. 

Si vous aimez la noix de coco, ce sorbet est fait pour vous. Le goût est franc, peu sucré et la texture est vraiment onctueuse. La noix de coco se mariant à merveille avec tout un tas d'autres fruits, il y a là une belle base pour de multiples déclinaisons. Sky is the limit pour les goumands ! 

DSC_0019-2

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 07:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

31 juillet 2012

..Mousse au chocolat blanc (et quelques framboises...) sans oeuf de l'école Valrhona..

Il y a quelques temps, j'avais décidé de me lancer dans une saga mousse au chocolat. Il y avait donc eu cette mousse classique et la promesse de futures tentatives gourmandes ! Ce pot de départ était l'occasion rêvée de continuer l'histoire et de tester une nouvelle version signée Valrhona !

Cette fois, j'ai choisi le chocolat blanc. Je ne le cuisine que très rarement, mais presque toujours quand je prépare un buffet. En effet, si en grande quantité, dans un dessert classique, il m'écoeure vite, en toutes petites portions, c'est un délice ! Et quand on l'associe à la terrible framboise... Bingo !

P1700381Pour 8 petites verrines :

  • 80 g de chocolat blanc
  • 1 feuille de gélatine (de 1,8 g pour moi)
  • 42 g de lait entier
  • 85 g de crème liquide entière très froide
  • 24 framboises (surgelées pour moi)
  • noix de coco râpée

On commence par faire tremper la géaltine dans un bol d'eau froide.

On hache le chocolat que l'on fait ensuite fondre au bain-marie. Puis on réserve.

On porte le lait à ébullition. On y incorpore la gélatine bien essorée.

On verse le lait chaud sur le chocolat en trois fois en mélangeant bien à chaque fois. Puis on réserve pour que l'ensemble refroidisse.

On monte ensuite la crème pour obtenir une texture souple et mousseuse.

Quand le chocolat est entre 45 et 50° C, on peut y incorporer la crème délicatement à l'aide d'une maryse.

On peut ensuite dresser les verrines. Pour cela, on place au fond de chaque verrine, trois framboises. On recouvre avec la mousse. Puis on réserve au frais pour environ 12 heures.

Avant de servir, on saupoudre un peu de coco râpée sur le dessus des mousses.

Elles sont fermes, douces, sucrées mais pas trop écoeurantes en raison de la petite quantité certes, mais aussi des framboises qui avec leur légère acidité contre-balancent bien la note "naturellement" sucrée du chocolat blanc. Bref, perso, j'adore !

Pour info, elles se conservent jusqu'à deux jours au frais et elles se congèlent très bien. Avis aux amateurs donc !

P1700386

Maintenant, à vous de jouer !

Source : L'Encyclopédie du chocolat

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

23 mai 2010

..Glace à la fraise sans oeuf..

Poster un dimanche après-midi n'est pas dans mes habitudes. Mais comme les habitudes valsent complétement en ce moment, pourquoi pas... ^-^ Faut dire que d'habitude, le dimanche, je profite de mon chéri et ne pose pas mon nez sur l'écran de mon ordi. Ce n'est plus le cas depuis quelques semaines où le dimanche est devenu un jour comme les autres, au milieu des analyses statistiques et des tentatives d'interprétation... Et pour se donner un peu de baume au cœur et trouver la motivation pour quitter les bras de mon amoureux, voici une petite glace que j'ai préparé en deux temps trois mouvements et qui n'a pas manqué de nous régaler. Et même ma moitié qui n'aime pas les glaces aux fruits (oui... c'est bizarre, surtout quand on sait qu'il adore les fruits... mais bon, je ne cherche plus vraiment à comprendre... ^-^) a adoré ! Un miracle ?!!? Non, juste de la  pure gourmandise !

Pour cette deuxième tentative de glace, j'ai à nouveau suivi une recette de Paillon et Felder, du bouquin Glaces et desserts glacés. Oui parce que sans crème anglaise, c'est plus light, et surtout plus rapide !!! Et quand on manque de temps mais pas d'envie... faut aller au plus simple !

Blog_1_intro

Pour 1/2 litre de glace :

  • 200 g de fraises (gariguettes pour moi)
  • 250 g de lait entier frais
  • 125 g de sucre semoule

On commence par laver et équeuter les fraises. Puis on les mixe pour obtenir une purée très fine. On peut passer la purée pour enlever les akènes, mais nous, ça ne nous dérange pas alors je les laisse. On réserve.
On verse le lait dans une casserole et on porte à ébullition. On ajoute ensuite le sucre et on mélange bien. On laisse refroidir. On verse la purée de fraises dedans et on fouette.
On place au frais jusqu'à total refroidissement.
Ensuite, y'a plus qu'à faire glacer en sorbetière. Et surtout à déguster !!!
Après passage au congélateur plus d'une journée, la glace peut être assez dure. Pour faire de jolies boules, il suffit de passer 30 secondes au micro-ondes et la glace prend une texture parfaite.
Pour la déguster, j'ai ajouté dessus un peu de sirop de fraises maison. Un délice en tous cas !!

Blog_2Blog_3Blog_4

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 18:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

11 mai 2010

..Glace choco-menthe, sans oeuf..

Je n'ai pas le temps de cuisiner, certes, mais je ne pouvais pas ne pas tester mon nouveau joujou. Quand même ! Depuis le temps que je tanne mon chéri pour en avoir une, il fallait bien que je lui montre à quel point c'était indispensable. Et pour tester ce plus que très utile bol sorbetière, je suis allée au plus vite avec une recette de glace sans œuf. Pas de crème anglaise à faire, du coup c'est plus léger et côté gain de temps, c'est incomparable. Je me suis lancée dans une recette au chocolat. Pas surprenant me connaissant vous direz-vous ? Et bien, si, justement, la glace au chocolat n'est pas du tout mon parfum préféré aussi étrange que cela peut être pour la chocoaddict que je suis. Je préfère de loin les glaces aux fruits, mais pas ma moitié. Alors, pour lui faire plaisir, je me suis sacrifiée (ou bien c'est ça, ou c'est parce que je n'avais pas de fruit sous la main... c'est comme on veut, mais je vais garder la version plus romantique et garder la raison purement égoïste pour moi !).

Débutant totalement dans la confection des glaces, j'ai préféré faire confiance à Paillon et Felder, et c'est donc dans le bouquin Glaces et desserts glacés que je suis allée chercher mon inspiration. J'ai suivi la recette presque à la lettre, ajoutant une petite touche de Get 27 pour donner un peu plus de peps à cette glace.
Pour le résultat : parfait. Franchement, c'est à se demander si les œufs sont vraiment utiles. La glace est onctueuse, crémeuse... bref... un régal dont il serait dommage de se priver vu que le ciel redevient légèrement bleu !

Blog_1_intro

Pour 1/2 litre de glace :

  • 400 ml de lait entier frais
  • 50 g de chocolat à 56%
  • 60 g de chocolat à 80%
  • 80 g de sucre semoule
  • 2 cuillères à soupe de Get 27
  • 1 cuillère à soupe bombée de lait en poudre
  • 1 cuillère à soupe de cacao amer en poudre

On commence par porter le lait à ébullition.On verse le lait en poudre et le sucre et on mélange bien.

On hache le chocolat finement et on le place dans un saladier avec le cacao. On verse dessus le lait (filtré) en plusieurs fois et on mélange bien. On ajoute le Get 27.

On place au frais jusqu'à total refroidissement (le mieux c'est de le préparer la veille pour glacer en sorbetière le lendemain).

On fait ensuite prendre en sorbetière (pour moi, pendant 25 minutes).

On réserve ensuite deux heures au congélateur pour que la glace soit bien prise, mais on peut aussi la déguster aussitôt que le cycle de la sorbetière est terminée quand la glace est alors terriblement tendre et moelleuse... j'adore !

On saupoudre d'un peu de copeaux de coco et on se régale en imaginant qu'on est en vacances sous le soleil !!!

Blog_2   Blog_3
Blog_4
Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 18:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,