10 janvier 2011

..Rôti de porc laqué au miel et poivre de Sichuan..

Alors que je suis en train de prendre grave mon pied en mangeant un petit éclair avec une crème pâtissière au Grand-Marnier (dont la recette va très vite arriver sur ce blog... ça serait pas juste que je garde cette petite gourmandise juste pour moi !!!), je vous propose du salé avec ce rôti de porc aux saveurs asiatiques. Il se trouve que ce week-end, nous sommes tombés sur des offres hallucinantes à propos de ce cher animal dont on sait qu'en lui tout est bon. Voilà comment des semaines de déstockage intensif de congélo se trouvent réduites à néant... mais bon, faut dire que mon cher et tendre est très amateur de cette petite bête rose à la queue en tir-bouchon, donc... on en a profité. Et comme le rôti ne rentrait pas dans le congélo, ben il a été cuisiné illico presto.

Blog_1_intro

Pour 6-8 personnes :

  • 1 rôti de 1,25 kg
  • 2 cuillères à café de poivre de Sichuan
  • 1 cuillère à café de 5 épices
  • 1/2 cuillère à café de piment d'Espelette
  • sel
  • huile d'olive
  • 2 cuillères à soupe de miel
  • 3 cuillères à soupe de sauce soja
  • 1 cuillère à café de mirin

On commence par napper le rôti (que l'on sort du frigo une bonne demi-heure avant de le cuisiner) avec de l'huile d'olive et on sale. On concasse le poivre de Sichuan et on le pose sur le rôti. On le place au four à 200° pour 30 minutes avec un peu d'eau dans le plat (en le tournant à la moitié du temps).
Pendant ce temps, on prépare la sauce avec le miel, la sauce soja, le mirin, le 5 épices et le piment.
Au bout des 30 minutes, on sort le rôti. On le nappe avec la sauce, et on replace au four, baissé à 180° pour 20 minutes (en le tournant à la moitié du temps).
Puis, quand ce temps est passé, on positionne le four en mode grill et on laisse le rôti griller un peu pendant un petit quart d'heure.

Le résultat est très intéressant parce que le rôti n'est pas sec du tout comme c'est souvent le cas. Il est resté moelleux et il est terriblement parfumé. Un régal !!!
(Attention, sur les photos, c'est pas cramé, c'est parce que c'est bien caramélisé !)

Blog_2   Blog_3

Blog_4   Blog_5

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


09 février 2010

..Sauté de porc aux cacahuètes et champignons noirs (Défi Placard n#14)..

Pour les Jap'addicts que nous sommes, nous étions bien indignes de la culture japonaise quand l'heure du déjeuner au bureau arrivait ! Enfin, surtout mon chéri, mon futur jeune cadre dynamique, parce que c'est lui qui déjeune en dehors de la maison. Et je n'avais rien de mieux à lui offrir que de classiques tup' pour contenir les petits plats préparés avec amour. Cela ne pouvait plus durer. Après de nombreuses et infructueuses recherches dans ma ville rose, je me suis décidée à passer commande sur le net. Et je lui ai dégoté un super bento qui met plus en valeur son petit repas. Pour l'instant, il ne l'a utilisé qu'une seule fois mais apparemment, les plats sont meilleurs dans le bento que dans le tup' ! Comme quoi, la cuisine c'est autant visuel que gustatif !

49457762-2

Pour 4 personnes :

  • 600 g de sauté de porc
  • 2 gros champignons noirs
  • 1 petit poivron rouge
  • 1 oignon
  • 1 gousse d'ail
  • 1 poignée de cacahuète
  • 20 ml d'eau
  • 1 cuillère à café de 5 épices chinoises
  • 1 cuillère à soupe de sauce soja
  • gingembre frais râpé
  • piment de Cayenne
  • huile d'olive
  • 1 cuillère à café de fleur de maïs

On commence par réhydrater les champignons noirs dans de l'eau bouillante.
Pendant ce temps, on peut peler et couper l'oignon en lamelle. On le fait revenir dans un peu d'huile d'olive dans un wok. Quand l'oignon commence à dorer, on ajoute les champignons coupés en lamelle et le poivron rouge épépiné et coupé en dès. On laisse cuire quelques minutes sans cesser de remuer. Puis on réserve le tout.

On coupe la viande en petits morceaux, puis on la place dans le wok à feu vif (sans le laver). On le laisse dorer un peu, puis on baisse le feu, on ajoute alors les cacahuètes, les épices, la sauce soja et l'ail hâché. On remet dans le wok les légumes et on ajoute l'eau. On laisse mijoter ainsi une petite vingtaine de minutes. En fin de cuisson, on récupère une cuillère à café de sauce et on dilue avec la fleur de maïs que l'on reverse immédiatement dans le wok. On remue alors jusqu'à ce que la sauce épaississe un peu.

Et voilà, c'est prêt !!
Et vous pouvez me croire, bento ou pas, c'est délicieux, surtout accompagné de bonnes nouilles chinoises !!! Hummm...

49458579-2

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

26 janvier 2010

..Boeuf sauté aux vermicelles de soja et champignons noirs (Défi Placard n#6)..

On reprend donc notre défi placard. Aujourd'hui, c'est à un morceau de bœuf pour fondue, abandonné dans le congélo que j'ai fais honneur. Il m'a permis aussi découler quelques champignons noirs (pour lesquels je m'annonce déjà perdante sur le plan du défi, tellement le sac est gros... je ne sais pas quelle idée nous avons eu de l'acheter. C'est vrai nous adorons les champignons noirs... mais en telle quantité quand même !! Enfin !) et un paquet de vermicelles de soja.
Ce qui est sûr, c'est que cette recette est délicieuse ! Et vrai voyage en Asie... je vous avais dit la semaine dernière que l'Asie c'était invité plus d'une fois à notre table... et c'est pas encore fini !

Blog_1_intro   Blog_2_intro

Pour 2 personnes :

  • 100-150 g de bœuf (je n'ai pas pesé mais ça devait être ça)
  • 100 g de vermicelles de soja
  • 1 petit oignon
  • 1/2 brocoli
  • 4 champignons noirs déshydratés
  • coriandre fraîche
  • 1 cuillère à café de sauce soja
  • 1 cuillère à café de sauce nuoc mâm
  • 1 cuillère à café de 5 épices chinoises
  • quelques noix de cajou
  • piment en poudre

On commence par détailler le brocoli en fleurette et le cuire dans un grand volume d'eau pendant 10 minutes. Il faut qu'il reste bien croquant.
On coupe la viande en tranche assez fine.
On réhydrate les vermicelles de soja et les champignons noirs.
On émince l'oignon que l'on fait ensuite revenir dans un wok avec un peu d'huile d'olive (personnellement, j'ajoute toujours un peu de sucre pour caraméliser les oignons).
On détaille les champignons noirs en lamelles et on les ajoute aux oignons. Puis on ajoute les vermicelles de soja et les noix de cajou, sans oublier les brocolis. On assaisonne avec le piment et les 5 épices. On fait revenir le tout à feu vif pendant quelques minutes.
On ajoute enfin la sauce soja, le nuoc man et le bœuf. On laisse cuire à peine 2-3 minutes pour que la viande ne soit pas trop cuite.
On sert immédiatement en ciselant dessus un peu de coriandre fraîche.
Et voilà !

Invitation au voyage et aux délices !! Tout ce que j'aime est dans ce plat ! A vous de juger !

Blog_3

Blog_4   Blog_5

Blog_6   Blog_7

Blog_8

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

23 janvier 2010

..Smoothie banane et gingembre (Défi Placard n#5)..

Oui, j'imagine bien ce que vous vous dites... elle essaie de nous faire croire qu'avec cette recette, elle relève le défi placard de Lune... Vous êtes septiques et vous avez tort ! Cette recette est en plein dans le défi : déjà parce qu'il m'a permis d'écouler du lait de soja que j'ai en nombre (très grand nombre... trop grand nombre...) dans mon placard... et oui ! Défi relevé donc ! Et puis, autre avantage de cette recette, c'est qu'elle a permis de sauver d'une fin tragique trois petites bananes toutes noircies qui n'auraient jamais été mangées à la maison (même si dedans, elles étaient parfaitement blanches et même pas tâchées de noir... parce qu'ici, c'est plutôt pas trop mûres qu'on les aime les bananes... oui, oui, on peut pas être bon pour tout ! ^-^). Donc voilà une bonne action ! Et puis une gourmande action parce que ce petit smoothie à la banane, relevé par un rien de gingembre frais râpé... je vous dis pas la gourmandise... non, d'ailleurs, je vous dis rien, je vous montre et puis vous , vous faites, et après vous m'en donnerez des nouvelles !!

48864068-2

Pour 2 personnes :

  • 3 bananes bien mûres
  • 500 ml de lait de soja (ou autre)
  • gingembre frais

Pour la recette, c'est simple : on place les bananes (sans la peau lol) avec le lait de soja dans le mixeur. On mixe bien jusqu'à ce que les bananes soient bien incorporer. On râpe du gingembre (doser en fonction de vos goûts) et on redonne un coup de mixeur.
Et voilà !
Une paille s'iou plaît !!!

48864287-2

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

19 janvier 2010

..Nouilles chinoises sautées aux crevettes (Défi Placard n#1)..

Cela faisait longtemps que je n'avais pas cuisiné asiatique, et ça commençait à manquer à la maison. Du coup, cette semaine, ça a presque été que ça... quand je vous dis que je suis "légèrement" mono-maniaque et obsessionnelle sur les bords... Heureusement, mon chéri ne se plaint jamais... Quel amour ! Faut dire que la cuisine asiatique permet aussi de jolies variations, ce qui fait qu'on ne mange jamais la même chose. Et puis entre ça et son passé "boîte de conserve", y'a pas photo quand même !

Ce plat n'est pas non plus n'importe quel plat parce qu'il participe à la réalisation du défi que Lune s'est lancée et dans lequel j'ai décidé de la suivre parce que ça va me forcer à le tenir (oui, oui, oui, 1001 fois vous m'avez entendu dire "cette fois, je vide les stocke !!!")... LE DÉFI PLACARD ! Et cette fois, pas le droit d'arrêter tant que les stocks ne sont pas à 0 parce qu'il me manque ZE ingrédient pour faire le truc que j'ai dans la tête !! Et cette fois, je vais y arriver. Je vous épargne les photos de mes placards et de mon frigo-congélo parce qu'on croirait que la troisième guerre mondiale est proche et que je dois nourrir une famille de 10 personnes pendant 6 bons mois... le temps que la zone soit décontaminée et que l'on puisse sans risque remettre le nez dehors... Le problème (enfin pas vraiment un problème quand même, c'est juste façon de parler) c'est qu'il n'y a pas de guerre à l'horizon (remarque, la fin du monde c'est quand même pour 2012... est-ce que j'aurais le temps de refaire des stocks d'ici là si je déstocke aujourd'hui ?!!??!) et que nous ne sommes pas une famille de 10 mais de... 2...

Bon allez, faut que je me guérisse de cette sale habitude d'engranger, engranger et engranger encore... Et une fois le vide fait, plus question de se laisser envahir à nouveau... pas vrai ??!!?

Blog_1_intro

Blog_2_intro

Pour 2 personnes :

  • 100 g de nouilles chinoises
  • 300 g de grosses crevettes
  • 5 tranches fines de lard
  • 1 petit oignon nouveau
  • 200 g de chou chinois
  • 1 cuillère à soupe de sauce soja
  • 1 cuillère à café de 5 épices
  • 3 cuillères à soupe d'huile d'arachide
  • coriandre fraîche

On commence par faire cuire les nouilles chinoises selon les indications du fabricant, on les égoutte et on réserve.
On coupe le lard en morceaux, on émince le chou et on taille l'oignon en tronçons. On décortique les crevettes.
On fait ensuite chauffer le wok avec l'huile. On place dedans l'oignon, le chou et les crevettes, et on fait revenir le tout jusqu'à ce que cela dore. On ajoute enfin les pâtes et le lard. On fait sauter le contenu pendant 4 minutes environ. On baisse alors le feu et on ajoute la sauce soja et les 5 épices. On laisse cuire comme cela 2 petites minutes et on sert aussitôt, en prenant bien le temps quand même de saupoudrer de coriandre fraîche ciselée.
Un vrai délice de fin de placard... enfin, en même temps, faut reconnaître que là, il s'agissait de jolies fin de placard... ça va être plus difficile d'ici quelques jours...

Blog_3

Blog_4

Blog_5   Blog_6

Blog_7

Blog_8

Maintenant, à vous de jouer !


15 janvier 2010

..Clafoutis aux griottes et lait de soja (parce que Clarence était là !)..

Bon, je sais pas vous mais moi, ce temps gris et tout tristoune, je commence à en avoir marre. Je n'ai rien contre l'hiver en général, mais ce qui me manque c'est la couleur !!! Je veux de la couleur, je veux de la couleur... La dépression saisonnière me guète... si elle ne m'a pas déjà rattrapée !!
Du rouge, du violet, du vert, du jaune, du orange (et attention, je suis cap' de vous faire toute la liste des couleurs... oui, oui, oui)... Autour de moi et dans mon assiette ! Enfin, pour l'instant c'est surtout dans l'assiette... dès que j'ai trouvé comment parer le ciel de bleu, je vous préviens...
Du côté de mon assiette donc, c'est plus facile. Faut dire que je bénéfice ici de l'aide d'un allié de taille ! Et quel allié, un génie... un homme qui sans le savoir donne le sourire à des milliers de ménagères soucieuses de se soustraire de l'inexorable cycle des saisons, désireuses de se libérer du dictat de la nature sans pour autant lui nuire (ben oui, quand même... faut pas pousser... avec la nature la loi du talion est exponentielle... tu lui fais du mal, elle te le rend au centuple ! Donc pas de cerises en janvier achetées sur le marché et produites de manière contre-nature). Cet homme nous vient d'un pays froid, le Canada. Et il fallait bien un canadien, un habitué des température négatives pour inventer ce procédé révolutionnaire : la congélation !!! Alors merci Clarence Birdseye ! En 1923, les poissons pour toi, en 2010, les cerises pour moi !!!
Et grâce à toi... ce clafoutis aux saveurs de l'été avec de bonnes griottes rougies au soleil... de l'été !!! Un clafoutis tout rouge et bien acidulé comme j'en rêvais !!! Mais tout ça en hiver !!!

48571226-2

Pour 6 personnes :

  • 3 œufs
  • 75 g de sucre
  • 100 g de farine T65
  • 350 ml de lait de soja
  • 1 pincée de sel
  • 400 g de griottes surgelées
  • 1 bouchon de rhum brun
  • 1 peu d'extrait de vanille

On commence par battre les œufs et on ajoute le sucre. On insère progressivement la farine et le sel sans sans cesser de mélanger. Puis on ajoute le lait, la vanille et le rhum.
Dans des plats individuels ou un grand plat, on place les cerises au fond, puis on verse l'appareil par-dessus.
Et on place au four pour 45 minutes à 180°.

Un véritable délice !! Mon dieu ce que cela avait pu me manquer !!!!

Et si quelqu'un a la solution pour que les cerises restent dans le clafoutis au lieu de toutes remonter à la surface, je veux bien. Non pas que ça me dérange comme ça parce que j'aime bien les deux couches, mais juste parce que je suis curieuse de savoir pourquoi vous y arrivez toutes et pourquoi cela me résiste ! J'ai testé plusieurs techniques mais ces cerises fugueuses finissent toujours par se faire la malle et terminer en haut du clafoutis !!! Pfff....

48571604-2

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

25 février 2009

..(Hot) Curry de porc..

Ce week-end, j'ai décidé de faire un curry de porc avec du hot curry, un peu plus relevé car plus pourvu en poudre de piment dans sa composition me semble-t-il. Délicieusement relevé, ce plat a été un beau succès a en croire la méticulosité avec laquelle mon chéri a saucé son assiette...

36340401-2

Pour 6 personnes :

  • 1,2 kilos de sauté de porc
  • 1 litre d'eau
  • 4 carottes
  • 1 blanc de poireau
  • 2 cuillères à soupe de farine
  • 1 cuillère à café de fécule de maïs
  • 25 g de beurre
  • 1 cuillère à soupe de crème épaisse
  • 1 cuillère à soupe de miel
  • 1 cuillère à café de sauce soja
  • 1 cuillère à soupe d'huile de sésame
  • 2 cuillères à café de poudre de hot curry
  • 1 cuillère à café de paprika
  • 1/2 cuillère à café de piment d'Espelette
  • 1/2 cuillère à café de 5 épices chinoises

On commence par préparer le porc. On le dégraisse et on coupe en morceaux. Ensuite on prépare une marinade avec l'huile de sésame, la sauce soja, le miel, les 5 épices chinoises et 1 cuillère à café de hot curry. On met le porc dedans, on mélange pour bien enrober chaque morceau, on couvre et on place au frigo pour 1 heure.

Quand la viande a bien mariné, on la place dans une grande casserole et on verse dessus le litre d'eau bouillante (enfin, moi j'ai utilisé environ 1 litre mais ça dépend. Ce qu'il faut c'est que la viande soit juste recouverte d'eau). On cuit quelques minutes sur feu doux et on écume régulièrement. Pendant ce temps, on prépare les légumes. On pèle et on coupe en morceaux les carottes et on émince le poireau. Puis on ajoute ça à la viande. On couvre et on laisse cuire à feu doux une demie heure.

Une fois que c'est cuit, on sort du feu. On égoute la viande et les légumes et on réserve le bouillon.

Dans une cocotte, sur feu doux, on prépare un roux avec le beurre et la farine. Puis on mouille avec 1/2 litre de bouillon. Séparément on prélève un peu du bouillon qu'on mélange avec la fécule de maïs puis on remet ça dans la sauce pour bien l'épaissir et on garde sur le feu quelques minutes sans cesser de remuer jusqueà ce que la sauce épaississe. On ajoute alors la crème, le reste des épices à savoir le restant de hot curry, le paprika et le piment d'Espelette. On sale un petit peu. On goûte, on ajuste l'assaisonnement (moi j'ai rajouté encore un peu de hot curry). Puis on verse cette sauce sur la viande et les légumes.
On sert le tout bien chaud.

Et pour faire équilibrer, mais aussi parce qu'on adore ça, je l'avais accompagné avec des haricots (surgelés) juste cuits à la vapeur.

Et bien, c'était pas mal ma foi !!

36340542-2

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

20 février 2009

..Poulet caramélisé au citron (ou quand le caramel au citron se prenait pour de la mangue !)..

Du citron qui se prenait pour une mangue...
Vous allez me traiter de folle ! Je sais ! Quel rapport entre l'agrume au goût acidulé et le fuit exotique si agréablement sucré ?!!? Comment l'un pourrait se faire passer pour l'autre ? Et comment ne pas s'apercevoir de la supercherie !?!!?

Je vais vous expliquer... et vous allez comprendre... si si... je vous assure !
Depuis notre voyage en Chine, j'étais "obsédée" par ces petites bouchées au poulet sucrée-salée que l'on a souvent mangé au restau mais pour lesquelles nous ne connaissions jamais la composition. A tel point que jusqu'à aujourd'hui j'étais persuadée que la sauce était à base de mangue... mais j'avais abandonné l'idée de retrouver cette saveur. Et puis, le miracle s'est produit alors que je m'y attendais le moins. En effet pour le repas de ce midi, je me décidais pour une recette repérée dans le bouquin "recettes chinoises" chez MaraboutChef, récemment acquis, avec une sauce au citron. En goûtant la sauce pour rectifier l'assaisonnement, je me dis "tiens, ça me rappelle quelque chose ?" sans trop savoir quoi. Je continue, dresse le poulet et m'installe devant ce bon petit plat (préparer pour moi seule puisque je profitais justement de l'absence de mon cher et tendre pour faire un plat à base de citron, saveur qu'il n'aime pas)... et là, la révélation ! Ca y est : je suis à nouveau en Chine (gustativement du moins) ! C'est exactement le même goût que ces petites bouchées que j'avais tant aimé. Et c'était à base de citron... ben dis-donc, je suis pas douée pour retrouver les goûts sans indice. Mais en même temps, c'est traitre parce que justement mon cher et tendre aimait aussi beaucoup alors que comme je viens de vous le dire il craint le citron !

Enfin, je savoure ce moment, trop contente de ma trouvaille. Et comme je suis gentille, j'en laisse un peu pour mon chéri ce soir, histoire que lui aussi reparte un peu en voyage !

36052408

Comme j'étais seule j'avais divisé toutes les proportions par 4, mais là, je vous donne la recette pour 4 personnes. C'est la recette de marabout mais avec quelques modifs (je suis incapable de suivre une recette à la lettre, même si là, j'ai été raisonnable):

  • 4 beaux blancs de poulet
  • 80 ml d'eau
  • 75 g de fécule de maïs
  • 4 jaunes d'oeuf
  • huile pour friture (végétale)
  • ciboule fraîche
  • graines de sésame blanc

Et pour la sauce au citron (au goût de mangue ! ben oui, les certitudes ont la vie dure ;-D)

  • 1 cuillère à soupe de fécule de maïs
  • 2 cuillère à soupe de sucre roux
  • 60 ml de jus de citron (ça fait 2 petits citrons jaunes)
  • 125 ml de bouillon de poule
  • 1 cuillère à café de sauce soja
  • 1/2 cuillère à café de gingembre en poudre
  • 1 cuillère à café de paprika en poudre
  • un peu de piment de Cayenne (oui, je suis monomaniaque du piment, mais cette fois j'ai lâché mon fétiche : le piment d'Espelette)

Après la recette est très rapide.

On mélange dans un bol l'eau, les jaunes d'oeuf et la fécule de maïs (attention aux grumeaux). On mélange jusqu'à obtenir une pâte bien lisse, un peu mousseuse. On met dedans les blancs de poulets coupés en lanière. On le laisse mariner comme ça quelques minutes.

Le reste se prépare juste avant de passer à table. Il faut faire frire les lanières de poulet dans un wok avec un peu d'huile de friture dans le fond, en plusieurs fois par petites quantités. On les cuit quelques minutes de chaque côté. On égoutte chaque "fournée" sur du papier absorbant en les couvrant pour les garder au chaud.
On prépare enfin la sauce. Dans une casserole, on met la fécule de maïs, le sucre et e jus de citron. On mélange bien. On ajoute la sauce soja et le bouillon de poule, puis les épices. Et on fait chauffer en remuant tout le temps pour pas que ça attache jusqu'à ce que la sauce épaississe. On verse ensuite sur les lanières de poulet, on dispose dessus quelques graines de sésame blanc, un peu de ciboule finement ciselée et on sert avec du riz (basmati pour moi).
C'était un vrai délice !!!!!! Vraiment !!!

 36052332

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

20 janvier 2009

..Petite soupe vietnamienne Pho à ma façon..

Quoi de meilleur qu'un petit bouillon pour une action détox après des fêtes tout en légèreté (comment ça le foie gras c'est gras ?) et à peine arrosées ?!!!?
Mais outre l'action purification, l'avantage de ces petites soupes c'est qu'elles sont rapides à faire et paraît-il très bonnes...
Alors pourquoi se priver ?

51116330-2

Pour 2 (bons gros) bols de soupe:

  • 1 cube de bouillon Pho (bouillon de légumes en vente dans tous les magasins asiatiques)
  • 1 litre d'eau
  • 1 fagot de nouille somen
  • 200g de crevettes roses surgelées
  • 4/5 champignons noirs séchés
  • 2 petites carottes
  • 1 petite courgette
  • 1/2 oignon
  • 1 cuillère à soupe de sauce soja
  • 1 cuillère à soupe de vinaigre de riz
  • 1 gousse d'ail
  • 1 pincée de poivre
  • 1 pincée de gingembre en poudre
  • 1 pincée de 5 épices chinoises
  • 1 pincée de harissa
  • ciboule fraîche

Alors on met l'eau à bouillir et on ajoute le cube de bouillon Pho puis les oignons et l'ail finement émincés.
On ajoute l'ensemble des épices.
On émince les champignons noirs que l'on aura miraculeusement ramenés à la vie en les trempant quelques minutes dans de l'eau chaude. On ajoute les légumes découpés en julienne fine. On ajoute les crevettes (pas forcément décongelées, elles sont si petites qu'elles se décongèlent vite dans le bouillon chaud).
On laisse cuire un peu.
Et 3 minutes avant de servir on plonge les somen dans la soupe.
On moment de servir on pare de ciboule fraîche finement ciselée.
C'est ready ! Et ça donne ça... mmhhhh...

51116342-2

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

19 janvier 2009

..Des raviolis chinois aux crevettes made home... ou presque..

Alors sur ce coup, je dois dire que je Joyeux Bouddha de Ho Ho France m'a filé un sacré coup de main. Et selon ls dires de mon goûteur en chef (plus connu sous le nom de ventre sur pattes) notre collaboration a été fructueuse. Donc au Joyeux Bouddha les feuillets à ravioli et à moi la farce !

P1090633

Bon, avec moi la cuisine c'est plutôt de l'improvisation, mais comme la c'était une première création, j'ai été plus assidue que d'habitude. Cette recette est donc un mix pour donner ça :

  • 275g de crevettes roses surgelées
  • 1 blanc de poireau
  • 2 petites carottes
  • 2 cuillères à soupes d'ail hachés (surgelé pour moi)
  • 1 cuillère à soupe d'huile de sésame
  • 1 cuillère soupe de sauce soja
  • 1 cuillère à café de 5 épices chinois
  • 1 cuillère à café de piment (1/2 paprika et 1/2 piment d'Espelette pour moi)
  • 2 cuillères à soupe de sésame blanc
  • poivre
  • gingembre en poudre

La suite est on ne peut plus simple : laver et émincer les carottes et le blanc de poireau, et les faire cuire ensemble très rapidement à la poêle avec un peu d'huile d'olive.
Après c'est le mixeur qui prend la relève. on met tout dedans : crevettes, huile de sésame, sauce soja, épices et légumes et on mixe.
On goûte la farce et on arrange l'assaisonnement... plus de piquant pour moi parce que le piquant nous rappelle la Chine et maintenant on ne peut plus manger un plat chinois qui ne pique pas !
Et une fois la farce validée, on passe à l'atelier pliage. Là, c'est comme on le sent, le principal c'est d'arriver à faire des petits ballotins qui tiennent bien (avec un peu d'eau ça prend tout seul).
Et voilà ma petite armée de raviolis... pas mal pour une débutante !

P1090656

Côté cuisson, j'ai voulu tester le cuit vapeur comme d'hab' avec les bouchées achetées toutes prêtes mais le succès n'a pas été au rendez-vous donc la prochaine fois ça sera dans l'eau bouillante.
Après ils se mangent comme ça pour la version féminine light ou revenus dans un peu d'huile à la poêle pour la version plus masculine, c'est l'hiver et je dois stocker des graisses pour affronter les rigueurs du temps. C'est cette version que mon cher et tendre a choisi évidemment d'où des raviolis tout brillants et les tripes à l'air... Mais ce qui compte c'est que mon homme s'est régalé (oui moi je l'ai regardé parce que j'aime pas les crevettes mais la prochaine fois je vais tenter une version au poulet et là, j'espère bien que moi aussi je vais me régaler !).

P1090659

P1090664

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,