07 février 2012

..Les gaufres vanillées de Christophe Felder..

Pour Mr Pomme, je suis atteinte de collectionnite aiguë en matière de matériels et d'ustensiles de cuisine. Totalement faux bien sûr ! Une véritable démonstration de mauvaise foi masculine. Mes placards donnent l'impression d'être pleins, mais ce n'est qu'une impression... Il y a toujours une petite place à trouver quand cela devient nécessaire. La preuve avec ce gaufrier... Quand j'ai dit il y a quelques temps que j'allais m'acheter un gaufrier, la réaction de Mr Pomme a été immédiate "attends, tu t'es presque jamais servi de celui qui est dans le placard et tu me disais même la dernière fois que tu voulais le jeter"... "euh, oui, c'est d'ailleurs parce qu'il est bon à jeter que je m'en sers jamais. Je l'ai acheté 12 euros il y 7-8 ans quand j'étais une étudiante fauchée mais gourmande... Les plaques en téflon merdiques ne se retiraient pas pour le laver, du coup, il est abimé et colle de partout même quand tu le tartines d'huile entre chaque gaufre... CQFD chéri !"... "hum..."... "et même que si j'avais un beau gaufrier tout neuf et tout bien comme il faut, je te ferais de bonnes gaufres toutes chaudes et croquantes au pti déj'"... "Faut voir"... Ben il a pas eu le temps de voir parce que mes parents, pour qui aucune information ne passe inaperçue, ont eu la très bonne idée de m'en faire cadeau à Noël ! Et depuis, pour faire mentir Mr Pomme sur l'inutilité des 3/4 des choses qui sont dans mes placards, je sors régulièrement ce cher gaufrier.

Pour ce nouvel essai, je me suis laissée guider par Christophe Felder au travers de Mirliton qui a fait de cette recette sa préférée... Rien que ça ! De notre côté, on a bien aimé le contraste entre le côté côté ultra croquant  de l'extérieur de la gaufre et le côté terriblement moelleux de l'intérieur. Mais Mr Pomme n'a pas été emballé par le petit goût brioché qui m'a par contre bien plu. Pour autant, cette recette n'est pas encore LA recette que je recherche. Me voilà donc repartie dans ma quête de LA gaufre parfaite (enfin, de celle que j'ai dans la tête surtout !) ! Comme la vie est dure parfois... ^-^

P1650644

Pour 6 grosses gaufres :

  • 250 g de farine
  • 30 g de sucre
  • 7 g de levure de boulanger
  • 2 oeufs
  • 60 g de beurre
  • 150 g de lait tiède
  • 100 g de crème liquide
  • 1 pincée de sel
  • 1 cuillère à café de kirsch
  • 1/2 gousse de vanille

On commence par mélanger ensemble le lait et la levure. On réserve.

On dépose dans un grand récipient (attention, la préparation peut tripler de volume après la période de repose donc il faut prévoir grand), la farine tamisée. On creuse un puits au centre et on dépose le mélange lait/levure.

On fait fondre le beurre et on le laisse de côté le temps qu'il refroidisse.

Pendant ce temps, on bat les oeufs en omelette. On ajoute l'intérieur de la vanille gratée avec la lame d'un couteau, le sucre, le sel et le kirsch et on mélange bien.

On récupère le récipient. On mélange la farine avec le lait. On incorpore les oeufs et on mélange bien. Puis on ajoute la crème et on mélange à nouveau. Et enfin, on verse le beurre et on mélange à nouveau pour obtenir une pâte lisse et assez élastique (la préparation est assez épaisse, ce qui est un peu déroutant quand on est habitué à une pâte à gaufre plus fluide). On couvre avec un torchon propre et on réserve à température ambiante pendant 1h30 minimum. On peut aussi préparer la pâte la veille et la laisser reposer au frais toute la nuit pour l'utiliser au petit déjeuner le lendemain.

Au moment d'utiliser la pâte, on récupère le récipient. On fait bien chauffer le gaufrier. On l'huile légèrement et on dépose au centre de chaque emprunte une cuillère de préparation. On referme bien et on retourne aussitôt le gaufrier. On laisse cuire les gaufres 4-5 minutes en retournant à nouveau à mi-cuisson.

Si vous ne mangez pas toutes les gaufres en une fois, vous pouvez préparer toute la pâte et congeler le surplus après que les gaufres aient totalement refroidi sur une plaque. Il suffira de les sortir au moment voulu et de les mettre au grille-pain pour conserver leur croquant.

Après, chacun fait selon ses goûts. Ici c'est un délicieux beurre de pommes qui les accommode, remplaçant à merveille la pâte à tartiner que j'affectionne tant (mais pas mes hanches...).

P1650659

Maintenant, à vous de jouer !

Source : Mirliton

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


27 décembre 2011

..Cadeaux gourmands 2011 : Extrait de vanille maison..

On continue avec les paniers gourmands. Cela faisait un moment que je voulais tester l'extrait de vanille home made, à force de la voir tourner sur les blogs anglosaxons. Donc c'est fait ! En même temps, c'est un jeu d'enfant (euh... si on oublie le fait que la recette est à base d'alcool !) à faire : 2 ingrédients, 2 minutes ! Bon par contre, 2 mois d'attente... ça c'est le plus dur ! Mais il suffit de l'oublier au fond d'un tiroir. Pour cette première fois, j'ai testé avec de la vodka, mais je compte en refaire une version avec du rhum qui est l'alcool que j'utilise le plus dans mes desserts, et puis je vous dirais s'il y a une différence.

L'avantage avec cet extrait, c'est que déjà quand on voit le prix au litre en magasin, ben, c'est quand même pas tout à fait pareil. Ensuite, je trouve parfois que certains extraits de vanille vendus en grandes surfaces ont un goût très artificiel, ce qui m'a fait longtemps détester la vanille. Et puis, il est inépuisable. Il suffit de le nourrir régulièrement en remettant à niveau l'alcool et en ajoutant les gousses utilisées pour cuisiner pour le reparfumer. Il n'est pas du tout sucré par contre. En même temps, quand on fait un dessert, on le sucre, alors pas de soucis.

Sur la photo, je viens de le faire, donc il est encore assez clair, mais avec le temps, il va foncer. Beaucoup foncer ! Et se gorger des arômes de la vanille... mmm...

P1640522

Pour chaque bouteille :

  • 180 ml de vodka
  • 1, 5 gousse de vanille Bourbon

Commencer par laver et stériliser avec de l'eau bouillante la petite bouteille.

Couper la gousse entière en deux pour obtenir 3 morceaux (avec la demi-gousse). Les fendre dans le sens de la longueur pour que les grains de vanille puissent venir se mêler à la vodka et que les arômes puissent mieux se dégager.

Couvrir avec la vodka.

Oublier dans un endroit sec et à l'abris de la lumière pendant au moins 2 mois. Enfin, ne pas totalement oublier parce qu'il faut secouer la bouteille de temps en temps.

Au bout de ce laps de temps, on peut commencer à l'utiliser. Il faudra ensuite remettre de la vodka quand environ 20% du contenu a été utilisé et puis penser à rajouter des gousses de temps en temps et retirer celles qui seront trop anciennes.

Et voilà, un jeu d'enfant et un cadeau ultra gourmand !

P1640519   P1640525

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 09:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

08 décembre 2011

..Cobbler hérétique aux fruits rouges ou quand la gourmandise ne se soucie pas de la tradition..

On reste dans les fruits rouges avec cette terrible recette...
Je n'avais encore jamais eu l'occasion de tester de cobbler, mais je dois dire que cela faisait un moment que cela me trottait dans la tête. Apparemment, cette recette ne répond pas aux canons du genre. Du coup, les puristes pourraient monter au créneau et moi, il me faudra en tester rapidement une autre pour réparer l'affront (oh la la quelle excuse pour se déculpabiliser des envies gourmandes qui sont les miennes en ce moment !). Mais en même temps, la recette (que j'ai modifiée et allégée) était présentée sur le délicieux blog The pioneer woman... ça compense ! Ici, ce ne sont pas les fruits qui sont recouverts de pâte, d'où le sacrilège (c'est d'ailleurs parce que la pâte déposée sur les fruits donne après la cuisson l'image d'une rue pavée que le cobbler s'appelle ainsi... "cobble" signifiant "pavé"), mais l'inverse. Et du coup, avec cette entorse à la tradition ce cobbler se dote d'un (délicieux) fond.

P1640263

Pour 6-8 personnes :

  • 130 g de farine
  • 80 g de sucre + 20 g
  • 1 cuillère à café de poudre à lever
  • 1 pincée de sel
  • 80 g de beurre
  • 240 ml de lait
  • 1/2 cuillère à café d'extrait de vanille liquide
  • 250 g de fruits rouges (surgelés pour moi)

On commence par préchauffer le four à 180°.

On fait ensuite fondre le beurre et on le réserve.

Dans un saladier, on mélange la farine, la poudre à lever, le sel et le sucre. On ajoute en plusieurs fois le lait. On mélange bien pour obtenir une pâte homogène. On incorpore ensuite le beurre et la vanille.

On verse la pâte dans un plat à gratin. On dépose dessus les fruits rouges encore surgelés et on saupoudre avec les 20 g de sucre.

On place directement au four pour 45 minutes de cuisson minimum (on peut prolonger un peu si la pâte n'est pas bien dorée). On laisse refroidir légèrement mais il est conseillé de le manger tant qu'il est encore tiède parce que c'est bien comme ça que ce cobbler est le meilleur (même si froid, ça se mange bien le lendemain... franchement très bien même !). La texture se situe entre le clafoutis et le gâteau... autant vous dire que le plaisir est double !

P1640272

Maintenant, reste plus qu'à tester une autre version du cobbler !

Inspiration : The pioneer woman

Posté par Pour ta pomme à 19:22 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,

27 novembre 2011

..Un petit tour dans la cuisine de Sandra et hop, je lui pique son gâteau au yaourt et sa pâte à tartiner..

Dimanche 27 novembre, 9 heures pile ! Je suis à l'heure pour mon rendez-vous avec Sandra. Et oui, pour cette nouvelle participation à Un tour en cuisine, ce sont les envies de cuisine de l'épicurienne Sandra qui m'ont inspirées. Encore une fois, c'est un plaisir de participer à ce petit jeu qui nous permet de faire de nouvelles découvertes et nous oblige à visiter depuis ces débuts la cuisine d'une blogueuse. 

Après m'être plongée dans son univers, j'ai fini par me décider sur deux recettes récentes que j'ai associées pour encore plus de plaisir ! J'ai fait une petite modification parce que je n'avais pas de poudre d'amandes. J'ai donc opté pour de la poudre de noisettes et je dois dire que c'était une très bonne idée : ce gâteau au yaourt plutôt original et cette pâte à tartiner maison ont fait des petits déj' de ma moitié un bon moment de gourmandise ! 

P1630897

Pour 6 personnes (soit un moule à manqué de 16 cm de diamètre) :

Pour le gâteau au yaourt à la noisette :

  • 1 yaourt non sucré au lait entier
  • 1 pot de sucre
  • 1 pot de farine
  • 1 pot de poudre de noisettes
  • 1/2 pot d'huile de tournesol
  • 1/2 sachet de poudre à lever
  • 2 oeufs

Pour la pâte à tartiner :

  • 75 g de noisettes entières (avec la peau pour moi)
  • 40 g  de chocolat au lait
  • 35 g de chocolat noir
  • 1 cuillère à soupe d'huile de tournesol
  • 1 cuillère à soupe de sucre glace
  • quelques gouttes d'extrait de vanille liquide
  • 1 petite pincée de sel

1- Préparation de la pâte à tartiner :

On commence par préchauffer le four à 180°.

On place les noisettes sur une plaque et on enfourne pour 10 minutes jusqu'à ce qu'elles dorent. On sort du four et on réserve.

On fait fondre les chocolats au bain-marie.

Quand les noisettes sont refroidies, on les mixe jusqu'à obtenir une poudre assez fine. On ajoute l'huile, le sucre, la vanille et le sel. On recommence à mixer jusqu'à obtenir une pâte bien homogène.

On ajoute alors le chocolat, on redonne un coup de mixeur pour bien amalgamer et on réserve.

2- Préparation du gâteau au yaourt :

On vide le yaourt dans un saladier. Puis on ajoute le sucre et la poudre de noisettes et on mélange. On verse l'huile et la farine avec la levure. On mélange à nouveau.

On ajoute les deux oeufs, en remuant entre chaque. On doit obtenir une pâte bien lisse.

On verse dans le moule puis on fait cuire 40 minutes environ jusqu'à ce que le gâteau soit cuit, c'est-à-dire que la lame d'un couteau plantée en son centre ressorte sèche.

On laisse refroidir sur une grille.

3- Montage :

On coupe en deux le gâteau et on nappe généreusement avec la pâte à tartiner. On peut aussi le saupoudrer avec un peu de sucre glace.

En tous cas, rien de tel pour un bon goûter ou pour bien démarrer la journée au petit déj' !

Merci Sandra !

P1630840

P1630893

Et maintenant, allons voir ce que Diplo a choisi dans ma cuisine...

Source : Des envies de cuisine

Recette publiée dans le cadre de la participation à Un tour en cuisine

Posté par Pour ta pomme à 09:00 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

26 septembre 2011

..Apple and vanilla buckle..

Parmis les petites choses que j'avais concoctées pour le buffet de notre mariage cet été, il y avait ce délicieux Blueberry Buckle déniché chez Lilo. Je dois dire que j'avais totalement craqué. Déjà, la myrtille, à la maison, on adore et puis le contraste du moelleux du gâteau et du croustillant du crumble, vous le savez déjà : je suis addict ! J'ai récidivé cette semaine, sauf que j'ai changé un peu la recette. J'ai fait un gâteau à base de pommes bien fondantes et j'ai arômatisé la pâte avec de la vanille. Et puis dans le crumble, j'ai ajouté des flocons de kamut. Aucun regret ! Cette recette se prête vraiment à de multiples variations. J'ai déjà en tête un gâteau aux prunes avec des noisettes caramélisées dans le crumble... J'ai ai l'eau à la bouche rien que d'y penser.

P1620910

Pour 8 personnes :

Pour le gâteau aux pommes et à la vanille :

  • 4 pommes golden
  • 200 g de farine
  • 110 g de sucre
  • 1 sachet de levure chimique
  • 1 pincée de sel
  • 120 ml de lait
  • 100 g de beurre à température ambiante
  • 1 oeuf
  • 1 cuillère à café de vanille liquide

Pour le crumble :

  • 80 g de farine
  • 70 g de sucre
  • 40 g de flocons de kamut
  • 60 g de beurre mou
  • 1/2 cuillère à café de 5 épices

1- Préparation du gâteau aux pommes :

On commence par préchauffer le four à 190°.

On bat ensemble le beurre et le sucre jusqu'à obtenir une pâte homogène. On incorpore l'oeuf et on mélange.

Puis on ajoute alternativement la farine avec la levure et le lait. On ajoute enfin la vanille.

On verse la pâte dans un moule à manquer.

On pèle les pommes et on les coupe en tranches. On place les pommes sur la pâte et on les enfonce dedans légèrement.

2- Préparation du crumble :

Dans un saladier, on verse la farine, les flocons de kamut, le sucre et le 5 épices. On coupe le beurre en morceaux et on l'incorpore du bout des doigts. On dispose ensuite le crumble sur le gâteau et on enfourne pour 50 minutes environ, jusqu'à ce que le dessus soit bien doré.

On peut le servir à peine tièdi avec une boule de glace à la vanille, mais il reste délicieux le lendemain. Moi, je le trouve même meilleur au bout de 2 jours quand toutes les saveurs se sont bien mélangées. Bref, je suis fan et je pense que vous allez assister à la naissance de nombreux bébés comme je vous le disais déjà plus haut !

P1620917   P1620942

Posté par Pour ta pomme à 19:14 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : , , ,


26 août 2011

..Moelleux aux nectarines..

Suite au mariage et à une toute petite très légère minuscule confusion entre les pots de ricotta et de mascarpone (ben oui, mon esprit tracassé a noté 6 pots de ricotta sur la liste des courses alors que c'était 6 pots de mascarpone... et que j'avais déjà acheté 4 pots de ricotta la veille... ben ça arrive, non ?!!?), je me suis retrouvée avec quelques grammes (euh... kilos) de ricotta en trop. Heureusement, ces petites choses se conservent assez longtemps.

Pour écouler les stocks, j'ai donc refait mon fondant au chocolat excellentissime en utilisant pour changer une tablette de chocolat noir avec des éclats de fèves de cacao puis les moelleux à la ricotta de Petite Gentiane déjà testés en les garnissant cette fois de raisins secs et en arômatisant la pâte d'une goutte de rhum.

Le problème c'est que cela ne m'a pas franchement permis de venir à bout de ma petite montagne de fromage frais et que donc, il me fallait autre chose. C'est à ce moment-là que Anne est venue à mon secours. Alors que je désespérais devant mon écran, imaginant déjà mon futur suicide à grandes cuillérées de ricotta nature (c'est que je l'adore nature, mais peut-être pas à si grande dose), elle a entendu mon cris d'appel et a publié cette recette empruntée à Silvia et terriblement alléchante. Comme j'aime la ronde des blogs...

Ni une ni deux me voilà aux fourneaux.

P1620024

J'ai un tout petit peu modifié la recette. J'ai surtout réduit la quantité de beurre parce qu'entre la ricotta et la poudre d'amandes, ça me semblait suffisant pour obtenir le moelleux. J'ai aussi utilisé du beurre doux à la place du demi-sel qui n'a pas grand succès auprès de ma moitié. J'ai aussi zappé le citron que j'ai remplacé par de la vanille.

Pour l'avoir goûté tiède, je peux vous dire que c'est une tuerie. A refaire très vite donc, avec quelques framboises en plus même... Mais bon, là, je vais me calmer parce que... régime régime quand tu nous tiens...

Pour 4 à 6 personnes (cercle de 16 cm de diamètre et 6 cm de haut) :

  • 3 nectarines assez fermes
  • 125 g de ricotta
  • 2 oeufs
  • 40 g de beurre
  • 125 g de farine T65
  • 30 g de poudre d'amandes
  • 1/2 sachet de levure chimique
  • 80 g de sucre + sucre pour caraméliser les nectarines et saupoudrer le gâteau
  • 20 g d'amandes effilées
  • 1/2 cuillère à café d'extrait de vanille liquide

On préchauffe le four à 180°.

On commence par laver et détailler en tranches fines deux nectarines que l'on fait revenir dans une poêle avec un peu de beurre et de sucre. Quand elles commencent à caraméliser, on stoppe le feu et on réserve.

On fait fondre le beurre coupé en morceaux au bain-marie et on le réserve.

Dans un saladier, on place la ricotta et le sucre. On bat l'ensemble pour obtenir un appareil crémeux. On incorpore l'un après l'autre les oeufs, en mélangeant bien entre chaque. Puis on ajoute la vanille, la poudre d'amandes et le beurre fondu qui a tiédi. On mélange à nouveau.

On tamise ensemble la farine avec la levure. Puis on l'incorpore en plusieurs fois dans le mélange précédent. On travaille la préparation jusqu'à obtenir un appareil bien lisse.

On chemise de papier sulfurisé le moule, puis on verse la moitié de la préparation. On lisse bien et on dispose les tranches de nectarines caramélisées. On recouvre avec le reste de préparation. On lisse à nouveau. On découpe en quartier la nectarine restante et on la dispose sur la pâte en enfonçant les quartiers dans la pâte.

On saupoudre avec les amandes effilées puis un peu de sucre. Et on enfourne pour 50 minutes. Au bout de ce temps, on vérifie la cuisson avec un couteau dont la lame doit ressortir propre.

Et voilà, rien de plus simple et de délicieusement moelleux !!!

P1620031   P1620034

A vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

25 août 2011

..Le marbré de Lilo qui concurrence papi Brossard..

Ma pomme se la joue copycat... et mon méfait est doublement punissable puisque je copie Lilo qui tente elle-même de percer le secret de papi Brossard...

Faut dire que ce marbré était dans ma to do list depuis longtemps. Il fallait donc que me mette aux fourneaux. Et Mr Pomme, qui n'est pas trop amateur du genre, a franchement apprécié si j'en crois la minuscule demi-tranchette à laquelle j'ai eu droit... Faut dire que ce marbré est super moelleux et hyper chocolaté... Yummy !

En tous cas, pour les mamans qui veulent frimer devant leurs petits bouts en leur racontant comment elles ont obtenu des mains même de papi Brossard le précieux graal (pas la peine par contre de leur préciser comment vous lui avez sournoisement fait croire à un rapprochement pour obtenir un déjeuner en tête à tête durant lequel, pour vous assurer que son sommeil serait bien profond, vous l'avez allégrement servi en vin pour ensuite lui chipper la recette secrète qu'il garde toujours sur lui, dans la poche intérieure de sa veste), cette recette est pour vous !

P1610991

Pour 4 personnes :

  • 2 oeufs
  • 70 g de beurre
  • 70 g de sucre
  • 65 g de farine
  • 40 g de chocolat noir
  • 30 g de chocolat blanc
  • 1/2 cuillère à café d'extrait de vanille

On commence par préchauffer le four à 180°.

On casse les oeufs et on réserve les blancs que l'on montera en neige ferme dans un second temps.
On mélange les jaunes avec le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse. On ajoute la farine et on divise cette pâte très épaisse en deux.

On fait fondre séparément chaque chocolat au bain marie. Quand ils sont bien lisses, on ajoute la moitié du beurre dans chacun. On mélange bien.
On incorpore chaque chocolat dans une des moitiés de pâte. On mélange.

Ensuite, on monte les blancs en neige très ferme, et on les sépare en deux. On incorpore un peu de blanc dans chaque pâte chocolatée et on mélange vivement pour assouplir la pâte. Puis on incorpore le reste des blancs très délicatement en soulevant la pâte.

On verse ensuite les pâtes dans un moule à cake, en alternant les couches de pâte (3 couches de chaque pour moi).

Puis on enfourne pour 40 minutes. La cuisson se vérifie avec la pointe du couteau qui doit ressortir propre à la fin de la cuisson. On démoule rapidement et on laisse refroidir sur une grille.

P1610968   P1610963

Un petit sachet à emporter ?

Posté par Pour ta pomme à 11:10 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , ,

20 février 2010

..Chocolate and ginger crinkles (Défi Placard n#19)..

Il y a parfois des recettes que l'on découvre sur des blogs et dont on est persuadé, dès la première photo, dès le premier ingrédient, qu'elles ont été publiées spécialement pour nous parce qu'elles sont exactement ce dont on avait envie (si seulement on avait eu la moindre idée de ce dont on avait envie !). C'est quelque chose qui ne s'explique pas, mais c'est comme ça ! Et surtout, dans ces cas-là, on ne peut rien faire pour lutter ! Imaginez quand même les efforts que ces délices ont dû faire pour arriver jusqu'à nous, comment leur dire "non, tu ne m'intéresses pas !". Je vous raconte ça parce que c'est ce qu'il m'est arrivé il y a quelques jours avec les gourmandissimes Chocolate Crinkles de Coriandre. Oui, dès que j'ai ouvert ce billet, j'ai su que je ne pourrais pas résister aux chants de leurs sirènes... Que pouvais-je bien faire pour que se taisent leurs voix enjôleuses ? Rien d'autre que me mettre aux fourneaux... Je n'avais pas le choix, vous me comprenez vous, il fallait bien que je me résigne ! Le destin... Alors merci aux Chocolate Crinkles d'être venus à moi, et merci à Coriandre d'avoir joué les entremetteuses ! ^-^

49914432

Pour 15 biscuits (recette légèrement modifiée par rapport à celle de Coriandre) :

  • 100 g de chocolat noir
  • 1 œuf
  • 25 g de beurre
  • 40 g de sucre
  • 100 g de farine
  • 1/2 cuillère à café de vanille en poudre
  • 1 peu de gingembre en poudre
  • 1/2 cuillère à café de poudre à lever
  • 1 pincée de sel
  • sucre glace

On commence par faire fondre ensemble le beurre et le chocolat.
Pendant ce temps, on bat l'œuf avec le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse et double de volume. On incorpore ensuite le chocolat fondu et on mélange bien.
On verse ensuite dans la préparation la farine, le sel, la vanille et le gingembre en poudre et la poudre à lever et on mélange sans trop travailler la pâte.
On couvre et on place au frais pour une heure.
Une fois ce temps passé, on récupère la pâte et on prélève des portions avec une cuillère. On forme des boules de la taille d'une noix et on roule chacune d'elle dans le sucre glace. On dépose chaque boule de pâte sur une plaque en silicone et on enfourne (four préchauffé à 170°) pour 10 minutes.
On laisse les biscuits refroidir un peu avant de les décoller.

On peut les conserver facilement quelques jours dans une boîte en métal, mais je doute que vous ayez le temps de tester la conservation parce que ces délices se mangent sans faim...
Alors on dit quoi ? Merci Coriandre !!

49914137   49914159

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

20 janvier 2010

..Petits moelleux pommes-poires aux pépites de chocolat (Défi Placard n#2)..

Allez entre deux clafoutis et deux plats asiatiques, je suis aussi cap' de faire autre chose. Bon, en même temps là, j'avais pas eu trop le choix... j'avais un peu oublié le pain pour le petit déj', du coup fallait bien que je me rattrape pour qu'on ait quelque chose à se mettre sous la dent avant de partir bosser... enfin, surtout ma petite moitié parce que moi, à la limite, comme je bosse à la maison, c'est plus facile d'improviser. Mais Mr a des horaires à respecter (enfin, c'est ce qu'il dit...). Une petite poire toute seule à fond du panier à fruits me regardait la larme à l'œil. Faut dire que c'est pas facile d'être la seule poire de toute une colonie à ne pas avoir été mangée... c'est un peu comme si elle était passée à côté de son destin celle-là, une vie ratée... Je ne pouvais pas laisser faire ça ! Il fallait bien que j'agisse pour redorer l'image dévalorisante que cette pauvre poire était en train de se faire d'elle-même ! Et trouver un sens à son existence.

Pour pas qu'elle se sente trop seule et parce que les amis sont les meilleurs recours en cas de déprime, j'ai décidé de lui associer une petite pomme. Elle n'était pas encore délaissée celle-là, mais je sentais bien qu'elle ne demandait qu'à se rendre utile. Par contre, il y avait une tablette de chocolat aux éclats de cacao qui ne comprenait pas bien pourquoi elle restait dans ce placard sans jamais voir le jour... qu'à cela ne tienne, elle allait pouvoir être de la partie !

Et voilà, comment épaulée de ces alliés alimentaires j'ai pu relever deux défis en même temps :
- remplir l'estomac de mon cher et tendre
- participer au défi placard de Lune
Si c'est pas du bol ça !!

Blog_1_intro

Pour 10 moelleux :

  • 300 g de farine
  • 2 œufs
  • 200 ml de lait
  • 60 g de beurre
  • 60 g de fromage blanc
  • 90 g de sucre
  • 1 sachet de poudre à lever
  • 1 pomme
  • 1 poire
  • 100 g de chocolat grossièrement haché
  • 1 peu d'extrait naturel de vanille

On commence par faire fondre doucement le beurre (attention, il ne faut surtout pas qu'il se colore).
Dans un saladier, on mélange ensemble la farine, le sucre et la poudre à lever. On ajoute ensuite les œufs battus et le lait progressivement en remuant bien pour ne pas faire de grumeaux. On ajoute enfin le beurre et la vanille.
On pèle, épépine et coupe en dès la pomme et la poire. On hache grossièrement le chocolat. Et on insère tout cela dans l'appareil à moelleux.
On place ensuite dans des moules à muffins, et hop, au four à 200° pour 20-25 minutes.

Blog_2

Blog_3   Blog_4

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

18 janvier 2010

..Clafoutis pommes et myrtilles..

Je vous ai "quitté" la semaine dernière avec un clafoutis, je vous retrouve donc avec un... clafoutis ! Ben, oui, il est important de rester cohérent ! Surtout si cette cohérence doit m'amener à cuisiner des clafoutis... faut dire que je suis tellement atteinte pour la clafoumania que je n'ai pas besoin de chercher bien loin pour me trouver des excuses pour en servir à toutes les sauces... Et si jusqu'à présent j'arrivais à contrôler mes pulsions (rendez-vous compte... je n'avais pas publié sur le clafoutis depuis le 22 septembre... près de 4 mois d'abstinence !!!), comme n'importe quel addict, la rechute est toujours possible, son ombre menaçante planant toujours au-dessus de ma tête telle une épée de Damoclès... Et il m'a suffit de plonger ma cuillère dans une de ces gourmandises, de me délecter d'une seule bouchée de ces délices pour retomber dans l'addiction...
Et voilà... c'est reparti pour une série qui ne va pas s'arrêter de ci-tôt je crois ! Mais bon, va bien falloir vous y faire, parce que c'est comme ça, je n'y peux rien ! Je suis malade !!!
Mais celui-ci est plus de saison que le précédent : pommes et myrtilles, une association terrible !!! Les yeux comme les papilles en profitent pleinement !!!

48670240-2

Pour 6 personnes :

  • 380 ml de lait
  • 2 œufs
  • 65 g de sucre
  • 100 g de farine
  • 1 pincée de sel
  • vanille en poudre
  • 2 grosses pommes
  • 100 g de myrtilles environ

On commence par battre les œufs avec le sucre. On ajoute ensuite progressivement le lait et la farine et le sel. On mélange bien. On ajoute la vanille en poudre.
On pèle et on épépine les pommes que l'on coupe en morceaux pas trop gros.
Dans des ramequins individuels, on place quelques morceaux de pommes et quelques myrtilles dans le fond et on verse l'appareil par-dessus.
On place ensuite au four à 180° pour 40 minutes.
Et on se régale de sa monomanie !!!

48670315-2

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,