15 janvier 2010

..Clafoutis aux griottes et lait de soja (parce que Clarence était là !)..

Bon, je sais pas vous mais moi, ce temps gris et tout tristoune, je commence à en avoir marre. Je n'ai rien contre l'hiver en général, mais ce qui me manque c'est la couleur !!! Je veux de la couleur, je veux de la couleur... La dépression saisonnière me guète... si elle ne m'a pas déjà rattrapée !!
Du rouge, du violet, du vert, du jaune, du orange (et attention, je suis cap' de vous faire toute la liste des couleurs... oui, oui, oui)... Autour de moi et dans mon assiette ! Enfin, pour l'instant c'est surtout dans l'assiette... dès que j'ai trouvé comment parer le ciel de bleu, je vous préviens...
Du côté de mon assiette donc, c'est plus facile. Faut dire que je bénéfice ici de l'aide d'un allié de taille ! Et quel allié, un génie... un homme qui sans le savoir donne le sourire à des milliers de ménagères soucieuses de se soustraire de l'inexorable cycle des saisons, désireuses de se libérer du dictat de la nature sans pour autant lui nuire (ben oui, quand même... faut pas pousser... avec la nature la loi du talion est exponentielle... tu lui fais du mal, elle te le rend au centuple ! Donc pas de cerises en janvier achetées sur le marché et produites de manière contre-nature). Cet homme nous vient d'un pays froid, le Canada. Et il fallait bien un canadien, un habitué des température négatives pour inventer ce procédé révolutionnaire : la congélation !!! Alors merci Clarence Birdseye ! En 1923, les poissons pour toi, en 2010, les cerises pour moi !!!
Et grâce à toi... ce clafoutis aux saveurs de l'été avec de bonnes griottes rougies au soleil... de l'été !!! Un clafoutis tout rouge et bien acidulé comme j'en rêvais !!! Mais tout ça en hiver !!!

48571226-2

Pour 6 personnes :

  • 3 œufs
  • 75 g de sucre
  • 100 g de farine T65
  • 350 ml de lait de soja
  • 1 pincée de sel
  • 400 g de griottes surgelées
  • 1 bouchon de rhum brun
  • 1 peu d'extrait de vanille

On commence par battre les œufs et on ajoute le sucre. On insère progressivement la farine et le sel sans sans cesser de mélanger. Puis on ajoute le lait, la vanille et le rhum.
Dans des plats individuels ou un grand plat, on place les cerises au fond, puis on verse l'appareil par-dessus.
Et on place au four pour 45 minutes à 180°.

Un véritable délice !! Mon dieu ce que cela avait pu me manquer !!!!

Et si quelqu'un a la solution pour que les cerises restent dans le clafoutis au lieu de toutes remonter à la surface, je veux bien. Non pas que ça me dérange comme ça parce que j'aime bien les deux couches, mais juste parce que je suis curieuse de savoir pourquoi vous y arrivez toutes et pourquoi cela me résiste ! J'ai testé plusieurs techniques mais ces cerises fugueuses finissent toujours par se faire la malle et terminer en haut du clafoutis !!! Pfff....

48571604-2

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


08 janvier 2010

..Yaourts aux pommes caramélisées, vanille et gingembre..

Étant "un peu" en retard sur la parution de l'article d'aujourd'hui, je vais faire rapido et vous proposer une recette rapido elle aussi... mais franchement quel délice !!! Après la galette des rois... enfin, la galette pour mon roi, je me suis dit que la petite garniture pomme/rhum/vanille/gingembre serait pas mal pour aromatiser des yaourts maison... bingo !!! C'était le top !!!A faire, refaire et re-refaire !!! Les pommes caramélisées sont restées fondantes, sagement au fond du pot, seules quelques rebelles sont remontées à la surface en quête de liberté... mais non, non, non... personne ne peut s'échapper de ma super yaourtière (plus connue sous le doux nom de nimbus 3000) et s'insurger contre le règne de la gourmandise qui sévit depuis quelques temps déjà à la maison !!!

48329700-2

Pour 7 yaourts :

  • 1 l de lait entier
  • 3 pommes
  • 4 cuillères à soupe de sucre roux
  • 1 yaourt entier nature
  • un cuillère à café de rhum
  • vanille en poudre
  • gingembre en poudre

On commence par peler et épépiner les pommes. On les coupe en petit dès puis on les place dans une poêle avec un peu de beurre et deux cuillères à soupe de sucre et on fait caraméliser. Quand les pommes commencent à dorer, on ajoute le rhum, la vanille et le gingembre. On laisse cuire encore un peu puis on réserve et on attend que les pommes refroidisse.
On mélange ensemble le lait et le yaourt. On ajoute le reste de sucre et on mélange bien.
Dans la fond des pots, on place une cuillère à soupe de pommes caramélisée et on verse par dessus le liquide. On place dans la yaourtière sans les couvercles. On programme pour 10 heures. Et on laisse le travail se faire tranquillement. Une fois le programme terminé, on attend que la yaourtière refroidisse. On visse les couvercles sur les pots de yaourts et on place les pots au frais pour au moins 3 heures.

Et on se régale... miam... avec ça, oubliés les yaourts industriels croyez-moi !!

48329727-2   48329789-2

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

29 janvier 2009

..Tarte aux pommes version "jeté de pommes"..

A la maison on adore les tartes aux pommes. Mais moi je déteste les découper proprement en quartier et les poser joliment sur la pâte... c'est vrai que c'est plus beau, mais c'est tellement plus long. Du coup, j'ai développé une technique alternative qui permet à mon chéri d'avoir régulièrement son dessert favori et moi d'éviter la corvée découpage. Je taille donc les pommes en petits morceaux et je les pose nonchalamment sur la pâte. Et finalement, c'est presque comme ça qu'on la préfère. Comme quoi !

Blog_1_intro

Alors pour une belle tarte fondante:

  • une pâte brisée (oui parce que Jules n'aime pas le feuilleté)
  • 5 belles pommes Golden
  • 75g de raisins secs
  • 1 œuf
  • 50g de sucre roux
  • 25g de farine blanche
  • 25cl de lait
  • 1 cuillère à soupe de crème fraîche épaisse
  • quelques gouttes de rhum
  • 1 pincée de sucre vanillé

On tapisse un plat à tarte avec la pâte (achetée pour les flemmardes, faite maison pour les courageuses). On jette les pommes coupées sur la pâte, on éparpille ensuite les raisins dessus.
Pour la préparation de l'appareil, il faut casser l'œuf et mélanger avec le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse. Incorporer ensuite la farine tamisée, mélanger bien à nouveau pour que cela soit homogène. On verse ensuite le lait, puis on ajoute la crème fraîche. On mélange encore. On ajoute en dernier le rhum et le sucre vanillé. On remue une dernière fois. Et on nappe les fruits avec la crème.
Le tout à four chaud pendant environ 30 minutes, à 220°C.
On obtient ensuite une tarte qui se mange chaude ou bien froide. La différence va surtout être dans la crème qui tiède reste plus souple et froide prend plus la consistance d'un flan. C'est question de goût et de patience aussi parce que nous on tient jamais jusqu'au lendemain pour la goûter !

Blog_2

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 12:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,