30 janvier 2017

..Entrecôte de boeuf et sa croûte de crumble..

Quand je regarde mon blog, je me dis que le sucré est un peu trop souvent à l'honneur... Difficile de croire avec ça que je passe à travers le diabète gestiationel... Mais en fait, c'est surtout que je prends rarement la peine de prendre en photo les plats salés... Faut dire que contrairement à une pâtisserie, un bon petit plat se mange chaud... c'est-à-dire tout de suite. Mais quand j'ai un vrai coup de coeur, j'accepte de différer de quelques secondes le plaisir... mais attention, quelques secondes, ça veut dire "clic clic", deux-trois photos et pas that's it ! Mais si vous voulez régler vos yeux, hésitez pas à aller voir la recette chez Rock the Bretzel où j'ai pioché ce petit délice !

DSC0351-2

Pour 2 personnes :

Pour le crumble :

  • noisettes entières : 30 g
  • pignons de pins : 30 g
  • parmesan : 30 g
  • gruyère : 20 g
  • ail : 2 gousses
  • beurre mou : 30 g
  • fleur de sel : 1 grosse pincée
  • grains de poivre : 1 petite cuillère à café
  • persil plat : 1 petite poignée

Pour l'entrecôte :

  • une belle entrecôte de boeuf bien épaisse (450-500 g environ)
  • beurre
  • huile de pépins de raisin
  • sel, poivre

On commence par sortir la viande du frigo pour la laisser reposer à température ambiante pendant une heure environ.

Pendant ce temps, on prépare le crumble. Pour cela, on place dans le bol d'un petit mixeur les noisettes, les pignons de pin et le persil. On mixe pour concasser le tout, pas trop finement quand même. On ajoute l'ail écrasé, les fromages râpés, le sel et les grains de poivre concassés. On donne quelques coups de mixeur rapidement pour bien amalgamer le tout.

On récupère la préparation, on place dans un bol et on ajoute du bout des doigts le beurre mou pour l'incorporer dans la préparation. 

On réserve au frais.

Quelques minutes avant de passer à table, on préchauffe le four à 200°C.

On sale la viande sur les deux faces. Dans une poêle chaude, on place du beurre avec de l'huile; et quand le beurre commence à crépiter, on dépose l'entrecôte que l'on laisse cuire environ 5 minutes sur chaque face. Quand elle est cuite, on la débarrasse sur une assiette que l'on recouvre d'aluminium et on laisse reposer 5-6 minutes.

On récupère la viande, on la place dans un plat allant au four. On la couvre du crumble. On enfourne pour 5 minutes. On coupe l'entrecôte en tranches et on déguste aussitôt ! 

C'est un vrai délice ! Accompagnée de pommes de terre au four, cette recette est un vrai régal ! C'est clairement un de mes coups de coeur.

DSC0364-2

Maintenant, à vous de jouer !

Source : Rock the Bretzel


30 juillet 2016

..Gigot d'agneau de 5 heures (terriblement fondant)..

Si avec ce flan pâtissier, j'avais pensé très fort à ma maman, ce gigot d'agneau n'a pas manqué de me faire penser à mon papa ! Autant dire que nous nous sommes régalés ! Cela fait plusieurs fois que je fais cette recette, mais je n'ai jamais eu le temps de prendre le plat en photo pour le mettre sur le blog. L'erreur est maintenant réparée, même si je vous accorde qu'on peut faire mieux que des photos prises alors que la nuit est déjà tombée... mais bon, que voulez vous... 5 heures de cuisson, c'est long ! Long, mais ça en vaut la peine parce que la viande est terriblement fondante... confite (vous voyez la viande qui se détache toute seule de l'os sur la photo... un régal !)... la prochaine fois, je pense que je vais tenter les 7 heures de cuisson pour pouvoir le déguster à la petite cuillère !

DSC_0067-2

Pour un gigot de 2 kilos :

  • gigot d'agneau du Québec
  • vin blanc sec : 200 ml
  • bouillon de volaille : 100 ml
  • oignon doux : 1
  • miel de pommier : 3 cuillères à café
  • thym : 3 branches
  • laurier : 2 feuilles 
  • cumin : 1 grosse cuillère à café
  • clous de girofle : 5
  • ail : 5 gousses

On commence par faire dorer le gigot sur toutes ses faces dans une cocotte en fonte allant au four. Pour cela, on fait fondre un peu de beurre dans la cocotte, et quand ça pétille, on dépose dedans le gigot. Quand il est bien dorer, on réserve.

On met le four à préchauffer à 150°C.

On débarrasse le gras de la cocotte, puis, sans la laver, on fait dorer dedans les oignons doux coupés en lamelles. Quand ils sont bien dorés, on stoppe la cuisson. On place le gigot sur les oignons, on mouille avec le vin et le bouillon. Puis on nappe le gigot avec le miel, on saupoudre de cumin. Et on dépose dans la cocotte les autres ingrédients : thym, laurier, clous de girofle et gousses d'ail entières mais pelées. 

On place au four et on laisse mijoter gentiment pendant 5 belles heures. On arrose régulièrement avec le jus pendant ce temps, et on profite des effluves à chaque ouverture de la cocotte !

Je peux vous dire que ça embaube bien un petit appartement et que ça donne faim bien avant la fin des 5 heures de cuisson !

DSC_0027-2

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 07:30 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

12 juillet 2016

..Côtes levées au BBQ, glacées avec une sauce au citron (mais pas que)..

Il y a quelques jours, c'était le grand Ribfest à Montréal. Et oui, toutes les excuses sont bonnes pour réunir des camions de bouffe et des gourmands pendant l'été ici. ^-^ Si nous n'y sommes pas allés (trop de sauce BBQ tue la sauce BBQ !), nous avons participé à notre façon... c'est-à-dire confortablement installés sur notre belle terrasse.

Pour cette deuxième version maison de côtes levéées BBQ (deuxième et pas seconde parce qu'il y en aura d'autres ! ^-^), j'ai réalisé une marinade à base de citron et de menthe, et une laque citron-gingembre ! J'avais un peu peur que cela ne plaise pas à Mr Pomme, mais j'avais ça en tête depuis un moment alors je me suis lancée. Un régal au final ! 

DSC_0352-2

Pour 2 personnes :

  • côtes levées de porc : 2 petites sections de 6 côtes environ

Pour le bouillon :

  • eau : 1,5 litre (ou la quantité nécessaire pour couvir la viande)
  • origan frais : 1 petite branche 
  • marjolaine fraiche : 1 petite branche
  • sauge : 4 feuilles
  • menthe-ananas : 10ne de feuilles
  • clous de girofle : 3
  • piments séchés : 4

Pour la marinade :

  • bière blonde (glutenberg pour moi) : 300 ml
  • jus d'un demi-citron
  • miel de framboisier : 1 cuillère à soupe
  • gousse d'ail écrasée : 1
  • menthe-ananas : 10ne de feuilles
  • ciboulette : 15ne de brin

Pour la laque :

  • jus de citron : 30 ml
  • bouillon de porc : 60 ml
  • sucre : 1 cuillère à soupe
  • fécule de maïs : 0.5 cuillère à soupe
  • sauce tamari :0.5 cuillère à café
  • gingembre frais : 2 rondelles
  • paprika
  • piment en poudre

Pour le BBQ :

  • un peu de sucre pour caraméliser les côtes levées en fin de cuisson

1- Préparation de la viande, J-1 :

On commence par enlever la peau épaisse qui recouvre l'intérieur des côtes si elle est toujours en place en tirant vigoureusement.

On dépose les côtes dans une grande casserole. On recouvre avec de l'eau froide, on ajoute toutes les herbes et les épices. On met à chauffer jusqu'à ébullition. On baisse alors le feu et on laisse cuire à petits bouillons pendant 1 heure 15 environ en écumant régulièrement.

On débarrasse ensuite les côtes. On les place dans un plat en verre (on pense bien à filtrer le bouillon qui pourra être utilisé pour tout un tas d'autres choses...).

On prépare la marinade en mélangeant bien tous les ingrédients. On verse sur les côtes. On couvre avec du papier film et on place au frais pour 4 à 8 heures, voire pour toute la nuit dans l'idéal.

2- Cuisson de la viande :

Au moment de passer à la cuisson, on prépare la sauce pour la laque (pendant que le BBQ préchauffe par exemple)Dans une casserole, on met la fécule de maïs, le sucre et le jus de citron. On mélange bien. On ajoute la sauce soja et le bouillon de porc, puis le gingembre et les épices. Et on fait chauffer en remuant tout le temps pour s'assurer que la sauce n'attache pas. Quand elle a bien épaissi, on stoppe la cuisson.que ça attache jusqu'à ce que la sauce épaississe.

On met les côtes à cuire sur le barbecue bien chaud en les badigeonnant régulièrement avec la laque et on les retournant régulièrement. La cuisson prend environ 15 à 20 minutes au total, mais cela peut dépendre de la force de votre feu et de l'épaisseur de vos côtes.

Vers la fin de la cuisson, on saupoudre le côté charnu des côtes levées avec un peu de sucre. On place cette face sur la plaque de cuisson et on laisse 2 minutes pour que le sucre fonde et caramélise bien.

Quand elles sont cuites, on découpe les côtes et on sert immédiatement pour grignotage avec les doigts bien sûr ! Comme souvent pour nos dimanches BBQ, on a accompagné tout ça de frites au four et de crudités... Je peux vous dire que vous ne regretterez pas la sauce BBQ classique !

DSC_0344-2

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 07:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,

05 juillet 2016

..Brochette exotique : porc, ananas et menthe-ananas..

Autre association qui compte parmi mes classiques : porc/ananas. Je ne pouvais donc pas ne pas la décliner au BBQ ! Surtout que l'ananas permet à la viande de porc de rester bien juteuse et de ne pas s'assécher à la cuisson, ce qui n'est pas rare avec le porc. Pour cette version, j'ai ajouté des feuilles de menthe-ananas pour changer de mon habituel basilic... J'ai vraiment beaucoup aimé ! La menthe-ananas a un goût plus délicat que la menthe classique, du coup, elle vient subtilement réhausser cette brochette. Elle est présente sans dominer l'ananas ou la viande... un vrai régal. Qui a dit que le BBQ était quelque chose d'ennuyeux !

DSC_0241-2

Pour 4 brochettes :

  • rôti de longe de porc : 400 g (6 morceaux par brochette)
  • ananas : 1/2 (dans lequel on découpe 24 cubes)
  • feuilles de menthe-ananas : 24
  • oignon doux : 1
  • huile de pépin de raisin + paprika pour la marinade

On commence par couper la longe de porc en 24 cubes de taille identique (6 pour chaque brochette). On prépare une marinade rapide avec 6 cuillères à soupe d'huile de pépin de raisin et 1.5 cuillère à soupe de paprika. On place les cubes de porc dedans, on nappe bien. On couvre et on place au frais pour 3 heures minimum. 

Au moment de passer à table, on met à chauffer le BBQ. On prépare les brochettes.

Pour cela, on commence par découper 24 cubes d'ananas. On coupe l'oignon en carré de taille égale aux cubes de porc. On nettoie et on sèche bien les feuilles de menthe-ananas. 

Ensuite on monte les brochettes : 1- oignon doux, porc, menthe-ananas, ananas, 2- oignon doux, porc, menthe-ananas, ananas, 3- oignon doux, porc, menthe-ananas, ananas, 4- oignon doux, porc, menthe-ananas, ananas, 5- oignon doux, porc, menthe-ananas, ananas, 6- oignon doux, porc, menthe-ananas, ananas.

On nappe les brochettes avec le restant de marinade à l'aide d'un pinceau.

On met les brochettes on cuire, en surveillant bien la cuisson et en tournant régulièrement.

On déguste aussitôt ! À bientôt pour une recette de poulet au citron et au miel... Comme j'aime l'été et les BBQ ! 

DSC_0262-2

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 07:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

25 juin 2016

..Côtes levées de porc au barbecue marinées à la bière et au miel..

La saison des barbecues est lancée depuis plusieurs semaines déjà chez les Pommes. Cette année, on démarre sur les chapeaux de roue avec des barbecues quasi quotidiens ! On se rattrape puisque l'an dernier on a acheté notre barbecue en août seulement... pff... C'est l'occasion pour nous d'inventer 1000 et une versions de brochette et de marinade selon l'envie et le contenu du panier de fruits et légumes. J'ai quelques versions à vous proposer pour bientôt, mais aujourd'hui, c'est une pièce incontournable du barbecue américain qui est mise en avant : les côtes levées. Typiquement, elles sont servies laquées avec une sauce barbecue... mais comme à la maison, on est pas du tout fan de ketchup, j'ai procédé différemment. Je me suis tournée vers une marinade maison à la bière. Je reste dans la thématique !

Préparer des côtes levées est vraiment très simple, cela demande juste un peu d'organisation. C'est-à-dire que c'est pas vraiment le type de recette que l'on prépare à la dernière minute quand des amis débarquent à l'improviste. Sauf si on veut manger de la semelle... Pour les attendrir, il faut passer par deux étapes indispensables : une pré-cuisson au bouillon et une longue marinade. Mais si on peut le prévoir et qu'on prend le temps, ça vaut vraiment la peine !

DSC_0136-2

Pour 2 personnes :

  • côtes levées de porc : 2 petites sections de 6 côtes environ

Pour le bouillon :

  • eau : 1,5 litre (ou la quantité nécessaire pour couvir la viande)
  • thym : 1 branche
  • romarin : 1 branche
  • laurier : 2 feuilles
  • clous de girofle : 2
  • piments séchés : 3
  • anis étoilé : 1

Pour la marinade :

  • bière american pale ale (glutenberg pour moi) : 350 ml
  • sauce tamari : 3 cuillères à soupe
  • miel de framboisier : 2 cuillères à soupe
  • gousses d'ail écrasées : 2
  • piments séchés : 2
  • cumin : 0.5 cuillère à café

Pour la laque :

  • bière american pale ale : 50 ml
  • miel : 1 cuillère à soupe
  • sauce tamari : 1 cuillère à soupe

1- Préparation de la viande, J-1 :

On commence par enlever la peau épaisse qui recouvre l'intérieur des côtes si elle est toujours en place en tirant vigoureusement.

On dépose les côtes dans une grande casserole. On recouvre avec de l'eau froide, on ajoute toutes les herbes et les épices. On met à chauffer jusqu'à ébullition. On baisse alors le feu et on laisse cuire à petits bouillons pendant 45 minutes environ en écumant régulièrement.

On débarrasse ensuite les côtes. On les place dans un plat en verre (Mr Pomme a récupéré le bouillon qu'il a filtré et utilisé pour réaliser une soupe asiatique, mais ça c'est une autre histoire. C'est juste pour vous donner une idée de ce que vous pouvez faire avec ce beau bouillon qu'il serait dommage de jeter).

On prépare la marinade en mélangeant bien tous les ingrédients. On verse sur les côtes. On couvre avec du papier film et on place au frais pour 4 à 8 heures.

2- Cuisson de la viande :

Au moment de passer à la cuisson, on prépare la laque.

On met les côtes à cuire sur le barbecue bien chaud en les badigeonnant régulièrement avec la laque et on les retournant régulièrement. La cuisson prend environ une 15ne de minutes au total, mais cela peut dépendre de la force de votre feu et de l'épaisseur de vos côtes.

Quand elles sont cuites, on découpe les côtes et on sert immédiatement. Oubliez vos couverts, on grignote les côtes levées avec les doigts (ce qui fait partie du plaisir bien sûr ! ^-^). On les a accompagné de frites au four et de crudités... c'était un moment de pur bonheur pour les carnivores que nous sommes.

La marinade à la bière est une tuerie ! J'y ai d'ailleurs placé ensuite des blancs de poulet qui ont mariné tout l'après-midi avant de finir le soir au barbecue également... Une réussite !

DSC_0127-2

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 15:29 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,


28 novembre 2014

..Entrecôte de boeuf Angus, sauce à l'échalote..

Ce dimanche, j'ai eu une envie très carnassière. Il me fallait de la viande, mais de la bonne viande rouge, un morceau à peine cuit qui fait renouer avec des sensations un peu animales. Une bonne entrecôte parfaitement persillée et tendre à souhait par exemple. Pour l'accompagner, j'ai préparé cette sauce toute douce aux échalotes. Je peux vous dire qu'avec ça, j'étais largement comblée !

DSC_0095b

Pour deux personnes :

  • une belle entrecôte un peu épaisse
  • beurre
  • huile de pépins de raisin
  • échalote : une grosse
  • Pineau des Charentes : 1 cuillère à café
  • crème liquide : 4 belles cuillères à soupe
  • sel, poivre

On commence par sortir l'entrecôte 30 minutes avant la cuisson. Une fois ce temps passé, on la sale et on la poivre sur les deux faces. Dans une poêle chaude, on place du beurre avec de l'huile et quand le beurre commence à crépiter, on dépose l'entrecôte que l'on laisse cuire environ 4-6 minutes sur chaque face en fonction de l'épaisseur et du type de cuisson que vous aimez. Quand elle est cuite, on la débarrasse sur une assiette que l'on recouvre d'aluminium et on laisse reposer une dizaine de minutes, juste le temps nécessaire pour préparer la sauce.

Dans la même poêle, en conservant le jus de cuisson, on fait revenir les échalotes émincées. Quand elles commencent à dorer, on ajoute le Pineau que l'on laisse légèrement évaporer, puis on ajoute la crème.On poivre et on sale légèrement.

On nappe l'entrecôte coupée en tranches fines avec la sauce... on sert aussitôt et on se régale !

DSC_0105b

 Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 03:05 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,

20 août 2014

..Côte de porc aux cerises noires et au piment d'Espelette..

Si comme moi, vous aimez le sucré salé, cette recette est pour vous ! Enfin, recette, c'est peut-être un grand mot... disons que c'est une idée pour changer. J'aime beaucoup les associations viande/fruits, et je trouve que le porc est particulièrement docile quand il est question de le marier avec mille et une saveurs différentes... Je l'ai déjà fait convoler avec des agrumes, de la pomme, de la noix de coco, des raisins, de l'ananas, etc... Plutôt frivole l'animal ! Cette fois, il est tombé en amour devant de jolies cerises à la bouille toute ronde, bien charnues et toute en douceur sous leur robe rouge/noire... Et je dois dire que l'animal avait raison parce que son mariage a fait mon bonheur !

DSC_0430-2b

Par personne :

  • côte de porc : 1
  • cerises noires : une dizaine fraîches, lavées et dénoyautées (mais surgelées possible)
  • un trait de vin blanc
  • sel
  • piment d'Espelette

On commence par cisailler légèrement les côtes de porc pendant que l'on met une poêle à chauffer. Quand la poêle est chaude, on ajoute la matière grasse de son choix (pour nous, c'est beurre de cacao... et oui, le chocolat se retrouve jusque dans nos poêles à frire...), on laisse bien chauffer et on ajoute la viande. On fait dorer la viande sur les deux faces, envriron 4 minutes par face.

En toute fin de cuisson, on sale et on saupoudre de piment d'Espelette. On ajoute les cerises dénoyautées. On poursuit un peu la cuisson pour les cerises, mais si la viande commence à être bien cuite, on peut la sortir de la poêle. Moi, j'ai poursuivi encore un peu parce que les côtes de porc étaient vraiment épaisses.

Quand les côtes sont cuites, on les débarrasse et on verse un trait de vin blanc dans la poêle pour déglacer. On sert les cerises et le jus de cuisson avec les côtes.

Franchement, c'est top !!! Bon appétit !

DSC_0418-2b

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

23 août 2013

..Boulettes de porc aux accents asiatiques..

Alors ça, c'est une tuerie ! Faites chauffer le rice cooker ! Ces boulettes sont trop bonnes, elles se sont mangées comme une sucrerie à la maison. Et j'aurais même été capable de me passer de dessert pour en avoir plus...

P1790693

Pour 25-30 boulettes :

  • 500 g de viande de porc hachée
  • 1-2 gousses d'ail selon les goûts
  • 4 ciboules ciselées
  • 1 petite cuillère à café de piment d'Espelette
  • 4 cuillères à soupe de sauce soja
  • 2 cuillères à soupe de mirin
  • 2 cuillères à soupe de miel
  • 2 cuillères à soupe de jus de citron

On mélange la viande avec l'ail haché, les ciboules et le piment. Puis on fait des petites boulettes de 20-30 g environ. On dépose les boulettes dans un plat allant au four.

Dans un bol, on mélange le soja, le vinaigre, le miel et le citron. On verse sur les boulettes et on mélange bien pour les napper.

On place au four préchauffé à 200°C pour une petite 20ne de minutes ou jusqu'à ce que les boulettes soient cuites. Pendant la cuisson, on mélange à 2 ou 3 reprises les boulettes pour bien les napper.

On sert immédiatement avec du riz blanc. C'est tellement bon !

P1790671

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

26 juin 2013

..Boeuf du Bengale..

Isabelle de Eat my cake now ne manque pas de m'inspirer. Après ses blondies, c'est à son boeuf du Bangale que je me suis attaquée. Et vous ne serez pas surpris d'apprendre qu'il y a encore pas mal de recettes à réaliser dans ma to-do list repérées sur son blog si gourmand. Bien qu'elle ne l'alimente plus quelques temps (snif snif), il y a de quoi faire !  Cette recette, elle la tient du Dr Béliveau. Docteur très connu ici au Québec pour son travail sur la lutte et la prévention contre le cancer, c'est un personnage très sympathique que j'ai rencontré en raison d'une autre des facettes de sa personnalité : son amour pour le Japon. Il y a quelques mois, nous sommes allés voir avec Mr Pomme une exposition sur les Samouraïs, dont les pièces (ma-gni-fi-ques !) venaient de l'incroyable collection privée du Dr Béliveau. Ce jour-là, nous avons eu la chance qu'il soit présent sur les lieux et de l'entendre nous parler de manière totalement informelle de ces objets qu'il avait glané et de l'histoire et de la vie des samouraïs. Un très agréable moment.

Cela faisait donc deux bonnes raisons pour moi de tester cette recette. Je l'ai légèrement modifiée et adapatée à mes placards. Mais l'esprit est là. J'ai par contre changé la manière de cuire la viande, de peur qu'elle ne soit un peu sèche. Et je pense que c'était une bonne idée. Une pré-cuission plus 20 minutes dans un bouillon, ça me semblait un peu beaucoup pour de la viande de boeuf hachée. En tous cas, si vous êtes bloqués au travail avec un temps tout gris, c'est une bonne façon de s'évader quelques temps et de s'offrir un avant-goût de vacances !!!

DSC_1444

Pour 8 personnes :

  • 1,2 kilo de viande de boeuf hachée
  • 2 gros oignons
  • 3 gousses d'ail
  • 1,5 cuillères à café de curry en poudre
  • 2 cuillères à café de curcuma
  • 1 petite cuillère à café de 5 épices
  • 1 cuillère à café de piment en poudre
  • 400 ml de bouillon de légumes
  • 50 ml de vinaigre de cidre
  • 150 g de pistaches émondées et grossièrement hachées (grillées c'est mieux)
  • 150 g de raisins secs
  • huile d'olive
  • sel
  • yaourt pour le service

On commence par émincer les oignons. Dans un wok, on fat revenir l'huile d'olive avec toutes les épices et quand cela commence à bien embaumer, on ajoute les oignons et l'ail écrasé que l'on fait dorer.

On ajoute alors le bouillon et le cidre. On porte à ébullition, puis on incorpore la viande. On laisse mijoter de cette manière pendant une petite dizaine de minutes à peine. Un peu avant la fin on rajoute les raisins secs.

Et c'est prêt ! C'est tellement rapide à faire que c'est surprenant ! On sert tout de suite avec du riz blanc bien sûr ! Et du yaourt pour accompagner. On saupoudre de pistaches grossièrement concassées, et voilà ! Régalez-vous parce que c'est top !!!! Toutes ces épices, c'est délicieusement bon !

DSC_1485

Maintenant, à vous de jouer !

Source : Eat my cake now

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

20 mars 2013

..Boulettes de porc aux accents italiens..

Je suis dans une période "boulette" (et c'est presque dans tous les sens du terme... mais bon, surtout en cuisine, heureusement... quoique...). Faut dire qu'ici, on trouve tellement de viandes déjà hachées que c'est un réflexe plus simple à avoir quand on se demande comment cuisiner notre morceau de viande de la semaine. Cette fois, je me suis laissée tenter par de la viande de porc maigre hachée. Et j'en ai fait une version italienne histoire d'avoir un peu de chaleur dans l'assiette à défaut d'autres choses !

 Sans titre-2

Pour 24 boulettes de 30 gr (oui, je suis folle, je pèse mes boulettes...) :

  • 500 g de viande hachée de porc maigre
  • 100 g de pancetta
  • 2 cuillères à soupe de parmesan râpé
  • 1 petit oignon
  • 2 gousses d'ail
  • 800 g de pulpe de tomates au basilic
  • 1 grand verre d'eau
  • poivre
  • sel
  • un cuillère à café de sucre
  • piment doux
  • 2 cuillères à soupe d'origan séché
  • huile d'olive
  • 2 cuillères à soupe de crème

On commence par couper un petits morceaux d'oignon. On écrase l'ail. On taille en petits morceaux la pancetta.

Dans un grand récipient, on place la viande de porc, l'oignon, la moitié de l'ail, le parmesan, la pancetta et l'origan. On poivre, on assaisonne avec un peu de piment.

On mélange bien avec les doigts pour tout amalgamer ensemble.

On prépare la sauce. On fait revenir l'ail dans l'huile d'olive. Puis on verse dessus la sauce tomate et l'eau. On ajoute le sucre pour casser l'acidité des tomates, on sale très légèrement, on poivre et on laisse réduire à feu doux.

Pendant ce temps, on façonne les boulettes à la main. On les dépose au fur et à mesure sur une plaque recouverte d'un papier sulfurisé. Puis quand elles sont prêtes, on les dépose dans la sauce. On remue délicatement pour que la viande ne se délite pas. Puis on couvre et on laisse cuire doucement pendant une petite vingtaine de minutes.

Une fois ce temps passé, y'a plus qu'à ajouter la crème et goûter la sauce pour rectifier l'assaisonnement si nécessaire. Servir aussitôt avec une belle assiette de spaghetti par exemple ! Terriblement réconfortant !

 

P1790398-2

Maintenant, à vous de jouer !

Graphique : Drew Melton

Posté par Pour ta pomme à 08:23 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,