17 mars 2015

..La spirale infernale du #DéfiBoulange..

Je reprends beaucoup de plaisir à boulanger ces derniers temps, pour le plus grand plaisir de Mr Pomme qui a abandonné depuis plusieurs semaines les tranches de pain de mie industrielles. Si j’adore cuisiner en général, je trouve que la boulange est une activité qui détend particulièrement. Je ne sais pas si c’est le contact avec la pâte… ou bien moi qui suis un peu folle ! ^o^ Bref… je ne pouvais pas passer cette fois à côté du nouveau #DéfiBoulange de Manue et Nadia. Il faut dire que leur proposition était particulièrement alléchante… La spirale infernale… Une dénomination pleine de promesses… On s’attend presque à voir Bruce Willis débarquer dans la cuisine tout enfariné, un pâton explosif dans la main ! En tous cas, perso, j’ai trouvé la réalisation vraiment ludique et Mr Pomme le résultat très bon ! Tout le monde a donc trouvé son bonheur !

DSC_0226b

Pour 6 personnes environ :

  • farine : 300 g
  • sucre : 50 g
  • sel : 0,5 cuillère à café
  • levure sèche de boulanger : 7 g
  • lait tiède (selon les instructions du fabriquant de levure) : 130 g
  • œuf : 1
  • beurre mou : 80 g
  • confiture de myrtilles sauvages

On commence par placer la levure dans un bol avec le lait tiède et une cuillère à soupe de sucre. On laisse reposer à couvert 10 minutes pour activer la levure.

Dans le bol du robot muni du pétrin, on dépose la farine avec le sel et le restant de sucre, et on mélange bien. On creuse un puits au milieu et on verse le mélange-levure. On commence à pétrir doucement. Puis on incorpore le lait et l’œuf. On pétrit le temps nécessaire à la farine pour absorber les liquides.

Quand la pâte commence donc à se former, on ajoute le beurre en plusieurs fois. On veille bien à ce que tout le beurre soit absorbé avant d’en ajouter à nouveau. On pétrit jusqu’à ce que la pâte se décolle parfaitement du bol. C’est un peu long, mais en même temps, c’est le robot qui travaille.

On récupère le pâton. On boule et on dépose dans un récipient que l’on recouvre. On laisse reposer dans un autre chaud, à l’abri des courants d’air pendant 2 heures ou jusqu’à ce que le pâton double de volume.

Une fois ce premier temps de repos passé, on récupère le pâton. On dégaze. On l’étale sur un plan de travail fariné en un rectangle de 35 cm par 45 cm environ. On nappe avec la confiture et on roule en boudin (le boudin doit faire 45 cm de long).

On dépose le boudin sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. On rejoint les deux extrémités pour former un cercle.

Puis avec un couteau bien coupant, on découpe des tranches d’environ 1 cm de large, en faisant bien attention à ne pas le découper entièrement, c’est-à-dire que les tranches doivent rester en partie attacher au cercle. On rabat ensuite une tranche sur deux à l’intérieur du cercle. On couche légèrement toutes les tranches (si les explications ne vous semblent pas très claires, Manue a pris des photos des différentes étapes).

Puis on laisse à nouveau lever pendant environ 1h30.

Quand la brioche a bien gonflée, on peut préchauffer le four à 180°C. Juste avant de l’enfourner, je l’ai badigeonnée délicatement avec un jaune d’œuf additionné d’un peu de lait et de sucre glace. Puis j’ai saupoudré un peu de sucre sur l’ensemble.

On cuit 20 minutes environ, jusqu’à ce qu’elle soit bien dorée.

On laisse refroidir sur une grille et on se régale.

DSC_0288b

Maintenant, à vous de jouer !

Source : La popotte de Manue

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,