29 janvier 2010

..Smoothie ananas et myrtille au lait de coco (Défi Placard n#9)..

Sur mes étagères, il y a des litres et des litres (j'exagère à peine) de lait de coco. Le problème c'est que j'en achète tout le temps parce que j'adore ça, mais au final, je cuisine peu avec parce que mon chéri déteste ça ! Et là, il fallait bien que je leur fasse un sort à ces petites boîtes. Alors, je me suis lancée dans un petit smoothie que je pouvais boire toute seule sans culpabilité pour me donner des forces dans la rédaction de ma thèse ! Et je dois dire que je ne regrette pas parce qu'il était bien délicieux !!!

49104136-2

Pour 2 grands verres :

  • 1/2 ananas frais
  • 125 ml de lait de coco pour préparation sucrée
  • 150 g de myrtilles sauvages surgelées
  • 1 cuillère à café de sirop d'agave

Pour la procédure, on peut pas dire que ce soit compliqué... on passe d'abord l'ananas à la centrifugeuse pour obtenir un bon jus bien doré... On en garde l'équivalent de 200 ml (il en restait un peu dont j'ai pu me régaler immédiatement). Dans le blender, on mixe ensemble le jus d'ananas frais, le lait de coco, les myrtilles (encore surgelées) et le sirop d'agave. On passe ensuite le liquide dans un chinois pour éliminer les petits pépins de myrtilles...
Et voilà !
Délicieux !!! Vous en voulez un verre ?

49104147-2

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


28 janvier 2010

..Quiche sans pâte façon tartiflette... ou presque (Défi Placard n#8)..

Je ne sais pas vous, mais pour moi, le week-end est souvent l'occasion d'aventures extra-ordinaires, palpitantes et si fantastiques qu'elles méritent bien que deux jours particuliers de la semaine leur soient consacrés (et ce billet par dessus le marché !)... C'est vrai, toute la semaine, on se dit vivement le week-end, on trépigne d'impatience à l'idée de ces deux petites journées si spéciales, on fantasme à leur sujet... qu'est-ce qu'on va bien pouvoir en faire de ces deux jours où l'on peut mettre de côté le train-train de la semaine, les responsabilités et les obligations liées au travail ? A quoi allons-nous occuper ces petites vacances qu'on a gagné à la sueur de notre front hebdomadaire ? Hein à quoi ?!!? Rattraper le linge en retard, donner un bon coup de serpillère sur ce sol négligé le reste de la semaine, courir dans les magasins faire les courses pour la semaine justement... Oui, petit décalage entre le fantasme de la semaine et la réalité du week-end !! ^-^ Ou alors vider enfin ce congélateur entreposé depuis des mois dans le garage de beau-papa... Aventure extra-ordinaire, palpitante et fantastique s'il en est... c'est ce que je vous disais au début ! Ahhhhhhh, les week-end !!! Mais comme toute aventure a son lot de rebondissement, dont je vous tairai ici les détails, cet incroyable nettoyage glacé a connu sa petite surprise : nos retrouvailles avec un délicieux reblochon fermier placé ici il y a déjà quelques temps, mais auquel nous nous devions de trouver une fin plus honorable que le sac poubelle auquel tous ses compagnons de congélation ont été condamné (sous peine de nous rendre très certainement bien malade... punition bien méritée pour l'oubli dans lequel nous les avions plongé).
Le jour-même, je me lançais donc dans la préparation d'une tartiflette qui nous a vite réconcilié avec la corvée nettoyage. Et pour en venir à la recette d'aujourd'hui, la tartiflette a connu une seconde vie en étant recyclée dans une quiche sans pâte dès le lendemain avec quelques restes de brocolis... mélange audacieux, mais plus que délicieux !!!

49052152-2

Pour 6 personnes :

  • 3 œufs
  • 500 ml de lait demi-écrémé
  • 100 g de farine T65
  • 75 g de gruyère râpé
  • 3-4 petites pommes de terre
  • 150 g de reblochon
  • 100 g de lardons
  • quelques fleurettes de brocolis
  • poivre

On commence par faire revenir les pommes de terre coupées en dès dans une poêle avec un peu d'huile d'olive jusqu'à ce qu'elles soient dorées. On ajoute le reblochon coupé lui aussi en dès et puis on réserve. On cuit les brocolis à l'eau chaude (moi je n'ai pas eu à faire tout cela puisqu'il s'agissait de restes pour tout).
On bat ensuite les œufs en omelette. On ajoute le lait puis la farine. On mélange bien en faisant attention à ne pas faire de grumeaux. On ajoute ensuite le gruyère et le poivre.
On ajoute à la préparation les pommes de terre, les lardons et le brocolis grossièrement haché. Et on mélange bien.
On verse dans un moule (j'ai choisi un petit moule à manquer pour que la quiche soit plus épaisse, mais on peut aussi la mettre dans un moule à tarte si on l'aime plus fine).
On place au four pour 45 minutes à 210°.
Et voilà, reste plus qu'à préparer une bonne vinaigrette pour la salade pour accompagner tout ça !

49052176-2

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

27 janvier 2010

..Un ananas, deux recettes : "Première", cake à l'ananas et au poivre long (Défis Placard n#7)..

Aujourd'hui, vous êtes drôlement chanceux, vous allez avoir droit à deux recettes pour le prix d'une. En fait, c'est le cake que j'avais en tête quand je me suis lancée, mais comme il me restait pas mal d'ananas, je me suis dit que c'était l'occasion de faire des bons petits yaourts bien gourmands !! Alors, du coup, je vous livre les deux recettes d'un coup.
Avec le cake, j'en ai profité pour liquider quelques raisins secs qui encombraient mes étagères et voir diminuer le volume de mon paquet de quinoa soufflé qui m'a l'air d'un puits sans fond (si seulement ça pouvait être la même chose avec mon porte-monnaie... pfff...). Ce qui est sûr, c'est que ce cake, réalisé très égoïstement pour moi toute seule (et moi et moi et moi... ^-^) parce que mon chéri n'aime pas l'ananas, est sans doute l'un de mes préférés voir MON préféré ! Le cake avait caramélisé sur les côté, il était bien fondant et goûteux. En plus, le poivre long relève bien l'ananas caramélisé sans en écraser le goût. Le quinoa soufflé sur le dessus, lui, était resté bien croquant... mmm... C'est officiel, je vais vite en refaire !

48997714-2

Pour 1 cake :

  • 1 œuf
  • 150 g de farine T65
  • 130 g de fromage blanc 0%
  • 1 sachet de levure chimique
  • 2 cuillères à soupe de lait écrémé
  • 60 g de sucre blond  + 1 cuillère à soupe
  • quelques raisins secs
  • 1/2 ananas frais
  • poivre long
  • rhum
  • 3 cuillères à soupe de quinoa soufflé

On commence par préparer l'ananas. On le coupe en morceaux. On fait fondre une noisette de beurre dans une poêle bien chaude. On place dedans l'ananas et la cuillère à soupe de sucre et on fait caraméliser le tout. Il faut bien surveiller la cuisson pour que cela n'attache pas. Quand l'ananas est bien doré, on ajoute un peu de rhum et de poivre long moulu. On continue de cuire 2-3 minutes en remuant bien. Puis on réserve.

On casse l'œuf et le bat en omelette. Puis on ajoute le fromage blanc. On mélange bien, on ajoute la farine, le sucre puis le lait et la levure.
On verse dans l'appareil l'ananas (je n'ai pas tout mis parce qu'il y en avait beaucoup même avec un demi-ananas seulement), les raisins secs et deux cuillères à soupe de quinoa soufflé. On mélange bien.
On verse dans le moule à cake. Sur le dessus, on parsème la cuillère à soupe de quinoa soufflé restant et on place au four pour 35 minutes à 200°.

Dé-li-cieux !!!

48998120-2   48998080-2


Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

..Un ananas, deux recettes : "Suite et fin", yaourts à l'ananas et au poivre long..

Donc avec l'ananas caramélisé au poivre long qui me restait du merveilleusement terrible et gourmand cake que je viens de vous présenter juste avant, j'ai décidé de faire de bons yaourts maison. Bingo ! Une recette délicieuse pour finir le repas en beauté !

48998376-2

Pour 7 yaourts :

  • 1 l de lait entier
  • 1 yaourt entier nature
  • 2 cuillères à soupe de sucre blond
  • ananas caramélisé au poivre long (à peu près 1/4 d'ananas je pense) (voir ici)

On mélange ensemble le lait et le yaourt. On ajoute le sucre et on mélange bien.
Dans le fond des pots, on place une cuillère à soupe d'ananas caramélisée et on verse par dessus le liquide. On place dans la yaourtière sans les couvercles. On programme pour 10 heures. Et on laisse le travail se faire tranquillement. Une fois le programme terminé, on attend que la yaourtière refroidisse. On visse les couvercles sur les pots de yaourts et on place les pots au frais pour au moins 3 heures.

Et on se régale... miam...

48998513-2

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

26 janvier 2010

..Boeuf sauté aux vermicelles de soja et champignons noirs (Défi Placard n#6)..

On reprend donc notre défi placard. Aujourd'hui, c'est à un morceau de bœuf pour fondue, abandonné dans le congélo que j'ai fais honneur. Il m'a permis aussi découler quelques champignons noirs (pour lesquels je m'annonce déjà perdante sur le plan du défi, tellement le sac est gros... je ne sais pas quelle idée nous avons eu de l'acheter. C'est vrai nous adorons les champignons noirs... mais en telle quantité quand même !! Enfin !) et un paquet de vermicelles de soja.
Ce qui est sûr, c'est que cette recette est délicieuse ! Et vrai voyage en Asie... je vous avais dit la semaine dernière que l'Asie c'était invité plus d'une fois à notre table... et c'est pas encore fini !

Blog_1_intro   Blog_2_intro

Pour 2 personnes :

  • 100-150 g de bœuf (je n'ai pas pesé mais ça devait être ça)
  • 100 g de vermicelles de soja
  • 1 petit oignon
  • 1/2 brocoli
  • 4 champignons noirs déshydratés
  • coriandre fraîche
  • 1 cuillère à café de sauce soja
  • 1 cuillère à café de sauce nuoc mâm
  • 1 cuillère à café de 5 épices chinoises
  • quelques noix de cajou
  • piment en poudre

On commence par détailler le brocoli en fleurette et le cuire dans un grand volume d'eau pendant 10 minutes. Il faut qu'il reste bien croquant.
On coupe la viande en tranche assez fine.
On réhydrate les vermicelles de soja et les champignons noirs.
On émince l'oignon que l'on fait ensuite revenir dans un wok avec un peu d'huile d'olive (personnellement, j'ajoute toujours un peu de sucre pour caraméliser les oignons).
On détaille les champignons noirs en lamelles et on les ajoute aux oignons. Puis on ajoute les vermicelles de soja et les noix de cajou, sans oublier les brocolis. On assaisonne avec le piment et les 5 épices. On fait revenir le tout à feu vif pendant quelques minutes.
On ajoute enfin la sauce soja, le nuoc man et le bœuf. On laisse cuire à peine 2-3 minutes pour que la viande ne soit pas trop cuite.
On sert immédiatement en ciselant dessus un peu de coriandre fraîche.
Et voilà !

Invitation au voyage et aux délices !! Tout ce que j'aime est dans ce plat ! A vous de juger !

Blog_3

Blog_4   Blog_5

Blog_6   Blog_7

Blog_8

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,


25 janvier 2010

..Duo de veloutés autour de la patate douce..

Avant de reprendre le challenge "Fond de placards" dans lequel je me suis lancée avec beaucoup d'assiduité et un peu de succès (quand même, faut reconnaître qu'il y a eu quelques recettes qui nous ont bien régalées en plus d'alléger les étagères), une petit pause "légumes". Oui, parce que si je n'ai pas fait un seul passage au supermarché depuis la semaine dernière pour tout ce qui concerne l'épicerie, il y a un achat à côté duquel je n'ai pas pu, ni eu envie de passer : les fruits et légumes du marché le samedi matin ! Ben oui, si je devais compter sur les quelques conserves qui sont présentes dans mes placards pour manger les fameuses 5 portions par jour, on irait pas bien loin (parce que c'est beurk les légumes en conserve industrielle !!!), et puis en plus, rien de remplace la saveur des fruits et des légumes frais (et de saison tant qu'à faire !).
Et comme vous connaissez la passion de mon chéri pour les soupes et les veloutés, c'est sous cette forme que je vous les propose aujourd'hui. Mais attention, il ne s'agit pas de n'importe quel velouté, il y a une invitée vedette : la patate douce ! Une fois parée de blanc, une autre de orange, la demoiselle sait y faire pour aiguiser nos papilles !
A vos cuillères, prêt... partez !

48926395-2   48927831-2

Velouté de patates douces et de potiron aux moules marinières

Pour 4 personnes :

  • 3 patates douces à chair orange (de taille moyenne)
  • 400 g de potiron
  • 1 litre de bouillon d'eau
  • quelques moules marinières surgelées (merci Mr Picard)
  • sel
  • poivre
  • 1 petit oignon

On commence par peler et couper en morceaux les patates douces et le potiron. On émince l'oignon et on place le tout dans une cocotte avec l'eau. On laisse cuire une vingtaine de minutes. Quand les légumes sont tendres, on les passe au mixeur. On ajoute le jus de cuisson progressivement jusqu'à obtenir la consistance souhaitée et on assaisonne avec le sel et le poivre.
On décongèle (ou on prépare si on achète des moules fraîches) les moules marinières déjà cuites.
Et on sert le velouté en dispersant environ 8 moules par personnes dans l'assiette (ou plus si on est gourmand). Et voilà ! Rapide et délicieux selon mon chéri.

48927255-2

Velouté de patates douces aux épices

Pour 4 personnes :

  • 500 g de patates douces à chair blanche 
  • 1 oignon blanc
  • 1 cuillère à soupe de fond de veau
  • 300 ml d'eau bouillante
  • sel
  • poivre
  • 100 ml de crème
  • ciboulette
  • coriandre moulue
  • curry
  • gingembre
  • 1 cuillère à café d'huile d'olive

On commence par peler et couper en morceaux les patates douces. On émince l'oignon que l'on fait revenir dans l'huile d'olive dans une cocotte. On ajoute les patates douces ainsi que le gingembre, le curry et la coriandre (selon les goûts). On ajoute le fond de veau, on sale légèrement et on poivre. On remue bien et on verse dessus l'eau bouillante. On laisse cuire une vingtaine de minutes. Quand les légumes sont tendres, on les passe au mixeur avec la crème. On ajoute le jus de cuisson progressivement jusqu'à obtenir la consistance souhaitée.
Et on sert le velouté, saupoudré d'un peu de coriandre et de curry. Et voilà !

48927863-2

Maintenant, à vous de jouer !

 

****

Un petit clin d'oeil à Cécile qui m'a fait le plaisir de goûter la deuxième recette de velouté.
Vous pourrez la trouver sur son blog juste ici :

C'est bon, Cécile !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

23 janvier 2010

..Smoothie banane et gingembre (Défi Placard n#5)..

Oui, j'imagine bien ce que vous vous dites... elle essaie de nous faire croire qu'avec cette recette, elle relève le défi placard de Lune... Vous êtes septiques et vous avez tort ! Cette recette est en plein dans le défi : déjà parce qu'il m'a permis d'écouler du lait de soja que j'ai en nombre (très grand nombre... trop grand nombre...) dans mon placard... et oui ! Défi relevé donc ! Et puis, autre avantage de cette recette, c'est qu'elle a permis de sauver d'une fin tragique trois petites bananes toutes noircies qui n'auraient jamais été mangées à la maison (même si dedans, elles étaient parfaitement blanches et même pas tâchées de noir... parce qu'ici, c'est plutôt pas trop mûres qu'on les aime les bananes... oui, oui, on peut pas être bon pour tout ! ^-^). Donc voilà une bonne action ! Et puis une gourmande action parce que ce petit smoothie à la banane, relevé par un rien de gingembre frais râpé... je vous dis pas la gourmandise... non, d'ailleurs, je vous dis rien, je vous montre et puis vous , vous faites, et après vous m'en donnerez des nouvelles !!

48864068-2

Pour 2 personnes :

  • 3 bananes bien mûres
  • 500 ml de lait de soja (ou autre)
  • gingembre frais

Pour la recette, c'est simple : on place les bananes (sans la peau lol) avec le lait de soja dans le mixeur. On mixe bien jusqu'à ce que les bananes soient bien incorporer. On râpe du gingembre (doser en fonction de vos goûts) et on redonne un coup de mixeur.
Et voilà !
Une paille s'iou plaît !!!

48864287-2

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

22 janvier 2010

..Galettes de flocons de kamut aux abricots secs et à la ciboulette (Défi Placard n#4)..

Un gros paquet de flocons de kamut patientait déjà depuis trop longtemps dans le placard. Certes, je lui avais déjà rendu visite quelques fois, mais bon, là je dois bien reconnaître que je le négligeais depuis plusieurs semaines... Heureusement, Annellénor est là avec ces délicieuses recettes (dont je ne compte même plus le nombre réalisé dans ma cuisine suite à ces billets alléchants !!!). Cette recette, je l'avais repérée il y a un petit moment, mais je ne l'avais encore jamais faite. Je m'en suis un peu éloignée mais l'inspiration est là quand même.

Parfois, c'est étrange, il y a des choses qui nous font envie mais pour lesquelles on arrive pas à se mettre en cuisine, au prise avec une certaine appréhension... et c'était exactement ça avec ces petites galettes de céréales : devant les photos et la recette, aucun doute, il me fallait y goûter tout de suite, mais au moment de me mettre aux fourneaux je me disais que "finalement, peut-être que...". Mais là, plus question de douter... mes placards n'en peuvent plus, ils rêvent de voir le poids de leurs étagères s'amenuiser... (en même temps, je pourrais bien leur dire que moi aussi c'est mon rêve quand je passe sur la balance, mais que, comme c'est parfois avec le cas avec certains rêves, ben, faut revenir à la réalité !). Bref... je me suis donc lancée et quelle belle surprise, c'était un délice ! Même mon chéri en a manger... bon, j'ai un peu rusé, si je lui avais dit dès le départ que c'était des flocons de kamut, il n'aurait même pas voulu y goûter, mais là, il a cru que c'était des galettes de pommes de terre alors il s'est attablé gaiement. Bien sûr, à la première bouchée il a bien vu qu'il avait été dupé, mais il a quand même reconnu que c'était pas si mauvais que ça... et a fini son assiette... comme quoi...

Blog_1_intro

Pour 6 petites galettes :

  • 80 g de flocons de kamut
  • 300 ml de lait chaud
  • 2 œufs
  • 1/2 oignon frais (parce qu'il était assez gros)
  • sel
  • poivre
  • ciboulette fraîche
  • 8 abricots secs

On commence par faire chauffer le lait que l'on verse ensuite sur les flocons de kamut et on attend que ceux-ci l'absorbe. Une fois que les flocons ont gonflé, on bat les œufs et on les ajoute aux flocons de kamut. On cisèle la ciboulette, on coupe finement l'oignon et les abricots secs et on place le tout dans la préparation. On sale, on poivre et on mélange bien.
On verse ensuite des petites louches de préparation dans une crêpière bien chaude et légèrement huilée, et on cuit bien les deux côtés.
On sert avec une bonne salade (oui, depuis le temps, vous avez dû comprendre que je suis saladovore... j'adore ça et j'en mangerais à tous les repas !!).

Blog_2
Blog_3   Blog_4
Blog_5

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

21 janvier 2010

..Pain perdu et sa salade de chou chinois (Défi Placard n#3)..

On continue à vider les placards, et cette fois, c'est au pain de mie que je m'attaque (la dernière fois que j'en achète d'ailleurs ! Après je reviens à la boulange maison). Comme je n'avais pas envie de faire des croques (même si à la maison, on adore ça), je me suis lancée dans la réalisation d'une recette (bon le mot est grand là peut-être) que j'avais repéré une fois dans un bouquin de cuisine, mais que je n'avais pas acheté et dont il me restait donc qu'un vague souvenir. Il s'agissait d'un pain perdu en version salée, accompagnée d'une salade de quelque chose.
Comme j'avais du chou chinois et de la ricotta à terminer, c'est avec ça que j'ai fait ma salade... un délice d'ailleurs. Et finalement, ce pain perdu salé, s'il demande à être amélioré (je pense que j'utiliserai du parmesan notamment la prochaine fois avec l'œuf battu pour donner un peu plus de goût au pain justement) était une bonne première.
En plus de continuer le défi dans lequel je me suis engouffrée à la suite de Lune, ce petit repas a répondu à l'exigence de ce soir-là : rapidité, efficacité ! Trop à la bourre pour élaborer quelque chose, il me fallait un petit truc rapide qui remplisse nos estomacs criant famine. Accompagné d'une petite salade de mâche, ce pain perdu est top !

Blog_1_intro

Pour 2 personnes :

  • 2 gros œufs
  • 2 tranches de jambon blanc
  • 150 g de chou chinois
  • 1/2 oignon frais
  • 1 cuillère à soupe de ricotta
  • 1 cuillère à café de moutarde ail et fines herbes
  • 2 tranches de pain de mie aux céréales
  • sel
  • poivre
  • 2 cuillères à soupe de crème liquide allégée
  • estragon

On commence par faire cuire un œuf pour en faire un œuf dur.
On bat ensuite l'autre œuf avec la crème, un peu de sel et de poivre.
On écale ensuite l'œuf dur et on l'écrase à la fourchette. Dans un saladier, on place ensemble l'œuf écrasé, le chou chinois et le petit morceau d'oignon finement émincés. On ajoute la ricotta et la moutarde et l'estragon. On ajuste l'assaisonnement avec un peu de sel et de poivre si nécessaire.
On trempe ensuite les tranches de pain de mie dans le mélange d'œuf battu avec le crème. On le fait des deux côtés, puis on fait cuire le pain dans une poêle bien chaude avec un peu de beurre. On laisse dorer puis on tourne le pain pour faire dorer l'autre face. Dans une autre poêle, on fait revenir rapidement les tranches de jambon blanc jusqu'à ce qu'elles colorent.
Puis on dresse le pain perdu : pour cela, il suffit de placer le jambon sur le pain, la salade de chou sur la tranche de jambon que l'on replie légèrement pour remettre un petit peu de salade. De l'estragon par-dessus pour la déco, et c'est prêt !!!

Blog_2   Blog_3

Blog_4

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

20 janvier 2010

..Petits moelleux pommes-poires aux pépites de chocolat (Défi Placard n#2)..

Allez entre deux clafoutis et deux plats asiatiques, je suis aussi cap' de faire autre chose. Bon, en même temps là, j'avais pas eu trop le choix... j'avais un peu oublié le pain pour le petit déj', du coup fallait bien que je me rattrape pour qu'on ait quelque chose à se mettre sous la dent avant de partir bosser... enfin, surtout ma petite moitié parce que moi, à la limite, comme je bosse à la maison, c'est plus facile d'improviser. Mais Mr a des horaires à respecter (enfin, c'est ce qu'il dit...). Une petite poire toute seule à fond du panier à fruits me regardait la larme à l'œil. Faut dire que c'est pas facile d'être la seule poire de toute une colonie à ne pas avoir été mangée... c'est un peu comme si elle était passée à côté de son destin celle-là, une vie ratée... Je ne pouvais pas laisser faire ça ! Il fallait bien que j'agisse pour redorer l'image dévalorisante que cette pauvre poire était en train de se faire d'elle-même ! Et trouver un sens à son existence.

Pour pas qu'elle se sente trop seule et parce que les amis sont les meilleurs recours en cas de déprime, j'ai décidé de lui associer une petite pomme. Elle n'était pas encore délaissée celle-là, mais je sentais bien qu'elle ne demandait qu'à se rendre utile. Par contre, il y avait une tablette de chocolat aux éclats de cacao qui ne comprenait pas bien pourquoi elle restait dans ce placard sans jamais voir le jour... qu'à cela ne tienne, elle allait pouvoir être de la partie !

Et voilà, comment épaulée de ces alliés alimentaires j'ai pu relever deux défis en même temps :
- remplir l'estomac de mon cher et tendre
- participer au défi placard de Lune
Si c'est pas du bol ça !!

Blog_1_intro

Pour 10 moelleux :

  • 300 g de farine
  • 2 œufs
  • 200 ml de lait
  • 60 g de beurre
  • 60 g de fromage blanc
  • 90 g de sucre
  • 1 sachet de poudre à lever
  • 1 pomme
  • 1 poire
  • 100 g de chocolat grossièrement haché
  • 1 peu d'extrait naturel de vanille

On commence par faire fondre doucement le beurre (attention, il ne faut surtout pas qu'il se colore).
Dans un saladier, on mélange ensemble la farine, le sucre et la poudre à lever. On ajoute ensuite les œufs battus et le lait progressivement en remuant bien pour ne pas faire de grumeaux. On ajoute enfin le beurre et la vanille.
On pèle, épépine et coupe en dès la pomme et la poire. On hache grossièrement le chocolat. Et on insère tout cela dans l'appareil à moelleux.
On place ensuite dans des moules à muffins, et hop, au four à 200° pour 20-25 minutes.

Blog_2

Blog_3   Blog_4

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,