Vous avez remarqué qu'en ce moment, j'ai une certaine nostalgie pour la "cuisine des mamies"... Ca n'a rien de péjoratif quand je dis ça, au contraire. Cette cuisine est pleine de douceur pour moi. Et toute cette simplicité me fait du bien ! Je révise donc mes classiques et je les redécouvre parfois. C'est Edda qui m'a donné envie avec ses jolies photos. J'ai donc décidée de suivre sa recette. Toujours habituée à mettre plein de fromage dans la quiche lorraine, finalement, après cet essai, je trouve que ce dernier la dénature. Elle se suffit à elle-même comme ça, pas besoin d'en rajouter ! Tout en sim-pli-ci-té je vous dis !

DSC_0525e

Pour 4 personnes :

Pour la pâte sans gluten (vous pourrez faire 2 tartes avec) :

  • farine de sorgho : 70 g
  • farine de riz gluant : 80 g
  • fécule de tapioca : 65 g
  • sel : 4 g
  • beurre : 80 g
  • beurre d'amande : 35 g
  • oeuf : 1
  • eau froide : 2 cuillères à soupe

Pour la garniture :

  • crème liquide : 280 ml
  • oeufs : 2 + 1 jaune
  • bacon : 150 g
  • muscade
  • sel, poivre

1- Préparation de la pâte :

C'est très simple. On commence par mélanger toutes les farines avec le sel. On ajoute le beurre d'amande et le beurre coupé en morceaux et on sable du bout des doigts pour bien les amalgamer aux farines.

On ajoute ensuite l'oeuf et l'eau, et on pétrit jusqu'à obtenir une pâte homogène.

On étale la pâte sur une plan de travail fariné. Personnellement, je l'étale directement sur une feuille de papier sulfurisé. Elle se travaille très facilement, c'est un plaisir ! Puis on chemise un moule avec et on place au frais en attendant de préparer l'appareil.

2- Garniture :

On préchauffe le four à 180°C.

On fouette les oeufs, en on ajoute la crème, la muscade, le sel et le poivre.

On coupe en lamelles le bacon que l'on fait ensuite revenir dans une poêle pour les faire colorer et en faire fondre le gras.

On dépose le bacon sur le fond de tarte que l'on recouvre avec l'appareil.

On enfourne pour 35 minutes.

On sert immédiatement avec une belle assiette de salade. S'il vous en reste pour le lendemain, vous l'apprécierez froide également. Elle est toujours aussi bonne.

DSC_0546b

Maintenant, à vous de jouer !

Source : Un déjeuner de soleil