17 avril 2012

..Macarons chocolat et griottine..

Je vous le disais hier, il y avait dans ma valise pour ce week-end familial quelques jolies gourmandises : des cannelés au chocolat donc, et quelques macarons (sans compter que j'ai fait des cookies et des éclairs au chocolat... mais ça, c'était pour la bonne cause... il fallait tester le nouveau four de ma maman ! Je me suis donc sacrifiée !). Vous l'aurez compris, ce week-end a été une catastrophe calorifiquement parlant (oui, ça se dit puisque je l'écris...), mais bon, qu'est-ce que c'était bon !
Comme on ne change pas une équipe qui gagne, j'ai refait la recette de Ch. Felder qui me réussit plutôt bien !

P1670671

Pour 40 macarons environ :

Ingrédients pour les coques :

  • 200 g de sucre glace
  • 200 g de poudre d'amandes
  • 200 g de sucre semoule
  • 150 g de blancs d'oeuf
  • 50 g d'eau
  • colorant violet

Ingrédients pour la ganache :

  • 200 g de crème liquide
  • 200 g de chocolat noir
  • 40 griottines

1- Préparation de la ganache :

On commence par hacher finement le chocolat avec un gros couteau. On fait ensuite bouillir la crème et on la verse en 3 fois sur le chocolat et remuant bien entre chaque incorporation. On filme et on réserve au frais.

2- Préparation des coques :

On préchauffe le four à 150°.

On commence par verser la poudre d'amandes et le sucre glace dans la cuve du mixeur et par le mixer par à-coup pour affiner le tant pour tant. On tamise ensuite le mélange dans un récipient.

On place la moitié des blancs dans la cuve d'un robot. On verse les blancs restants dans le tant pour tant, et on mélange avec une spatule pour obtenir une pâte d'amandes très épaisse.

Dans une casserole à fond épais, on place le sucre semoule avec l'eau, puis on fait chauffer sur feu moyen en surveillant la température avec un thermomètre. Pendant ce temps, on démarre doucement la montée des blancs en positionnant le robot sur la première vitesse.

Quand le sucre atteint 114°C, on fait tourner le batteur à pleine vitesse.

Quand le sucre atteint 118-119°C, on retire immédiatement la casserole du feu, on baisse la vitesse du batteur au premier niveau et on verse doucement le sucre cuit sur les blancs montés.

Quand la totalité du sirop est versé, on remonte le batteur à pleine vitesse pour faire refroidir les blancs. Quand ils sont à environ 30-35°C, on arrête le batteur. La meringue obtenue doit être lisse et brillante et assez consistante, formant un bec d'oiseau au bout du fouet.

On prélève alors une petite quantité de meringue que l'on incorpore à la pâte d'amandes pour la détendre. Puis on ajoute le reste de meringue en une seule fois. On mélange alors avec la spatule pour obtenir une pâte homogène et semi-liquide, formant un ruban quand on la soulève.

On divise la pâte en deux et on ajoute du colorant violet : la pointe d'un couteau dans la première et le double dans la seconde pour obtenir deux nuances. On mélange rapidement pour ne pas trop retravailler la pâte.

On verse la pâte dans une poche munie d'une douille lisse de 10mm. On fait ensuite des petits tas de 3-4 cm sur une plaque de cuisson recouverte d'une feuille de papier sulfurisé.

Lorsque l'ensemble de la pâte a été utilisée, on tapote légèrement la plaque pour égaliser la surface des macarons et on enfourne immédiatement pour 10 minutes environ (mais cela dépendra de votre four, il faut faire des essais. Moi, c'est 10 minutes à 160° en mode chaleur tournante).

On laisse ensuite refroidir complétement les coques sur une grille.

Là, je me suis un peu amusée côté déco. J'ai mélangé quelques gouttes d'eau dans un peu de colorant en poudre violet. J'ai trempé les poils d'une brosse à dents dedans et j'ai fait des tracés sur les coques. J'ai aussi collé parfois des motifs sucrés avec un peu de miel... Bref, les macarons, c'est l'occasion de débrider notre imagination pour les rendre encore plus festifs !

3- Montage des macarons :

On creuse légèrement les macarons à l'intérieur avec le pouce. On verse la ganache dans une poche à douille et on garnit la moitié des coques avec la préparation. On dépose une griottine au milieu, et on referme avec une seconde coque.

On place dans une boîte métallique au frais pour 24 à 48 heures avant de les déguster.

J'ai tenu le coup et je n'en ai pas goûté un seul avant d'arriver chez mes parents. Ils ont eu chacun leur petite boîte et nous avons mangé le reste au dessert tous ensemble... Quelle belle gourmandise que ces petites choses !

P1670608 P1670623 P1670625

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [29] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


21 février 2012

..Tarte au chocolat macaronnée..

Quand on rate ces macarons, on peut passer outre et se régaler parce que ça reste quand même bon, c'est sûr. On peut aussi réaliser ces délicieux petits biscuits. Ou bien faire une tarte en utilisant les macarons comme base... Et quelle base ! Je peux vous dire que c'était franchement top ! Le moelleux des macarons, le fondant de la ganache et le croquant des feuillantines au chocolat... Yummy yummy !!

P1650277

Pour la base macaronnée :

  • 200 g de coques de macarons "râtés" au chocolat pour moi
  • 1 blanc d'oeuf

Pour la ganache :

  • 100 ml de crème liquide
  • 100 g de chocolat noir
  • 310 g de beurre
  • 6 crêpes dentelles au chocolat

On commence par préchauffer le four à 150°.

On mixe finement les coques de macarons (il est donc préfèrable qu'elles soient un peu sèche). On mélange cette poudre au blanc d'oeuf. On obtient alors une pâte compacte et légèrement collante. On la dispose au fond d'un plat à tarte rectangulaire, et on enfourne pour 15 minutes.

Une fois la cuisson terminée, on laisse refroidir légèrement.

On prépare ensuite la ganache. On hache le chocolat. On fait chauffer la crème, puis on la verse sur le chocolat en remuant bien jusqu'à ce que tout soit bien lisse. On ajoute enfin le beurre.

On dispose sur le fond de tarte les feuillantes et on verse dessus la ganache.

On laisse reposer 2 bonnes heures au frais. Et on se régale ensuite de cette débauche de chocolat !

P1650299   P1650279

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , ,

16 février 2012

..Macarons choco-menthe..

Et oui, ça y est, depuis quelques temps, je réussis mes macarons ! Tout ça, grâce à Ch. Felder et sa meringue italienne magique ! Du coup, les fournées s'enchaînent pour ne pas perdre la main. Et le meilleur dans tout ça, c'est que Mr Pomme qui n'aimait soi-disant pas les macarons (raison principale pour laquelle je n'insistais pas vraiment dans mes essais parce que 40 macarons râtés ^_^ pour moi toute seule à chaque fois, ça va...) ben en fait, adore ça maintenant, et c'est limite s'il les partagerait. Enfin...

Pour cette première publication de vrais macarons réussis, j'ai choisi l'un de mes parfums préférés : choco-menthe ! Totally addict !!!!!!!

Sans titre-1 (2)

Pour 40 macarons environ :

Ingrédients pour les coques :

  • 200 g de sucre glace
  • 200 g de poudre d'amandes
  • 200 g de sucre semoule
  • 150 g de blancs d'oeuf
  • 50 g d'eau
  • colorant vert

Ingrédients pour la ganache :

  • 200 g de crème liquide
  • 200 g de chocolat noir
  • huile essentielle de menthe

1- Préparation de la ganache :

On commence par hacher finement le chocolat avec un gros couteau. On fait ensuite bouillir la crème et on la verse en 3 fois sur le chocolat et remuant bien entre chaque incorporation.

On ajoute quelques gouttes d'huile essentielle de menthe et on mélange bien.

On filme et on réserve.

2- Préparation des coques :

On préchauffe le four à 150°.

On commence par verser la poudre d'amandes et le sucre glace dans la cuve du mixeur et par le mixer par à-coup pour affiner le tant pour tant. On tamise ensuite le mélange dans un récipient.

On place la moitié des blancs dans la cuve d'un robot.

Dans une casserole à fond épais, on place le sucre semoule avec l'eau, puis on fait chauffer sur feu moyen. e, surveillant la température avec un thermomètre. Pendant ce temps, on démarre doucement la montée des blancs en positionnant le robot sur la première vitesse.

Quand le sucre atteint 114°, on fait tourner le batteur à pleine vitesse.

Quand le sucre atteint 118-119°, on retire immédiatement la casserole du feu, on baisse la vitesse du batteur au premier niveau et on verse doucement le sucre cuit sur les blancs montés.

Quand la totalité du sirop est versé, on remonte le batteur à pleine vitesse pour faire refroidir les blancs. Lorsque la meringue est presque tiède, on verse le colorant en pensant toujours que la couleur va s'adoucir à la cuisson.

Pendant ce temps, on verse les blancs restants dans le tant pour tant, et on mélange avec une spatule pour obtenir une pâte d'amandes très épaisse.

On arrête le batteur. La meringue obtenue doit être lisse et brillante et assez consistante, formant un bec d'oiseau au bout du fouet.

On prélève alors une petite quantité de meringue que l'on incorpore à la pâte d'amandes pour la détendre. Puis on ajoute le reste de meringue en une seule fois.

On mélange alors avec la spatule pour obtenir une pâte homogène et semi-liquide, formant un ruban quand on la soulève.

On verse la pâte dans une poche munie d'une douille lisse de 10mm. On fait ensuite des petits tas de 3-4 cm sur une plaque de cuisson recouverte d'une feuille de papier sulfurisé.

Lorsque l'ensemble de la pâte a été utilisée, on tapote légèrement la plaque pour égaliser la surface des macarons et on enfourne immédiatement pour 10 minutes environ (mais cela dépendra de votre four, il faut faire des essais. Moi, c'est 10 minutes à 150°).

On laisse ensuite refroidir complétement les coques sur une grille.

3- Montage des macarons :

On verse la ganache dans une poche à douille et on garnit la moitié des coques avec la préparation. On referme avec une seconde coque et on place dans une boîte métallique au frais pour 24 à 48 heures avant de les déguster.

La gourmandise à l'état brut ! Je suis fan des macarons et plutôt assez fière d'enfin les réussir. Mais bon, je ne m'emballe pas, je sais que ces petites choses sont capricieuses et je dois bientôt refaire une tentative qui pourrait très bien me faire redescendre de mon petit nuage... ^_^

12b

34

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , ,

23 janvier 2012

..Parce que c'est bon de râter ces macarons..

Les macarons râtés, ça reste quand même de bons macarons... moches, mais bon ! Mais y'a une astuce pour en faire un petit quelque chose de très très joli, très proche de l'amaretti. Et c'est chez Sylvie du sublimissme Amuse bouche qu'il faut se rendre pour trouver comment s'y prendre pour faire un recyclage parfait des petites coques fendillées... Ca donne presque envie de saborder un atelier macaron sciemment !

P1650133

Pour 18 biscuits environ :

  • 200 g de coques de macarons "râtés" au chocolat pour moi
  • 1 blanc d'oeuf
  • quelques goûts d'huile essentielle de mandarine
  • sucre glace

On commence par préchauffer le four à 150°.

On mixe finement les coques de macarons (il est donc préfèrable qu'elles soient un peu sèche). On mélange cette poudre au blanc d'oeuf et à l'huile essentielle.

On obtient une pâte compacte et légèrement collante. On forme de petites boules avec les doigts et on les enrobe de sucre glace.

On dépose les biscuits sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et on enfourne pour 20 minutes. Au bout d'une dizaine de minutes, on ouvre le four et on écrase légèrement les biscuits avec une fourchette pour les éclater.

Une fois le temps de cuisson terminé, on laisse refroidir légèrement avant de les décoller du papier et de les placer sur une grille.

Rien de plus simple et surtout, c'est délicieux ! Du coup, on décomplexe largement devant ses expériences macarons râtées !!! Parce que vous je sais pas, mais moi je les trouve bien capricieuses ces petites choses !

P1650137   P1650146

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , ,

10 janvier 2012

..Macarons à l'ancienne chocolat-orange, d'après Ch. Felder..

Allez une petite pause dans les cadeaux gourmands pour vous présenter quelque chose qui aurait très bien pu y être mais non... Pourtant, c'était bien sur notre table de Noël puisque j'avais choisi de ne pas faire un gros dessert mais des biscuits et des petits gâteaux en accompagnement d'une glace.

Pour autant, je vous assure que la gourmandise a été au rendez-vous ! Faut dire qu'un petit macaron à l'ancienne façon Christophe Felder, c'est quand même pas pire que la bûche à la crème au beurre du supermarché du coin, non ? J'ai légèrement modifié la recette pour l'adapter à mes envies du moment : à savoir l'association chocolat-orange. Ainsi, je n'ai pas mis d'extrait d'amande amer dans la pâte des coques, mais de l'huile essentielle d'orange douce et je n'ai pas garni les macarons avec de la pâte crue, mais une ganache au chocolat associée à des morceaux d'écorces d'oranges confites. Un véritable délice ! D'ailleurs, j'en refais très bientôt une version chocolat-framboise si ça vous dit !

P1640694

Pour 30 macarons :

Pour les coques :

  • 100 g de poudre d'amandes
  • 150 g de sucre
  • 7 g de miel liquide
  • 2 blancs d'oeuf
  • quelques goûts d'huile essentiel d'orange douce
  • sucre glace

Pour la garniture :

  • 100 g de chocolat noir
  • 100 g de crème liquide
  • quelques écorces d'orange confite

1- Préparation de la garniture :

On commence par préparer la ganache. Pour cela, rien de plus simple : on hâche le chocolat, puis on fait chauffer la crème liquide.

Quand elle bout, on verse la crème en 3 fois sur le chocolat en mélangeant bien entre chaque incorporation.

On réserve au frais.

2- Préparation des coques :

On commence par préchauffer le four à 160°.

On mélange ensemble la poudre d'amandes, le sucre, le miel, l'huile essentielle et les blancs d'oeuf de manière à obtenir une pâte assez épaisse.

On fait chauffer le tout au bain-marie en mélangeant bien avec une spatule, ce qui va liquiéfier la pâte.

Quand la température est légèrement supérieure à celle de votre doigt, il faut stopper la cuisson.

On garnit ensuite une poche à douille lisse de la préparation et on dresse les macarons sur une feuille de papier sulfurisé jusqu'à épuisement de la pâte.

On mouille ensuite une feuille de papier absorbant et on l'applique doucement sur les macarons pour les humidifier. On saupoudre enfin de sucre glace pour obtenir avant la cuisson des boules lisses et brillantes.

On enfourne 20 minutes en surveillant la coloration. A la sortie du four, on laisse légèrement refroidir avant de décoller les coques et de les placer sur une plaque pour qu'elles refroidissent totalement.

3- Montage des macarons :

On récupère la ganache.

On creuse légèrement avec le doigt l'intérieur des coques. On garnit avec un peu de ganache le centre de la moitié des coques avec une poche à douille ou une cuillère. On dépose quelques morceaux d'écorces d'oranges confites. On place sur les coques garnies celles qui ne le sont pas et on plaque.

Et voilà comment on obtient une petite tuerie ! J'adore Felder !

P1640682

Maintenant, à vous de jouer !

Sources : Pâtisserie ! de Christophe Felder

Posté par Pour ta pomme à 09:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,