Comme on dit ici, je suis tombée en amour de la brioche et de toutes ses variantes depuis que je me suis mise à en refaire cette année. Le fait est que le matin je n'ai plus le temps comme avant de préparer des pancakes et que la brioche est une alternative bien pratique puisqu'on peut en préparer le dimanche pour toute la semaine, congeler des portions et les sortir chaque jour au fur et à mesure, gardant à celle-ci tout le plaisir de la brioche fraîche grâce à un tout petit passage au four. Et comme il y a des milliers de recettes et de façonnages différents, je pense que je ne suis prête ni de faire le tour, ni de me lasser... surtout que c'est à mon très cher kitchen-friend que revient le plus dur du travail... le pétrissage !

Bon, je ne maîtrise pas encore vraiment, alors je suis les recettes qui ont fait leurs preuves des copinautes. Je ne peux pas m'empêcher de dévier mais je ne me sens pas prête à inventer complétement. Cette fois, j'avais envie de lui donner un petit goût de saison, une saveur d'agrume (enfin, je voulais surtout tester très vite ma nouvelle microplane... ). Et je me suis rappelée de cette recette de A bread A day qui m'avait fait baver d'envie à l'époque (et oui, en 2009 j'avais la boulange timide !). C'est assez marrant de voir d'ailleurs que mon cerveau était capable d'avoir gardé ça dans un coin, alors que les analyses factorielles sur lesquelles je suis depuis des semaines ont tendance à s'en échapper à une vitesse ahurissante !... Va falloir se pencher sérieusement sur ça et peut-être penser à donner un petit nom chocolaté aux techniques statistiques barbares pour qu'elles s'incrustent dans ma tête... ^-^ Mais bon, ne suis-je pas en train de m'éloigner là ?

Les photos sont plutôt moches... mais difficile de faire des photos de jour quand la nuit tombe à... 15 h (bon, là, c'est plus tard, mais au moment de cette brioche, j'vous jure qu'à 15h, il faisait nuit !).

2013    2013

Pour une grosse brioche ou deux "normales" :

  • 510 g de farine
  • 240 ml de lait d'amande
  • 60 g de beurre
  • 1 gros oeuf
  • 2 cuillères à café de levure instantanée
  • 3 cuillères à soupe de sucre
  • 2 cuillères à café de sel
  • le zeste d'une orange
  • 1 cuillère à café de liqueur d'orange triple sec

On commence par placer dans la cuve du robot (ou dans un récipient si on a assez de courage pour faire ça à la main) la farine, le sel, le sucre et la levure (en faisant attention à ce qu'elle ne touche pas le sel), ainsi que le zeste. On mélange bien le tout avec un fouet pour bien tout disperser.

Ensuite, selon les instructions données par le fabricant de la levure, on ajoute le lait chaud ou tiède (pour moi il doit être chauffé à 120-130°F). On le verse pendant qu'on commence à faire tourner le crochet. Quand le lait est totalement incorporer, on ajoute l'oeuf et le triple sec. Puis on ajoute en deux fois le beurre en attendant qu'il soit amlagamé à la pâte entre les deux ajouts.

Au départ, la pâte est très collante ce qui laisse supposer qu'il faudrait rajouter de la farine. Mais surtout pas... il faut continuer à pétrir une bonne dizaine de minutes et... miracle ! Elle devient lisse et non collante. Une belle boule de pâte.

On la boule bien et on la dépose dans un récipient légèrement huilée et recouvert d'un chiffon propre pendant 1 heure ou jusqu'à ce qu'elle double de volume.

Quand c'est fait, on récupère la pâte, on dégaze du plat de la main et puis on divise en deux pour faire deux brioches. Là, on fasconne comme on veut. On peut faire un joli pain comme Beth ou bien laisser aller son imagination. Personnellement j'ai choisi de faire deux tresses que j'ai cuites dans le même plat ce qui donne une seule brioche carrée pour une belle tablée. Je suis d'ailleurs pas très contente du rendu parce que j'ai essayer de faire vite pour pouvoir aller à la gym et revenir juste au moment de cuire... et des fois, la vitesse... ben c'est pas l'ami de la cuisinière... enfin, elle reste blogable ! ^-^

Ce qu'il faut en revanche c'est qu'après le fasconnage, on laisse à nouveau pousser sous un torchon à l'abris des courants d'air. Et quand la brioche aura à nouveau doubler de volume et que lorsque vous appuyez avec le bout du doigt, elle reprend tout de suite sa forme, vous pourrez dorer à l'oeuf, saupoudre de sucre et hop au four chaud (préchauffé à 200°C) pour 25 minutes de cuisson environ.

A la sortie de four, on sort du plat et on laisse refroidir sur une grille puis on se régale... franchement, c'est top !

2013

 Maintenant, à vous de jouer !

Source : A bread A day