31 juillet 2014

..Simple comme un sorbet aux framboises..

On continue avec les framboises... en même temps, c'est de saison. Et ce matin, je suis retournée en acheter une énorme caisse au marché. Je ne peux pas résister, c'est vraiment l'un de mes fruits préférés... Je voulais depuis longtemps faire un sorbet maison, mais l'occasion ne s'était pas encore présentée. C'est maintenant chose faite ! Et y'a pas à dire, ça n'a rien à voir avec les sorbets du commerce !!!

DSC_0326 (2)-2b

Pour près d'un litre de glace :

  • framboises fraîches : 600 g
  • sucre : 100 g
  • glucose : 30 g (si vous n'en avez pas, remplacez par du sucre)
  • eau : 200 g

On commence par mixer les framboises pour obtenir un joli coulis. Puis on passe le coulis au tamis pour éliminer les pépins.

On met à bouillir l'eau avec le sucre et le glucose. On porte à ébullition, puis on laisse bouillir 2 petites minutes, puis on stoppe la cuisson. On laisse un peu refroidir légèrement le sirop de sucre jusqu'à ce qu'il soit tiède, puis on l'incorpore au coulis de framboises.

On place au frais pour 3 à 4 heures.

Quand la préparation est bien froide, on turbine en sorbetière. Comptez environ 20 minutes avant que le sorbet ne prenne bien.

Là, soit, on craque tout de suite et on régale d'une boule de sorbet bien molle. Soit on patiente un peu et on place le sorbet au congélateur pour une bonne heure, le temps qu'il prenne et permette de faire de belles boules bien régulières. Pas la peine de préciser que je n'ai pas attendu son passage au congélateur pour le déguster !! ^-^

DSC_0343-3b

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 00:26 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , ,


20 mars 2012

..Clafoutis aux fruits rouges, version "sans"..

Au départ, je voulais juste combler une envie irrépressible de clafoutis alors que les oeufs brillaient par leur absence dans mon frigo... J'ai donc commencé à farfouiller sur le net pour trouver comment faire pour faire comme si justement... Et là, l'arrow-root est apparu comme mon sauveur et ça tombait bien, j'en avais dans mes placards ! Une cuillère à soupe pouvait remplacer un oeuf ai-je lu, moi qui me contentait de l'utiliser comme liant dans mes sauce à la manière d'une quelconque fécule... pfff ! Ni une ni deux, j'ai improvisé une version en me disant que, de toutes façons, qui ne tente rien n'a rien. Et sans trop réfléchir, j'ai opté pour une version végan. Et à la dégustation, la révélation... où sont les oeufs ? où est le beurre ? où est le lait ? Pas ici en tous cas ! Mais le goût ! Oh oui, oh oui ! Mr Pomme n'y a vu que du feu... et en plus, là, pas besoin de culpabiliser devant la part énorme qui a servi à assouvir mon envie... oh, non, aucune culpabilité !

P1660786

Pour 8 personnes :

  • 500 g de lait d'amande
  • 30 g de purée d'amande blanche
  • 20 g d'arrow-root
  • 80 g de farine
  • 80 g de sucre roux
  • vanille liquide
  • 250 g de fruits rouges

On préchauffe le four à 180°C.
On commence par mélanger ensemble la farine, l'arrow-root et le sucre. On creuse un puits au centre, on dépose la purée d'amande et la vanille liquide, et on mélange légèrement. Puis on ajoute progressivement le lait sans cesser de remuer, de manière à éviter la formation de grumeaux.
On place les fruits rouges au fond du plat. On verse dessus l'appareil. Et hop, au four pour 45 minutes.
On laisse bien refroidir avant de servir. Et là, c'est bluffant. Honnêtement, si vous ne savez pas qu'il n'y a pas d'oeuf, pas sûr que vous soyez capable de le déceler. Et tous cas, c'est plus léger, plus digeste du coup et toujours aussi bon ! Adopté chez les pommes !

 P1660764   P1660793

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

08 décembre 2011

..Cobbler hérétique aux fruits rouges ou quand la gourmandise ne se soucie pas de la tradition..

On reste dans les fruits rouges avec cette terrible recette...
Je n'avais encore jamais eu l'occasion de tester de cobbler, mais je dois dire que cela faisait un moment que cela me trottait dans la tête. Apparemment, cette recette ne répond pas aux canons du genre. Du coup, les puristes pourraient monter au créneau et moi, il me faudra en tester rapidement une autre pour réparer l'affront (oh la la quelle excuse pour se déculpabiliser des envies gourmandes qui sont les miennes en ce moment !). Mais en même temps, la recette (que j'ai modifiée et allégée) était présentée sur le délicieux blog The pioneer woman... ça compense ! Ici, ce ne sont pas les fruits qui sont recouverts de pâte, d'où le sacrilège (c'est d'ailleurs parce que la pâte déposée sur les fruits donne après la cuisson l'image d'une rue pavée que le cobbler s'appelle ainsi... "cobble" signifiant "pavé"), mais l'inverse. Et du coup, avec cette entorse à la tradition ce cobbler se dote d'un (délicieux) fond.

P1640263

Pour 6-8 personnes :

  • 130 g de farine
  • 80 g de sucre + 20 g
  • 1 cuillère à café de poudre à lever
  • 1 pincée de sel
  • 80 g de beurre
  • 240 ml de lait
  • 1/2 cuillère à café d'extrait de vanille liquide
  • 250 g de fruits rouges (surgelés pour moi)

On commence par préchauffer le four à 180°.

On fait ensuite fondre le beurre et on le réserve.

Dans un saladier, on mélange la farine, la poudre à lever, le sel et le sucre. On ajoute en plusieurs fois le lait. On mélange bien pour obtenir une pâte homogène. On incorpore ensuite le beurre et la vanille.

On verse la pâte dans un plat à gratin. On dépose dessus les fruits rouges encore surgelés et on saupoudre avec les 20 g de sucre.

On place directement au four pour 45 minutes de cuisson minimum (on peut prolonger un peu si la pâte n'est pas bien dorée). On laisse refroidir légèrement mais il est conseillé de le manger tant qu'il est encore tiède parce que c'est bien comme ça que ce cobbler est le meilleur (même si froid, ça se mange bien le lendemain... franchement très bien même !). La texture se situe entre le clafoutis et le gâteau... autant vous dire que le plaisir est double !

P1640272

Maintenant, reste plus qu'à tester une autre version du cobbler !

Inspiration : The pioneer woman

Posté par Pour ta pomme à 19:22 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,

06 décembre 2011

..Mini cakes aux fruits rouges..

Des petits cakes ultra moelleux pour démarrer sur le bon pied la journée. Même si le pti déj' préféré à la maison, c'est les pancakes, j'essaie aussi de préparer d'autres choses, parce que tout le monde sait à quel point il est bon (et là, c'est franchement le cas !) de casser les routines. Et puis, il faut bien l'avouer si les pancakes c'est du direct (le genre de direct qui impose à Mme Pomme d'être derrière les fourneaux pendant que Mr Pomme est assis derrière son assiette... si vous voyez ce que je veux dire ! Ah, je me demande vraiment où elle est la libération de la femme là...), l'avantage avec les cakes c'est qu'on les prépare à l'avance et que le matin, on a rien à faire ! ^-^

P1640138

Pour 15 mini cakes :

  • 150 g de farine
  • 40 g de sucre
  • 1/2 sachet de poudre à lever
  • 2 oeufs
  • 50 g de beurre
  • 4 cuillères à soupe de crème liquide
  • fruits rouges surgelés

On commence par préchauffer le four à 180°.

Puis on prépare la pâte. Pour cela, on fait d'abord fondre le beurre, et on réserve.

On fouette ensuite les oeufs avec le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse puis double de volume. On incorpore ensuite la farine et la levure tamisée ensemble. On ajoute enfin le beurre et la crème. On mélange jusqu'à obtenir une pâte bien lisse.

On remplit les moules à moitié avec de la pâte. On dépose dessus une belle cuillère à café de fruits rouges. On verse à nouveau un peu de pâte sur les fruits.

On place au four pour 15 minutes. Il faut qu'une lame de couteau plantée dans un cake ressorte sèche. On laisse enfin refroidir sur une plaque et on les range dans une boîte en fer.

Ces cakes sont franchement délicieux. Ils sont bien moelleux. Pas très gras, ni très sucrés. Mais par contre, bien fruités et acidulés. Bref... j'adooooooooooore !

P1640149

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 11:11 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : ,

25 octobre 2011

..Cookies aux fruits rouges et chocolat blanc..

J'adoooooooore les cookies ! Je les aime surtout bien cheewies... Et ceux-là, le sont ! Sur le coup, j'avoue avoir joué les égoïstes. En effet, quand j'utilise le chocolat blanc, je sais d'emblée que Mr Pomme n'y goûtera pas. Mais bon, moi ça me rappelle mon enfance alors de temps en temps, je craque ! Et je me sacrifie... ben oui, c'est qu'il serait dommage de les gâcher ces délicieux cookies !

P1630358

Pour environ 15 cookies :

  • 110 g de farine
  • 100 g de sucre
  • 50 g de beurre mou
  • 1 oeuf
  • 100 g de mélange de fruits rouges (canneberges et fraises séchées) et de fruits secs (noix de macadamia et noix de pécan)
  • 50 g de chocolat blanc grossièrement concassé
  • 1/4 de cuillère à café de bicarbonate de soude
  • 1 pincée de sel

On commence par préchauffer le four à 180°.

On mélange la farine, le sel et le bicarbonate de soude.On réserve.

On mélange le beurre et le sucre jusqu'à obtenir une consistance mousseuse. On incorpore l'oeuf. On ajoute ensuite le mélange sec (farine, sel, bicarbonate). On amalgame sans pour autant trop travailler la pâte. Puis on ajoute le mélange de fruits rouges et de fruits secs et le chocolat blanc, le tout grossièrement concassés.

Sur une plaque de cuisson, on dépose des boules de la taille d'une noix. On espace un peu pour les laisser s'étaler à la cuisson. Puis on les place au four pour 8 minutes.

A la sortie du four, on laisse refroidir légèrement avant de les déposer sur une grille jusqu'à ce qu'ils refroidissent totalement.

Et on se régale ! Dans une boîte en fer, ils se conservent une bonne semaine.

P1630380   P1630408

 Maintenant, à vous de jouer !

04 octobre 2011

..Tartelettes pistache et fruits rouges en 10 minutes top chrono..

Dimanche, 18h, une envie de gourmandise sans pour autant abuser niveau calorique et des fruits rouges dans le congélateur. Pas envie de fioriture, mais envie de quelque chose qui mettent en avant le goût de ces délicieuses baies acidulées. Une idée pas très originale alors certes, mais quand même délicieuse : des tartelettes !

Ces petites tartelettes ont été pour moi l'occasion de tester la recette de pâte à tarte express de chez Tup*** (bip).  Ca faisait un moment que je la voyais tourner, mais je n'avais pas encore eu l'occasion de la réaliser. Et là, devant mon irrésistible envie de tarte aux fruits rouges et sans pâte de prête, il a fallu trouver la solution. Et la solution venait donc de Tup*** (bip). J'ai légèrement modifié la recette en sucrant la pâte et en ajoutant de la pâte de pistaches, parce que c'est bien connu, pistache et fruits rouges, j'adooooore !

P1630269

Pour la pâte :

  • 250 g de farine + 2 cuillères à soupe
  • 1 cuillère à café de levure
  • 30 g de pâte de pistaches
  • 50 ml d'huile de pépins de raisin
  • 100 ml de lait
  • 1 cuillère à soupe de sucre
  • 1 pincée de sel

Pour la garniture :

  • 400 g de fruits rouges
  • 100 g de sucre
  • 3 cuillères à café de fleur de maïs
  • beurre

On préchauffe le four à 180°.

On commence par préparer la pâte en plaçant tous les ingrédients dans une boîte plastique bien hermétique. On secoue très vivement la boîte puis quand la pâte commence à se former, on récupère et on la pétrit sur un plan de travail fariné (éventuellement on peut rajouter de la farine, 2 cuillères à soupe pour moi, si la pâte est trop collante), jusqu'à obtenir une pâte bien homogène.

On roule la pâte avec un rouleau à pâtisserie puis on découpe 8 cercles dedans avec un bol.

Dans un saladier, on mélange les fruits rouges avec le sucre et la fleur de maïs.

On dépose deux/trois cuillères à soupe de fruits au centre des cercles de pâte. Et puis on rabat les bords en les pressant entre les doigts pour souder la pâte.

On dépose un petit morceau de beurre sur chaque tartelettes puis on place au four pour 25 minutes.

On laisse refroidir sur une grille, et on se régale. On peut les saupoudrer légèrement de sucre glace avant de les servir.

Parfois, la simplicité a du bon quand même ! Et avec cette rapidité, plus aucune excuse pour succomber à ses envies gourmandes !

P1630254

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 10:36 - - Commentaires [33] - Permalien [#]
Tags : ,

22 septembre 2011

..Carrés croustillants aux fruits rouges (et autres petits délires)..

Ca y est les cours ont repris et tout le travail qui va avec. Bon, je ne vais pas me plaindre, ne vous inquiétez pas (quoique...) ! Je suis on ne peut plus ravie d'avoir un poste pour cette année et de retrouver un rythme qui ressemble à quelque chose.

Quand j'ai su que je ne serais bientôt plus une petite Hirudino socialis (def. insignifiante sangsue sociale parasitant le système en se nourrissant du produit du travail de ses congénères, plus connue sous le nom de chômeur ou chômeuse... Notez l'ironie...) et que j'allais rejoindre le monde des travailleurs fiers et productifs, j'ai fait la promesse à Mr Pomme que je ne l'abandonnerais plus jamais le soir pour celui qui était devenu mon amant comme mon pire  ennemi : mon ordi (et oui quand on travaille à la maison, on travaille n'importe quand et surtout jamais quand il faut !) ! Une année de fréquentes désertions de nos précieux moments de bullage total à deux devant un bon film au creux du canap' avait eu pour conséquence de le laisser aux prises d'un terrible démon, le plongeant dans une angoisse des plus effroyables et un état quasi catatonique, alternant avec des phases  d'excitation hystérique, proche de la démence paranoïaque (ils sont tous contre moi !). Je ne pouvais pas sciemment assister à son aliénation, le négliger et le regarder passivement se soumettre et céder aux caprices d'un monstre insatiable et chronophage, un succube malfaisant et tentateur qui attire tout autant qu'il répugne, ses charmes étant à la hauteur de ses abominations...

Vous l'aurez peut-être compris, celui-dont-on-ne-doit-pas-dire-le-nom ici sévit dans de nombreux foyers, aservit, subjuge et contraint nombre de nos hommes (c'est qu'ils n'ont pas la volonté et la force psychique que nous avons nous autres, les femmes...) en ce bas monde... Je parle bien sûr de l'inommable PS3, cet ange déchu...

Mais cette promesse n'a pas été tenue bien longtemps, la dure réalité me rappelant mes obligations. Trois jours après la reprise, je l'abandonnais déjà pour une longue et éprouvante soirée de travail... Plus de 4 heures à se torturer les neurones, à malmener nos cellules grises, à se cabosser le cerveau, à lessiver notre esprit, à essorer nos méninges, à se triturer la cervelle, à asécher notre esprit, à épuiser notre intelligence, à saturer notre encéphale (et je vous jure que je peux continuer comme ça longtemps encore !) dans des conditions de travail déplorables et esclavagisantes avec à peine de quoi manger et boire... Je vous jure, à peine... Juste quelques charcutailles, je ne sais quels fromages et vins et d'insignifiantes petites choses sucrées... Vous voyez quoi... Des circonstances terribles, j'vous dis ! A s'étonner que notre numéro spécial du Bref (le journal interne de notre labo, l'objet et le délit de cette rude soirée) ait réussi à prendre forme... Et vous imaginez bien que ce n'est pas avec ce que j'ai moi-même apporté que j'ai pu égayer cette triste soirée. C'est pas comme si ces petits bidules était un hymne à la simplicité gourmande, ben non, hein Khala, c'est vraiment pas comme si... ^-^ Et pendant ce temps, Mr Pomme... et ben, il sombrait un peu plus... Dur dur la vie !

P1620985-2

Pour un moule de 20x20 (et un bon paquet de carrés... Désolée, mais là, j'ai vraiment pas eu le temps d'estimer le nombre de part, mais en tous cas, à 10, on en a bien tous profité) :

  • 190 g de farine
  • 140 g de petis flocons d'avoine
  • 240 g  de sucre
  • 0,5 cuillère à café de bicarbonate de soude
  • 1 pincée de sel
  • un peu de 5 épices
  • 180 g de beurre mou
  • 300 g de fruits rouges

On commence par préchauffer le four à 180°.

On mélange dans un grand saladier l'ensemble des ingrédients secs, c'est-à-dire la farine, les flocons d'avoine, le sucre, le sel, le 5 épices et le bicarbonate de soude.

On coupe le beurre en morceaux et on l'incorpore dans le mélange précédent, en procédant avec les doigts à la manière d'un crumble.

Dans un cercle carré (ben je sais pas comment dire autrement, un carré à pâtisserie sans fond quoi !) ou dans un moule, on verse la moitié de la préparation et on tasse bien avec une cuillère. On place les fruits dessus, puis on dispose le reste de la préparation.

On place au four pour 50 minutes ou jusqu'à ce que le dessus colore.

On laisse refroidir sur une plaque avant de démouler, puis on coupe en carrés (c'est quand même plus facile quand il est bien froid. Le soir-même, c'était un carnage, mais le lendemain j'ai pu faire de jolis carrés bien nets).

C'est délicieux chaud, tiède ou froid... De quoi satisfaire tout le monde.  C'est fondant à l'intérieur et croustillant à l'extérieur et le contraste entre le sucré de la pâte à biscuit et l'acidulé des fruits est à tomber ! Si Khala se voit bien décliner la recette avec des framboises et de la pistache, moi, j'ai en tête une version qui ne devrait pas tarder à être testée... abricot/mirabelle... Je vous tiendrais au courant...

P1630003-2   P1620994-2

A vous de jouer !

Source : Khala et compagnie

Posté par Pour ta pomme à 22:00 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : ,