Ce week-end au marché, il y avait des bleuets à profusion... difficile de résister ! Surtout que le souvenir de ces tartelettes était encore assez présent... J'ai donc craqué et je suis repartie avec deux kilos de jolis bleuets ultra mûrs avec deux idées derrière la tête : une tarte et un petit pot de confiture. J'ai laissé le reste à Mr Pomme parce que quand même, je ne peux pas ramener des bleuets et lui refuser le plaisir de les manger comme ça, tout simplement ! Je suis partie sur une galette pour changer des tartes. J'avais notamment en tête cette image qui me tournait depuis quelques jours... d'ailleurs, une version à la pêche est prévue très rapidement...

DSC_0191    DSC_0234

Pour 6 personnes :

  • 80g de beurre
  • 160 g de farine
  • 20 g de sucre + 1 cuillère à café pour les finitions
  • 1 pincée de sel
  • 2 cuillères à soupe d'eau très froide
  • 500 g de bleuets
  • 60 g de sucre glace
  • 1,5 cuillère à café de fécule de maïs
  • 1 jaune d'oeuf
  • quelques amandes effilées

On commence par préparer la pâte. Pour ça, on place dans un récipient la farine, le sucre et le sel et on mélange bien. Puis on ajoute le beurre froid coupé en morceaux et on "sable" avec les doigts. Quand le beurre est entièrement incorporé, on ajoute l'eau. On mélange avec les doigts jusqu'à ce que la pâte se forme, mais sans trop insister non plus.

On abaisse la pâte sur une feuille de papier sulfurisé de manière à faire un cercle. On place au frais pour une heure.

Une fois le temps de repos de la pâte écoulée, on préchauffe le four à 190°C.

Dans un récipient, on dépose les bleuets. On verse dessus le sucre glace et la fécule. On mélange bien.

On récupère la pâte. On dépose les bleuets dessus, puis on rabat les bord.

On dore la pâte avec le jaune, on dépose dessus quelques amandes effilées, on sucre très légèrement le bord de la pâte pour lui permettre de caraméliser un peu avec la cuillère à café de sucre restant.

On place au four pour une heure environ, jusqu'à ce que la pâte soit joliment dorée et les bleuets un peu compotés. Une fois cuite, on la place sur une grille pour qu'elle refroisse bien. Personnellement, je vous conseille d'attendre le lendemain pour la manger. C'est vraiment comme ça qu'on l'a préférée. Mais bon, le jour-même, elle reste bien bonne quand même, c'est sûr !

DSC_0127

Maintenant, à vous de jouer !

Inspiration : The clever carrot